Créer une entreprise de wedding-planner

4.5/5 (6)

Comment créer une entreprise de wedding-planner ? Que faut-il pour monter son agence d’organisation de mariage ? Quel statut et comment se faire connaître ? Où trouver une étude de marché et un modèle de business plan wedding planner ?

Vous souhaitez vous installer en tant qu’organisateur ou organisatrice de mariage, en auto-entrepreneur ou société ? WikiCréa, premier site dédié à la création d’entreprise, vous montre la voie.

Wedding planner, définition : Un wedding planner est un organisateur de mariage : le wedding planner conseille, propose, planifie, budgète, recherche les partenaires, négocie avec eux, organise et enfin supervise le mariage. A noter que le wedding-planner ne se substitue pas aux différents prestataires, mais les coordonne. Certains wedding-planners prennent toutefois en charge eux-mêmes la décoration.

Vu du côté du client, faire appel à un wedding planner doit permettre de gagner en temps et en efficacité, mais aussi en prix et en sérénité.

Les wedding-planners portent une lourde responsabilité sur leurs épaules, c’est un métier stressant qui nécessite beaucoup de rigueur et d’implication.

Il s’agit d’une activité de nature commerciale, il faudra donc s’inscrire auprès de la Chambre de Commerce et d’Industrie. A noter qu’il n’y a aucune condition de diplôme ou d’expérience pour pouvoir exercer.

Eléments d’étude de marché « wedding-planner ».

En France, le marché du mariage se porte bien :

  • l’arrivée du mariage pour tous a conduit à une augmentation du nombre total de mariages,
  • les trentenaires sont actuellement la classe d’âge la plus nombreuse en France, et c’est précisément dans cette tranche d’âge qu’on se marie le plus,
  • l’augmentation du nombre de divorces conduit les gens à se marier plusieurs fois dans une vie, ce qui élargit d’autant le marché.

Voici les principales caractéristiques et tendances du marché du mariage en France :

  • l’âge moyen des mariés est de 35 ans, en augmentation constante depuis plusieurs décennies,
  • mieux installés dans la vie, les mariés font de moins en moins appel à leurs parents pour financer leur mariage,
  • malgré la crise, se marier coûte de plus en plus cher : le budget moyen se situe entre 13 000 et 15 000 €, en hausse de 3 à 5 % par an,
  • plus de la moitié du budget mariage est consacré au traiteur,
  • le nombre moyen de personnes invitées se situe autour de 80,
  • les mariages ont le plus souvent lieu dans des espaces avec jardin,
  • l’apéritif ou cocktail a tendance à remplacer le traditionnel « vin d’honneur »,
  • le temps passé à table a tendance à se réduire,
  • on note la progression des mariages à thème, sur le modèle de ce que l’on peut voir dans l’émission de TF1 Quatre mariages pour une lune de miel,
  • on note aussi l’apparition de nombreux sites internet spécialisés dans le mariage, qui concurrencent parfois l’activité des wedding-planners,
  • certains wedding-planners proposent aussi l’organisation du voyage de noces.

La démocratisation des services de wedding-planner.

Le métier de wedding planner est né aux Etats-Unis, pays dans lequel 80% des futurs mariés font appel à un organisateur de mariage.

En France, de plus en plus de futurs mariés font appel à un wedding planner. Le marché de l’organisation de mariage connaît une progression à deux chiffres, et a tendance à se démocratiser.

Les wedding planners se sont adaptés à la clientèle : certains proposent des tarifs forfaitaires (les plus bas se situent autour de 2 000 €), d’autres prélèvent un pourcentage du budget du mariage (de 7% à 20%).

Le statut juridique d’un wedding-planner (agence d’organisation de mariage).

Faut-il s’installer wedding planner en auto entreprise, ou faut-il opter pour la forme société ? Le choix du régime auto-entrepreneur peut paraître léger, mais pas impossible.

Plus précisément, les statuts juridiques suivants sont possibles pour créer une agence de wedding planner :

  • Le statut de la micro-entreprise (ex régime auto-entrepreneur) : c’est le statut le plus simple mais pas forcément le plus crédible pour ce type d’activité. L’auto-entreprise peut toutefois être choisie pour un démarrage en douceur. Il est possible de déclarer son début d’activité en ligne sur le site lautoentrepreneur.fr (choisir l’activité « agence de wedding-planner »),
  • Le statut de l’entreprise individuelle au réel : plus coûteux que la micro-entreprise, et plombé par le système des échéanciers de prélèvement de cotisations sociales, ce statut nécessite en plus de faire appel à un expert-comptable ce qui n’est pas le cas dans le régime auto-entrepreneur,
  • Le statut de la société est le plus adapté pour une entreprise d’organisation de mariages. Les différents statuts société événementiel sont les suivants :
    • EURL en cas d’associé unique,
    • SARL en cas de plusieurs associés,
    • SAS ou SASU si vous préférez bénéficier du statut d’assimilé-salarié,
    • cliquez sur chacun des liens ci-dessus pour accéder au détail des régimes juridiques.

Devenir wedding-planner indépendant : conditions de réussite.

La principale difficulté pour un wedding-planner consiste à identifier les clients potentiels suffisamment tôt, c’est-à-dire les particuliers qui projettent de se marier dans les prochains mois.

Plusieurs solutions pour cela :

  • mener une étude de marché suffisamment large pour détecter et entrer en contact avec des clients potentiels,
  • travailler en réseau avec les autres prestataires de mariage : ces derniers pourront jouer le rôle de prescripteurs pour vos services, et vous pourrez leur renvoyer l’ascenseur en faisant appel à eux pour les différentes tâches du mariage :
    • traiteurs,
    • fleuristes,
    • décorateurs,
    • pâtissiers et créateurs de wedding-cakes,
    • vidéastes-photographes,
    • DJ et animateurs,
    • coiffeurs,
    • esthéticiennes-maquilleuses,
    • artistes et musiciens,
    • propriétaires de salles d’événements,
    • propriétaires d’hébergements,
    • artificiers, etc
  • mettre en place une politique de communication performante, par exemple à travers un site internet ou un blog de qualité et bien référencé. Vous devrez trouver un moyen d’obtenir les coordonnées des visiteurs qualifiés à travers votre site afin de pouvoir les recontacter – par exemple en proposant le téléchargement d’un guide du mariage, contre saisie des coordonnées.

D’autre part, le wedding planner devra développer les qualités suivantes pour réussir dans son entreprise :

  • capacité à communiquer, entregent,
  • capacité à mettre en confiance ses interlocuteurs,
  • imagination et créativité (savoir proposer des idées originales mais pas forcément coûteuses),
  • qualités de gestionnaire et de chef de projet : gestion, coordination, négociation, optimisation, suivi de budget,
  • résistance au stress : il y a la pression que vous vous infligez et celle que les clients vous infligeront !

Créer une agence de wedding-planner nécessite donc beaucoup de qualités et de savoir-faire. Il s’agira de capitaliser sur les références obtenues et les témoignages clients, par exemple au travers d’un site internet.

Un business plan wedding planner gratuit.

WikiCréa met à votre disposition un exemple business plan wedding planner gratuit et facile à utiliser, sur Excel : cliquez ici pour y accéder.

Les étapes pour s’installer wedding-planner ou organisateur de mariages.

Voici les principales étapes pour créer son agence de wedding planner :

  1. Faites le point sur vos compétences et votre réseau,
  2. Validez votre projet par une étude de marché,
  3. Définissez votre positionnement,
  4. Bâtissez votre offre, vos outils de communication (site internet) et votre argumentaire,
  5. Choisissez votre nom commercial,
  6. Réalisez une étude économique : bâtissez un business plan (cliquez pour accéder à notre modèle),
  7. Obtenez des financements (si besoin),
  8. Choisissez votre statut juridique et enregistrez-vous (CCI),
  9. Prenez une assurance,
  10. Trouvez vos clients (cliquez pour lire notre article dédié).

Plus que jamais, il faudra se distinguer par le démarchage, la qualité des services, la créativité, la maîtrise des coûts, et une excellente visibilité sur internet.

Voir aussi notre article : Créer une entreprise d’événementiel.

Des fichiers Excel pour gérer votre entreprise (gratuit).

WikiCréa a mis au point des outils Excel gratuits pour gérer une petite entreprise :

  • un modèle de plan financier, indispensable pour obtenir des financements : cliquez ici,
  • un facturier permettant d’établir devis et factures : cliquez ici,
  • un livre de recettes, obligatoire pour les auto-entrepreneurs : cliquez ici,
  • un modèle de suivi de trésorerie : cliquez ici.

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimez nos articles ?
Nous vous offrons un ebook :

" Les 10 commandements du créateur d'entreprise "

Entrez vos coordonnées pour recevoir le ebook

Toutes nos félicitations...
Vous venez de télécharger les 10 commandements du créateur d'entreprise !