S’installer comme professeur de yoga : tout savoir

5/5 (2)

Comment s’installer en tant que professeur de yoga ? Peut-on exercer sous le statut d’auto-entrepreneur ? S’agit-il d’une profession libérale ? Peut-on vivre du yoga ?

Le yoga est une méthode de soin, de bien-être et de méditation d’origine indienne, basée sur la relation entre le corps et l’esprit. Le yoga est très présent en Europe depuis quelques décennies, et continue à se développer encore aujourd’hui.

Le yoga se pratique généralement en groupe et vise à la détente mentale et physique : il consiste principalement en des postures et des techniques de respiration. On parle ici de hatha-yoga mais il existe en réalité de nombreuses formes de yoga (raja-yoga, karma-yoga, jnana-yoga…).

Voici tout ce qu’il faut savoir pour devenir prof de yoga.

Le yoga : perspectives et réglementation en France.

En France, la profession de professeur de yoga n’est pas encadrée par la loi. Il n’existe pas de diplôme d’Etat ni de reconnaissance officielle et son exercice est libre.

Mais pour devenir un professeur de yoga crédible, il faudra justifier d’une formation adaptée. Les fédérations de yoga proposent des listes d’écoles recommandées. Une autre solution consiste à partir se former directement en Inde. Il est préférable d’avoir pratiqué le yoga pendant plusieurs années préalablement.

Le champ d’application du yoga est très large. La pratique régulière du yoga vise à l’amélioration de la santé globale de l’individu.

S’il ne guérit pas, le yoga peut avoir un effet positif sur :

  • l’asthme,
  • le fonctionnement cardio-vasculaire (accroissement de la capacité respiratoire par exemple),
  • le stress et l’anxiété,
  • les blocages et mal-être personnels,
  • les troubles du sommeil,
  • la dépression,
  • les troubles musculo-squelettiques,
  • l’épilepsie,
  • la prévention des chutes (personnes âgées),
  • le stress post-traumatique,
  • etc.

Compte-tenu de l’évolution du mode de vie occidental et des problèmes qu’il occasionne, on peut estimer que le yoga recèle encore beaucoup de potentiel de progression.

On estime qu’il y a environ deux millions de personnes qui pratiquent le yoga en France.

S’installer professeur de yoga : les facteurs-clés de réussite.

Devenir prof de yoga ne s’improvise pas. Un bon professeur de yoga doit développer des qualités particulières pour réussir dans son métier :

  • patience, écoute et empathie,
  • douceur,
  • pédagogie,
  • capacité à mettre en confiance,
  • approche holistique voire spirituelle,
  • humilité.

Voici quelques points clés pour réussir son activité de cours de yoga :

  • miser sur le bouche-à-oreilles,
  • développer une image de professionnalisme,
  • soigner le relationnel : chaque participant aux cours de yoga doit se sentir exister,
  • inspirer confiance par son code vestimentaire et la décoration sobre des locaux,
  • opter si possible pour un lieu favorisant les contacts et la mise en relation,
  • développer un réseau de prescripteurs susceptibles de rediriger les clients vers vos cours (professionnels du corps médical ou du milieu du sport),
  • développer une présence sur internet,
  • mesurer la satisfaction.

Les tarifs à pratiquer.

Les tarifs appliqués par les profs de yoga varient fortement en fonction du lieu et de l’expérience. Le coût de l’immobilier est décisif pour fixer le tarif d’un cours de yoga : le tarif sera moins élevé si la salle est prêtée ou louée à un tarif faible. D’autre part, le prof de yoga devra prendre en compte le coût de ses déplacements pour établir le bon tarif.

Pour déterminer ses tarifs, le prof de yoga devra en priorité analyser les prix de ses confrères situés à proximité. Il peut être bon de proposer des offres d’abonnements avec des tarifs dégressifs.

En France, pour une séance en groupe d’une heure ou plus, le prix se situe généralement entre 15 € et 25 €.

Quel statut juridique ?

Professeur de yoga étant une activité libérale, l’enregistrement de l’entreprise se fera auprès du centre de formalité des entreprises (CFE) de l’URSSAF.

Les différents statuts envisageables pour devenir prof de yoga indépendant sont :

  • La micro-entreprise (ex-auto-entreprise) : c’est un statut très simplifié et bien adapté pour exercer en tant que prof de yoga, au moins au départ. L’enregistrement peut se faire directement en ligne sur le site lautoentrepreneur.fr (choisir « yoga » dans la liste d’activités proposées). Le statut de la micro-entreprise permet de payer les cotisations sociales sur la base du chiffre d’affaires réalisé, sans surprise.
  • L’entreprise individuelle en nom propre (EI) : c’est un statut adapté mais peu avantageux en terme de paiement des cotisations sociales ; en effet, ces dernières étant calculées sur les bénéfices, elles sont susceptibles de varier fortement d’une année à l’autre,
  • L’EIRL : même remarque que pour l’EI. Toutefois, l’EIRL permet de protéger son patrimoine personnel mieux qu’en EI (pas forcément utile pour une activité de cours de yoga),
  • L’EURL (SARL à associé unique) : c’est un statut de type société, adapté, mais un peu surdimensionné. Le gérant détermine lui-même sa rémunération, qui sert de base au calcul des charges sociales,
  • La SASU : ce régime juridique est moyennement adapté car plus coûteux que l’EURL.

Enfin des statuts alternatifs à l’entreprise privée peuvent aussi être envisagés :

Les étapes de l’installation en tant que prof de yoga indépendant.

Voici les principales étapes pour devenir prof :

Besoin d’aide pour lancer votre activité de cours de yoga ?

WikiCréa peut vous aider sur deux points essentiels :

  • le choix du statut juridique (+ déclaration d’activité),
  • la recherche de clients.

Cliquez pour solliciter un accompagnement par téléphone (promotion en cours).

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimez nos articles ?
Nous vous offrons un ebook :

" Les 10 commandements du créateur d'entreprise "

Entrez vos coordonnées pour recevoir le ebook

Toutes nos félicitations...
Vous venez de télécharger les 10 commandements du créateur d'entreprise !