Restauration, métiers de bouche

ouvrir une sandwicherie

Ouvrir une sandwicherie ou un snack : tout savoir

4.8/5 (15) Comment ouvrir une sandwicherie ou un snack ? Peut-on s’installer en tant qu’auto-entrepreneur ? Comment faire un business plan ? Quel matériel et quelle réglementation ? WikiCréa vous dit tout. Une...

meilleur statut juridique food-truck

Le meilleur statut juridique pour un food-truck

4.13/5 (8) Quel est le meilleur statut juridique pour un food-truck ou un camion pizza ? Quel statut juridique en restauration ambulante ? Faut-il s’installer en SASU, micro-entreprise, entreprise individuelle ou EURL ?...

démarches ouvrir restaurant

Ouvrir un restaurant : les démarches dans le bon ordre

4.83/5 (6) Quelles sont les démarches et étapes pour ouvrir un restaurant ? Comment ouvrir un restaurant et mettre toutes les chances de son côté ? L’ouverture d’un nouveau restaurant peut sembler être une aventure...

ouvrir camion pizza

Ouvrir un camion pizza : comment se lancer ?

4.44/5 (18) Comment ouvrir un camion pizza ? Peut-on s’installer en auto-entrepreneur ? Combien rapporte un camion pizza ? Quel matériel et quelle réglementation pour une pizzeria ambulante ? Ouvrir un camion pizza...

Tout savoir sur la restauration et les métiers de bouches

Quelles sont les démarches à suivre pour ouvrir son restaurant ? Quels sont les métiers de la restauration ? Comment faire vos premier pas dans les métiers de bouche ? WikiCréa vous explique tout !

Le monde de la restauration se veut un univers d’opportunités. Il s’agit d’un secteur où il y a une très forte demande. Vous faites sûrement partie de ceux qui ont toujours rêvé d’exercer l’un des métiers de la restauration ? Voici alors quelques détails à tenir en compte pour ouvrir son restaurant.

Faire son premier pas dans les métiers de la restauration

Tout d’abord, il serait judicieux de définir ce qu’on entend par métiers de la restauration. Il s’agit en fait de toute activité qui consiste à préparer et à vendre de la nourriture. Et il existe plusieurs branches dans la restauration.

Entre autres, nous pouvons citer le snack ou le salon de thé, la boulangerie, la pâtisserie, la boucherie, la charcuterie ou encore la chocolaterie.

Par ailleurs, il faut bien noter qu’il y a aussi ce que l’on appelle les métiers de bouche.

Autre partie de la restauration, mais qui se rapporte à la fabrication de plats à emporter.  Prenons par exemple la sandwicherie, le camion à pizza qu’on appelle aussi le food-truck, le bar à jus de fruits.

Ce que vous devriez savoir à ce sujet, c’est qu’il est important de bien maîtriser le domaine de votre choix avant d’investir. La bonne nouvelle, ce qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un diplôme pour exercer les métiers de la restauration. Par contre, vous devez juste vous assurer de bien respecter les normes.

Quelles sont les démarches à suivre pour ouvrir son restaurant ?

Pour réaliser votre rêve de vous lancer dans les métiers de bouche ou la restauration, voici les démarches à suivre pour ouvrir votre restaurant.

Choisir soigneusement le nom, les menus ainsi que le bon emplacement

Premièrement, vous devez réfléchir au nom que vous allez donner à votre restaurant. C’est le premier détail qui vous permettra de vous démarquer. Donc, il n’est plus nécessaire de préciser que celui-ci doit être chic et attrayant. Ensuite, il vous faudra choisir les menus que vous allez servir à vos futurs clients. À ce sujet, l’idéal serait de proposer de nouveaux plats originaux.

Par ailleurs, cela ne vous servira pas à grand-chose de proposer de très bons menus si votre restaurant n’a pas un bon emplacement. Veillez  à ce que les gens puissent facilement le trouver. Ce n’est peut-être qu’un petit détail, mais c’est ce qui pourrait faire la différence. Ensuite, aménagez et décorez votre restaurant de façon à attirer les clients à l’intérieur mais aussi en terrasse.

Effectuer une étude de marché et établir un budget prévisionnel

Vous pouvez choisir de réaliser une étude de marché en fonction de plusieurs critères. Vous pouvez ainsi réaliser un questionnaire de satisfaction.

D’abord en ce qui concerne l’emplacement, puis les menus que les clients pourraient apprécier. Il serait même préférable d’introduire dans votre questionnaire la taille du restaurant ou encore le genre de service qui leur conviendrait. Ce qui importe avant tout, c’est de connaître votre part de marché. Vous pourrez ainsi constater par vous-même si votre projet sera rentable ou non.

Étant donné qu’il s’agit d’un projet comme tant d’autres, vous devrez également aborder le côté financier. Effectivement, vous serez amené à faire des calculs pour voir si le projet en question vous permettra de faire des bénéfices. Même si la restauration et les métiers de bouche sont votre passion, votre entreprise devra être viable financièrement. Ne serait-ce que pour couvrir vos dépenses et assurer la durabilité de votre activité.

Voir notre modèle de business plan gratuit.

Entreprendre les procédures administratives et juridiques

Au fur et à mesure que votre projet se réalise, vous arriverez à un point où vous devrez entamer les démarches administratives. Vous aurez alors besoin de fournir certains documents dans le cadre de la création de votre entreprise. Cela afin d’obtenir votre licence et/ou votre permis d’exploitation. Sachez également que la formation sur l’hygiène est obligatoire. Au cas où vous auriez oublié ce détail, c’est le moment de la rajouter sur votre liste.

Certes le côté juridique est la dernière étape à franchir, mais c’est aussi la démarche que vous ne devez pas négliger. Vous devez noter qu’il est obligatoire d’enregistrer votre restaurant au RCS ou le Registre du Commerce et des Sociétés pour que celui-ci ait un statut juridique.

Quel statut juridique choisir pour son restaurant ?

Le choix du statut juridique de votre entreprise ne devra pas se faire à la légère. Vous pouvez choisir parmi les différents statuts suivants, en fonction de la nature de votre activité et du nombre de personnels que vous comptez engager.

Une entreprise individuelle

Si vous comptez vous lancer individuellement dans votre projet, le mieux serait d’opter pour une micro-entreprise ou auto-entreprise. Ce sera beaucoup plus simple, surtout si vous êtes en mesure de gérer tout seul votre entreprise.

Une société

Tout d’abord, sachez que la création de votre entreprise vous coûtera cher. Vous devriez même prévoir entre 250€ et 1 000 € pour le service d’un expert. Par ailleurs, il vous sera possible de choisir quel statut donner à votre entreprise : SARL, EURL, SAS ou SASU.

Nos autres articles à consulter :

Préparez votre création
Téléchargez notre pack création 100% gratuit

Contient 3 documents indispensables :

guide de l'étude de marché
modèle de business plan Word
modèle de plan financier Excel

Entrez vos coordonnées pour recevoir le pack création

Toutes nos félicitations...
Vous venez de télécharger le pack création !