Obligation d’avoir un expert-comptable en SAS ou SASU : qu’en est-il ?

4.17/5 (6)

Est-il obligatoire d’avoir un expert-comptable en SAS ou en SASU ? Peut-on faire sa comptabilité soi-même en SAS ou SASU ? Quels sont les risques à ne pas faire appel à un expert-comptable dans ce cas ?

Contrairement à une idée reçue, il n’est pas obligatoire de faire appel à un expert-comptable lorsqu’on crée ou dirige une entreprise, par exemple une SAS ou SASU.

Il est donc autorisé de faire la comptabilité soi-même, y compris en SAS ou SASU. La relecture des comptes (“révision des comptes”) par un expert-comptable n’est en théorie pas non plus obligatoire. Le commissaire aux comptes, quant à lui, n’intervient que si la SAS dépasse deux des trois seuils suivants :

  • 1 000 000 € de total de bilan,
  • 2 000 000 € de chiffre d’affaires,
  • et 20 salariés.

Pourtant, faire la comptabilité soi-même en SAS ou SASU présente de nombreux inconvénients, au premier rang desquels la perte de temps. En effet, le dirigeant de SAS ou SASU verra ses tâches administratives se multiplier, ce qui peut causer du stress, de l’inefficacité, voire de la démotivation.

Au contraire, faire appel à un expert-comptable présente de nombreux avantages, même si cela représente un certain coût.

Entrons dans les détails.

Faire appel à un expert-comptable en SAS ou SASU : les avantages.

Nous l’avons vu, l’expert-comptable n’est pas obligatoire en SAS/SASU. Mais faire appel à un professionnel de la comptabilité pourrait vous être d’une grande aide, à plusieurs titres :

  • le gain de temps : en confiant votre comptabilité à un expert-comptable, vous pourrez vous dégager de vos tâches administratives et vous consacrer aux tâches importantes. L’argent que vous perdrez en rémunérant le cabinet d’expertise-comptable sera largement récupéré par le temps passé à vos efforts de développement. Au quotidien, votre comptable se chargera :
    • de la saisie comptable,
    • de vos déclarations de TVA,
    • de vos déclarations d’impôt et déclarations sociales,
    • de la sortie de votre bilan annuel et du dépôt des comptes,
    • etc.
  • la réduction des risques : en faisant votre comptabilité vous-même, vous prenez le risque de commettre des erreurs. Et en cas de contrôle fiscal, ces erreurs pourraient vous coûter très cher. Sans compter que l’administration fiscale s’intéresse en priorité aux entreprises qui ne font pas appel à un expert-comptable…
  • l’optimisation de vos cotisations sociales et impôts : s’il fait bien son travail, l’expert-comptable pourra vous proposer des moyens légaux de réduire vos dépenses fiscales et sociales. Des choix qui pourraient vous faire économiser beaucoup d’argent !
  • le juridique : Une SAS étant une société, il y aura chaque année un certain nombre de documents juridiques à produire et notamment : PV d’assemblée générale, rapport de gestion, liasse fiscale… Ces documents peuvent être longs à élaborer pour un non-professionnel.
  • l’établissement des fiches de paie : en SAS et SASU, les dirigeants sont assimilés-salariés. Cela signifie que leur rémunération donne lieu à la production de fiches de paie. Compte-tenu de la complexité de la réglementation, il est plus que conseillé de confier cette mission au pôle social d’un cabinet d’expertise-comptable !

Au final, l’expert-comptable en SAS ou SASU est quasi-incontournable. Ce qui ne vous empêche pas de fixer avec lui la répartition précise des rôles : certains dirigeants de SAS préfèrent par exemple internaliser la simple saisie comptable, et confier la révision des comptes à un professionnel extérieur.

Le tarif de l’expert-comptable en SAS ou SASU.

Les tarifs de l’expert-comptable pour une SAS varient de 2500 € à 4000 € pour la première année. Ces tarifs sont susceptibles d’augmenter au cours des années suivant la création, en fonction du niveau d’activité et du volume comptable à traiter.

Les experts-comptables proposent aussi des forfaits de création de société sous forme de packs incluant la rédaction des statuts et les formalités de déclaration d’activité, pour un tarif pouvant varier de 500 € à 1500 € en moyenne.

Créez votre SAS ou SASU en ligne.

WikiCréa a sélectionné Legalstart pour vos formalités de création de SAS ou SASU en ligne. Pourquoi Legalstart ? Tout simplement parce qu’il s’agit de l’offre la plus complète et la moins chère du marché. Cliquez ici pour en savoir plus et débuter vos démarches en ligne.

 

Voir aussi notre article : Le rôle et les missions de l’expert-comptable.

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre création
Téléchargez notre pack création 100% gratuit

Contient 3 documents indispensables :

guide de l'étude de marché
modèle de business plan Word
modèle de plan financier Excel

Entrez vos coordonnées pour recevoir le pack création

Toutes nos félicitations...
Vous venez de télécharger le pack création !