Créer une activité de traiteur : tout ce qu’il faut savoir avant de s’installer

4.54/5 (13)

Comment s’installer comme traiteur ? Comment devenir chef à domicile, ou traiteur itinérant ? Quelles sont les normes et réglementations à respecter ?

L’activité de traiteur consiste à vendre des plats préparés en boutique ou en ambulant, mais aussi à organiser des réceptions, pour le compte d’entreprises ou de particuliers. L’activité peut être exercée avec ou sans local ouvert au public.

L’activité de traiteur ne nécessite aucun diplôme, ce qui la rend accessible mais très concurrentielle.

A noter que les traiteurs ont le droit d’embaucher des personnes « en extra », c’est-à-dire en leur proposant un contrat de travail pour la durée nécessaire à la réalisation de la mission.

Voir aussi nos articles :

Les clés de la réussite d’une activité de traiteur.

Les principaux facteurs-clés de succès d’une activité de traiteur sont :

  • la spécialisation sur le trio cocktail + repas + animation,
  • la spécialisation sur les mariages, qui représentent 50% du chiffre d’affaires des traiteurs,
  • la capacité à proposer des prestations annexes liées à l’organisation de réceptions (location de vaisselle, mise en place, service, animation, nettoyage, rangement…),
  • la qualité et la fraicheur des produits,
  • la capacité à renouveler l’offre et les menus pour fidéliser la clientèle,
  • la capacité à proposer des produits beaux et bons, au format adapté (bouchées, bocaux…),
  • la capacité à rester toujours à l’écoute des dernières tendances alimentaires : circuits courts, plats épurés…
  • la capacité à réduire les pertes au minimum.

La qualité et le renouvellement de l’offre permettront d’enclencher un bouche-à-oreilles favorable.

Traiteur fixe ou traiteur itinérant.

Le traiteur a la possibilité d’exercer :

  • à partir d’un lieu fixe (boutique par exemple),
  • et/ou en ambulant (sur les marchés par exemple),
  • et/ou au domicile des clients.

Dans les deux derniers cas, il peut déclarer l’adresse de son domicile comme adresse de siège de l’entreprise.

Pour ce qui est des spécificités et normes de la restauration ambulante, voir notre article : Créer une activité de restauration rapide ambulante.

Le statut juridique de l’activité de traiteur.

La déclaration d’activité de traiteur se fait auprès de la chambre de commerce et d’industrie (CCI) ; une immatriculation auprès de la chambre des métiers et de l’artisanat sera aussi nécessaire du fait de la « vente à emporter » qui est une activité artisanale ; il faudra donc aussi effectuer le stage de préparation à l’installation.

Les statuts juridiques envisageables sont :

  • la micro-entreprise (ex-auto-entrepreneur) : c’est le statut le plus simple et le plus souple, puisque les charges sociales se paient en fonction du chiffre d’affaires réalisé,
  • l’entreprise individuelle au réel, statut plus coûteux et moins « prévisible » que le statut de micro-entreprise,
  • l’EURL, qui est une société unipersonnelle,
  • la SARL, qui est un type de société classique,
  • la SAS ou SASU, qui est un type de société dans lequel le dirigeant est assimilé-salarié.

Normes et réglementation de l’activité de traiteur.

Les traiteurs doivent effectuer la formation permis d’exploitation pour la vente d’alcool au public, et déclarer en mairie l’ouverture d’un débit de boissons.

Les traiteurs ne sont pas obligés de faire la formation hygiène alimentaire. Voir notre article La formation hygiène alimentaire : pour qui est-elle obligatoire ?

Les traiteurs ambulants doivent demander la carte professionnelle de commerçant ambulant en même temps que leur inscription.

Voir aussi notre article : Créer un food-truck.

Des outils Excel pour gérer votre entreprise de traiteur (gratuit).

WikiCréa met à votre disposition des outils Excel gratuits pour piloter votre entreprise :

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Avatar pour Contributeur WikiCréa Sophie magnano dit :

    Bonjour, je souhaite préparer et vendre des plats pour enfants depuis mon domicile.
    Quel serait mon statut, l’intitulé du métier?
    Les normes et les démarches à faire? S’il vous plaît.
    Cordialement.

    • Avatar pour Contributeur WikiCréa Contributeur WikiCréa dit :

      Bonjour, le statut de micro-entreprise pourrait être adapté. L’intitulé pourrait être traiteur pour enfants. Les normes et démarches sont décrites dans l’article.

  2. Avatar pour Contributeur WikiCréa Chauba dit :

    Bonjour, je viens solliciter vos conseils qd à notre projet. Je suis assistante maternelle agréée. Mon mari a été cuisinier pendant 16 ans et a travaillé dans de grandes maisons. Il a arrete la cuisine pour une vie familiale plus équilibrée notamment au niveau des horaires. Il c reconverti en employé logistique. Il a gardé qd même la passion pour la cuisine et nous faisons de temps en temps quelques prestations (buffets, apéritifs dinatoires, plats, desserts) pour notre entourage. Nous souhaitons professionnaliser les choses pour fournir des prestations le week-end et pourquoi pas en semaine car il commence son travail à 6h30 et finit à 14h et vendredi 13h. Nous souhaitons avoir donc une activité de traiteur, nous avons une maison, et un garage qui peut être transformé. Sinon, pourquoi pas donner des cours de cuisine ? Démarcher les entreprises, mairies alentours pour des presta occasionnelles ? Nous habitons à la campagne à la limite d’autres départements notamment 78 et 27 et pas trop de traiteurs aux alentours. Je suis actuellement au chômage et je peux l’aider à préparer en amont maintenant que ts nos enfants sont scolarisés. Doit il inclure mon nom ds ce projet ? Existe t’il des aides ? Sera t- il considéré comme exerçant une activité commerciale, libérale, artisanale ? Comment s’enregistrer? Mon mari à fait une formation auprès de la fongecif je crois pour obtenir un niveau bts gestion de la restauration. Est ce que ça lui permet de ne pas suivre le stage préparatoire à la  chambre des métiers ?
    Merci pour toutes vos réponses. Et excusez moi pour la longueur.

    • Avatar pour Contributeur WikiCréa Contributeur WikiCréa dit :

      Bonjour, il est possible d’envisager l’installation de votre mari en micro-entreprise, et vous pourriez avoir le titre de conjoint-collaborateur. Il n’existe pas d’aide spécifique à cette activité. Il s’agira d’une activité artisanale avec inscription à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat. A priori il sera exempté de stage de préparation à l’installation (à vérifier avec la Chambre des Métiers). Je vous conseille de contacter au plus tôt la Chambre des Métiers de votre ville.

  3. Avatar pour Contributeur WikiCréa Perle dit :

    Bonjour je voulais savoir si en tant que traiteur en statut micro entreprise les charges que l’on va payer se font sur le bénéfice (charge et courses déduites) ou sur le paiement obtenu seulement ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *