La méthode Agile appliquée à la création d’entreprise

5/5 (2)

Qu’est-ce que la méthode “Agile” ? Comment la méthode Agile peut-elle être appliquée à la création d’entreprise ? Comment peut-elle répondre aux problèmes posés par la rédaction d’un business plan classique ? 

Cet article a été rédigé par l’incubateur lyonnais Explorys, partenaire de WikiCréa.

Comment définir la méthode Agile ? A l’origine déployées dans le secteur de l’informatique, les méthodes agiles sont des groupes de pratiques de pilotage et de réalisation de projets. Elles ont pour origine le manifeste Agile, rédigé en 2001, qui consacre le terme d'”agile” pour référencer de multiples méthodes existantes.

Les méthodes Agiles se veulent plus pragmatiques que les méthodes traditionnelles. Elles impliquent au maximum le demandeur (le client) et permettent une grande réactivité à ses demandes. Elles reposent sur un cycle de développement itératif, incrémental et adaptatif et doivent respecter quatre valeurs fondamentales déclinées en douze principes desquels découlent une base de pratiques, soit communes, soit complémentaires.

Les fondements de la méthode Agile.

Les quatre valeurs fondamentales de la méthode Agile.

Les méthodes agiles prônent 4 valeurs fondamentales :

  • Individus et interactions plutôt que processus et outils,
  • Fonctionnalités opérationnelles plutôt que documentation exhaustive,
  • Collaboration avec le client plutôt que contractualisation des relations,
  • Acceptation du changement plutôt que conformité aux plans.

Les douze principes généraux de la méthode Agile.

La méthode Agile repose sur 12 principes de base :

  1. Satisfaire le client en priorité,
  2. Accueillir favorablement les demandes de changement,
  3. Livrer le plus souvent possible des versions opérationnelles de l’application,
  4. Assurer une coopération permanente entre le client et l’équipe projet,
  5. Construire des projets autour d’individus motivés,
  6. Privilégier la conversation en face à face,
  7. Mesurer l’avancement du projet en termes de fonctionnalités de l’application,
  8. Faire avancer le projet à un rythme soutenable et constant,
  9. Porter une attention continue à l’excellence technique et à la conception,
  10. Faire simple,
  11. Responsabiliser les équipes,
  12. Ajuster à intervalles réguliers son comportement et ses processus pour être plus efficace.

La méthode Agile face aux problèmes posés par les business plan traditionnels.

La rédaction du business plan est un moment charnière du projet de création d’entreprise. Pourtant c’est un exercice qui peut produire des résultats décevants.

En effet :

  • un business plan traditionnel est spéculatif et repose sur l’élaboration d’un business model basé seulement sur des intentions d’achats…
  • il anticipe rarement la réalité économique de la future entreprise,
  • de moins en moins d’acteurs économiques (banques) lui accordent de l’intérêt,
  • il ne rassure pas non plus l’entrepreneur sur la viabilité de son projet.

Face à ces écueils, la méthode Agile peut constituer une réponse adaptée.

La méthode Agile appliquée à la création d’entreprise : un véritable atout.

En appliquant la méthode Agile à la création d’entreprise, on place le client au centre du projet. Le “testing” sera privilégié. L’entrepreneur vérifiera son offre de service ou son produit en le vendant directement au client. L’interaction entrepreneur/client permettra au porteur de projet, grâce au “feedback”, de rajuster son business model afin de faire décoller ses ventes.

En intégrant directement les ventes dans le business plan, et non pas seulement des intentions d’achats, les investisseurs seront rassurés sur le potentiel du projet.

Suite à cet exercice de confrontation terrain, les prévisions financières du business plan seront affinées et réalistes.

L’agilité entrepreneuriale c’est donc :

  • tester son offre,
  • réajuster son concept en fonction des feedback clients,
  • affiner et trouver sa clientèle cible,

Afin de :

  • crédibiliser son business plan,
  • se rassurer sur le potentiel et la viabilité de son entreprise,
  • convaincre des investisseurs de miser sur le projet.

Concrètement, comment appliquer cette méthode pour une création d’entreprise ? Par exemple en intégrant une couveuse ou un incubateur d’entreprises.

Un modèle de plan financier prévisionnel (gratuit).

WikiCréa a mis au point une trame Excel de prévisionnel financier, indispensable pour obtenir des financements : cliquez ici pour y accéder.

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les webinaires de WikiCréa arrivent ! Inscrivez-vous :

8 participants par session de 1h30

Bien sûr, vos données restent confidentielles.