Devenir relaxologue indépendant : tout savoir

5/5 (6)

Comment devenir relaxologue à votre compte ? Comment ouvrir votre cabinet de relaxologie et réussir votre installation ? Peut-on exercer sans diplôme ? Quel est la salaire d’un relaxologue ?

Voici tout ce qu’il faut savoir pour devenir relaxologue indépendant.

Qu’est-ce que le métier de relaxologue ?

La relaxologie consiste en une approche de relaxation, utilisant différentes méthodes visant à une détente intense et profonde, le but étant d’amener le patient à un certain niveau de bien-être.

Le relaxologue (aussi appelé bioénergéticien) aide ses patients à mieux gérer leur stress, à être plus à l’écoute d’eux-mêmes, et à améliorer de manière positive leur relation avec les autres. De plus, elle va permettre aux patients de retrouver le calme, d’être plus détendus, et d’avoir une meilleure perception de soi-même.

Pour ce faire, la relaxologue dispose d’un éventail d’outils qu’elle va utiliser selon le contexte : conscience respiratoire, sophrologie, travail psycho-corporel, visualisation, musique, pratiques créatives, toucher …

En revanche, les relaxologues ne réalisent pas de massages ou de manipulations physiques. Cependant, il existe tout de même certains relaxologues qui en réalisent en complément de leur activité.

La relaxologie est parfois très proche de la sophrologie.

En France, la relaxologie n’est pas encadrée par la loi et son exercice est libre. Il n’existe pas de diplôme d’Etat, ou de diplôme reconnu par l’Etat. Il y a divers moyens de devenir relaxologue. En effet, il est possible de suivre des formations, allant de quelques moins à plus d’un an, et chaque formation est différente et plus ou moins sérieuse.

A noter : il existe une Fédération Internationale de Relaxologie qui recense les centres de formations répondant à certaines normes et critères de qualité. Il est important de bien se renseigner.

Le marché français de la relaxologie.

Dans l’économie du bien-être, la relaxologie est un marché de niche mais mature. Le mode de vie occidental pousse de plus en plus de personnes à rechercher des solutions pour un plus grand bien-être.

La relaxologie répond à un grand nombre de maux répandus :

  • Mal-être
  • Anxiété
  • Stress
  • Changement de vie
  • Difficultés relationnelles
  • Événements difficiles
  • Difficultés professionnelles
  • « Pression » du quotidien

Aujourd’hui, on peut estimer que le marché de la relaxologie recèle encore beaucoup de potentiel, même si la profession reste mal connue.

Actuellement, la moitié de la population française a déjà eu recours à une forme de médecine alternative dite « douce ».

Comment réussir son installation en tant que bioénergéticien ?

La première chose à faire est d’inspirer confiance aux clients. Cela passe en premier lieu par la présentation du relaxologue, avec sa photo notamment, qui est obligatoire dans les documents de communication et sur internet, ses compétences et sa réputation. Les avis et commentaires clients seront aussi particulièrement surveillés.

D’autre part, le relaxologue devra faire preuve de :

  • Patience
  • Calme
  • Écoute
  • Empathie
  • Rigueur dans son organisation

Par ailleurs, une ouverture sur la psychologie, d’autres méthodes de soin ou des services annexes est favorable.

Quelques conseils pour devenir relaxologue :

  • Développer votre notoriété en mettant en avant les meilleurs témoignages
  • Vous montrer ou vous filmer en situation
  • Créer une approche professionnelle propre et organiser des conférences
  • Soigner votre relationnel en toutes circonstances
  • Désamorcer les conflits ou les mauvais commentaires par une attitude calme et bienveillante
  • Mesurer la satisfaction client et savoir se remettre en cause pour s’améliorer continuellement
  • Soigner votre code vestimentaire
  • Louer un cabinet partagé avec d’autres professionnels pour développer plus rapidement la clientèle
  • Vous donner le temps de faire décoller l’activité
  • Proposer vos services aux organisations publiques ou privées,
  • Vous entourer d’un réseau de prescripteurs susceptibles de vous rediriger les clients
  • Être présent sur les réseaux sociaux et internet

Remarque : attention, à aucun moment le relaxologue ne doit vouloir soigner une maladie. Ce n’est pas le but du métier, et il est strictement illégal d’affirmer cela.

Les tarifs du relaxologue.

Le tarif du relaxologue varie selon plusieurs critères : lieu, expérience, références etc. En général, le prix varie entre 45€ et 80€ de l’heure.

Quel est le meilleur statut juridique pour devenir relaxologue ?

Relaxologue est une activité de nature libérale, le centre de formalité des entreprises compétent est donc celui de l’URSSAF.

Différents statuts juridiques sont disponibles :

  • Micro-entreprise (ex-auto-entreprise) : c’est un statut très simplifié et adapté pour un démarrage.
  • Entreprise individuelle en nom propre (EI) : c’est un statut adapté mais défavorable en ce qui concerne les modalités de paiement des cotisations sociales,
  • EIRL : même remarque que pour l’EI, même si le patrimoine est mieux protégé,
  • EURL (SARL à associé unique) : c’est un statut adapté. Le gérant détermine lui-même sa rémunération, qui sert de base au calcul des cotisations sociales,
  • SASU : c‘est un statut comparable à l’EURL mais qui permet d’éviter la Sécurité sociale pour les indépendants (ex-RSI).

Enfin des statuts alternatifs à l’entreprise privée peuvent aussi être envisagés :

Les étapes pour devenir relaxologue :

  1. Formez-vous : afin d’avoir des connaissances et des compétences que vous mettrez à profit pour vos clients.
  2. Effectuez une étude de marché : pour connaître notamment la demande dans votre zone géographique, les concurrents etc.
  3. Faites un business plan et un plan financier : c’est la  base de la création d’une entreprise, ils vous aideront à avoir un premier aperçu du potentiel et de la faisabilité de votre projet.
  4. Identifiez un local si besoin et signez un bail commercial.
  5. Choisissez votre statut juridique et créez votre entreprise : vous avez de nombreux choix de statuts juridiques, et chacun dispose de ses propres avantages.
  6. Lancez la communication et l’activité : pour faire connaître votre entreprise et attirer des clients.
  7. Identifiez vos clients (consultez notre article dédié).

Des outils Excel gratuits pour gérer votre petite entreprise :

Vous pouvez noter cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre création
Téléchargez notre pack création 100% gratuit

Contient 3 documents indispensables :

guide de l'étude de marché
modèle de business plan Word
modèle de plan financier Excel

Entrez vos coordonnées pour recevoir le pack création

Toutes nos félicitations...
Vous venez de télécharger le pack création !