S’installer psychothérapeute libéral ou psychopraticien

4.88/5 (16)

Comment s’installer en tant que psychothérapeute en libéral ? Peut-on opter pour le régime auto-entrepreneur ? Quelle est la réglementation ? Peut-on exercer sans diplôme ?

Le psychothérapeute est un professionnel qui traite les personnes qui souffrent de troubles psychiques ou somatiques (troubles comportementaux, troubles de la personnalité). Il soulage et recherche les causes des traumatismes passés afin d’améliorer le bien-être de l’individu sur le long terme. A la différence de la psychologie ou de la psychiatrie, la psychothérapie cherche donc à s’attaquer aux racines du mal-être.

Depuis 2010, le titre de « psychothérapeute » est reconnu par l’Etat ; il est réservé à certains professionnels, qui sont par ailleurs inscrits au registre national des psychothérapeutes.

A noter : il est aussi possible d’exercer la psychothérapie en tant que « psychopraticien », terme libre d’emploi et auquel tout le monde peut prétendre. Dans ce cas, le psychopraticien ne pourra pas employer le titre de psychothérapeute.

Voici tout ce qu’il faut savoir pour s’installer en tant que psychothérapeute ou psychopraticien.

La réglementation et les diplômes pour s’installer psychothérapeute ou “psychopraticien”.

Le psychothérapeute est inscrit au registre national des psychothérapeutes. Depuis 2010, c’est un titre réservé aux :

  • psychiatres,
  • psychologues ayant effectué un stage obligatoire,
  • médecins ayant suivi une formation et un stage obligatoires,
  • et aux psychanalystes ayant suivi une formation et un stage obligatoires.

La formation dure 400 heures et le stage 5 mois ; les psychologues, psychanalystes et médecins peuvent en être dispensés partiellement.

Le métier de psychothérapeute est donc différent mais lié aux métiers de :

  • psychiatre : celui-ci est un diplômé de médecine ayant le pouvoir de prescrire des médicaments,
  • psychologue, qui est un titre protégé et réservé aux titulaires d’un bac + 5 universitaire en psychologie (Master avec stage professionnel), aux titulaires d’un diplôme d’État de psychologue scolaire ou de conseiller d’orientation-psychologue, et aux diplômés de l’Ecole de psychologues praticiens (EPP Paris ou Lyon),
  • psychanalyste, qui n’est pas réglementé, mais qui nécessite d’avoir suivi soi-même une psychanalyse.

Pratiquer la psychothérapie sans diplôme.

Comme vu plus haut, il est aussi possible d’exercer la psychothérapie en tant que « psychopraticien », profession non réglementée et non soumise à diplôme. Il existe beaucoup de pratiques psychothérapeutiques différentes, qui nécessitent toutefois d’être bien formé. Dans ce cas, le psychopraticien ne pourra pas employer le titre de psychothérapeute.

Le marché de la psychothérapie en France : un flou déroutant.

S’installer en tant que psychothérapeute à son compte, c’est intervenir dans un marché très concurrentiel, aussi bien en ville qu’en zone rurale. Les psychothérapeutes sont concurrencés par nombre de psychopraticiens pratiquant des méthodes de soin très variées parmi lesquels les sophrologues, hypnothérapeutes, gestalt-thérapeutes, praticiens en EFT, psychologues et psychanalystes

On compte en effet plus de 450 formes de thérapies “psy” en France, dont la plupart ne jouissent d’aucune reconnaissance. Le marché des médecines douces, bien qu’en croissance régulière, est donc marqué par un flou généralisé au milieu duquel le public a bien du mal à s’orienter.

Pour contourner ce risque, il est fortement recommandé de communiquer, non pas sur le fonctionnement de la thérapie elle-même, mais sur la nature du problème ciblé, et donc sur un type de clientèle en particulier.

A noter que les soins ne sont pas remboursés par la sécurité sociale. La constitution d’une clientèle stable peut prendre du temps : 2 à 4 ans.

Les qualités pour exercer en tant que psychothérapeute ou psychopraticien.

Face à des publics fragiles, le psychopraticien doit faire preuve de stabilité et montrer certaines qualités :

  • écoute,
  • capacité à mettre en confiance,
  • capacité à interpréter,
  • neutralité,
  • connaissances méthodologiques et pratiques,
  • maîtrise de soi.

Psychothérapeute ou psychopraticien libéral : la question du statut juridique.

De nature libérale, l’enregistrement de l’entreprise se fera auprès du centre de formalité des entreprises (CFE) de l’URSSAF.

Quel est le meilleur statut juridique pour un psychologue libéral ? Voici les statuts juridiques envisageables :

  • La micro-entreprise (ex régime auto-entrepreneur) : c’est un statut très simplifié et envisageable pour un démarrage. Les recettes encaissées sont à déclarer mensuellement ou trimestriellement. Le seuil de chiffre d’affaires à ne pas dépasser est de 70 000 € par an.
  • L’entreprise individuelle en nom propre (EI) : c’est un régime adapté mais plus contraignant que l’auto-entreprise,
  • L’EURL (SARL à associé unique),
  • La SASU (SAS à associé unique).

Déclarez votre activité directement en ligne.

WikiCréa a sélectionné Legalstart pour vos formalités de création en ligne. Pourquoi Legalstart ? Tout simplement parce qu’il s’agit de l’offre la plus complète et la moins chère du marché. Cliquez ici pour en savoir plus et débuter vos démarches en ligne.

Les étapes pour s’installer.

Voici les principales étapes pour s’installer comme psychopraticien libéral chez soi :

  • Formez-vous,
  • Validez votre projet par une petite étude de marché,
  • Listez vos besoins de démarrage,
  • Identifiez un local (si besoin) au calme et avec une salle d’attente ; signez un bail professionnel,
  • Equipez votre local,
  • Choisissez votre statut juridique et enregistrez-vous (URSSAF),
  • Inscrivez-vous au registre national des psychothérapeutes le cas échéant,
  • Communiquez autour de vous.

Psychopraticien ou psychothérapeute à son compte : comment se faire connaître ?

Voici quelques astuces pour se faire connaître en tant que psychopraticien :

  • installez-vous en cabinet partagé avec d’autres praticiens,
  • spécialisez-vous sur une thématique particulière et proposez d’intervenir lors de conférences par exemple,
  • animez un café-psycho,
  • proposez la première séance gratuite,
  • faites-vous connaître auprès de vos prescripteurs potentiels : il s’agit des professionnels du corps médical qui pourraient parler de vous,
  • inscrivez-vous sur les Pages Jaunes et sur Google My Business (votre activité apparaîtra dans les résultats localisés de Google),
  • créez un mini site internet bien référencé,
  • demandez à vos amis de parler de vous, tenez-les informés de votre activité.

Des outils Excel pour votre entreprise libérale (gratuit).

WikiCréa met à votre disposition des outils Excel gratuits pour gérer votre entreprise :

 

Voir aussi nos articles :

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre création
Téléchargez notre pack création 100% gratuit

Contient 3 documents indispensables :

guide de l'étude de marché
modèle de business plan Word
modèle de plan financier Excel

Entrez vos coordonnées pour recevoir le pack création

Toutes nos félicitations...
Vous venez de télécharger le pack création !