Activité non salariée, travailleur non salarié : définitions

5/5 (1)

Qu’est-ce qu’une activité non salariée ? Quels sont les avantages et inconvénients à exercer en tant que non salarié ou travailleur indépendant ?

Définition : Une activité non salariée est une activité exercée en tant que travailleur indépendant, c’est-à-dire selon un régime différent de celui de salarié. Le travailleur indépendant est son propre patron : il n’y a pas de lien de subordination dans l’exercice de son activité.

La plupart des chefs d’entreprise sont non salariés : commerçants, artisans et professions libérales.

On parle de « travailleurs indépendants non salariés » ou TNS (travailleurs non salariés). Les TNS cotisent à des caisses de retraite et de maladie différentes des salariés, notamment le RSI, et certaines caisses de retraite spéciales.

Les travailleurs non salariés n’ont pas de bulletin de paie ; ils se rémunèrent sans formalisme, comme et quand ils le souhaitent, en un ou plusieurs versements par mois.

Font partie de la catégorie des travailleurs indépendants non salariés :

A noter : Un chef d’entreprise ne peut pas être salarié, toutefois le statut juridique de la SAS/SASU permet au Président d’être assimilé-salarié. Voir notre article : Le statut social du Président en SAS.

Les avantages du statut de travailleur indépendant non salarié.

Le statut de TNS présente deux avantages principaux :

  • Les travailleurs non salariés bénéficient de cotisations sociales moins élevées que les salariés : de 30 à 50% du revenu en moyenne.
  • Un travailleur non salarié bénéficie de la même base de remboursement Sécurité sociale qu’un salarié (concerne l’hospitalisation, le médecin, les médicaments…). Il est toutefois nécessaire de souscrire une complémentaire santé afin de s’assurer la meilleure protection possible.

Les inconvénients du statut de travailleur indépendant non salarié.

Les principaux inconvénients du régime TNS sont les suivants :

Les travailleurs salariés sont nombreux à souscrire des assurances privées complémentaires pour contourner ces inconvénients et améliorer leur protection sociale.

 

N’hésitez pas à commenter cet article ou à poser vos questions (ci-dessous).

Vous pouvez noter cet article !

Besoin de plus de conseil ?

Échangez par e-mail avec un conseiller en création et gestion d'entreprise pour 5€ : Besoin d'un conseil
Offre de formation à la création d'entreprise, 100% en ligne et gratuite : Formation en ligne

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimez nos articles ?
Nous vous offrons un ebook :

" Les 10 commandements du créateur d'entreprise "

Entrez vos coordonnées pour recevoir le ebook

Bravo !
Vous pouvez fermer