Les 15 erreurs classiques du créateur d’entreprise

4.67/5 (9)

Voici une liste d’erreurs et de pièges fréquemment constatés chez les créateurs et chefs d’entreprise :

ERREUR n°1 – Prendre son rêve pour le rêve du client.

C’est sans doute la principale erreur commise par les créateurs d’entreprise : vivre dans un rêve, se projeter dans une entreprise idéale correspondant exactement à sa personnalité et ses envies. Dites-vous que cette entreprise idéale n’intéresse personne à part vous ! Il va falloir vous ouvrir aux autres, abandonner votre rêve pour passer au rêve du client, et pour cela une étude de marché poussée est incontournable.

ERREUR n°2 – Ne pas laisser parler les chiffres.

Tous les créateurs d’entreprise mettent des chiffres sur leur projet : calcul du seuil de rentabilité, calcul de marge, évaluation des charges fixes… Or beaucoup d’entre eux font des tableaux uniquement pour se rassurer, quitte à augmenter artificiellement le chiffre d’affaires. Au contraire, les tableaux doivent montrer la réalité économique et faire ressortir d’éventuelles alertes : un fournisseur trop cher, un coefficient de marge trop faible, un loyer trop élevé, une trésorerie de départ trop basse ou encore un remboursement d’emprunt trop important. Les chiffres doivent parler d’eux-mêmes ! Vous devez trouver un modèle économique et organisationnel qui tienne la route.

Voir notre article : Qu’est-ce que le modèle économique d’une entreprise ?

Voir aussi notre modèle de plan financier sur Excel, à compléter.

ERREUR n°3 – Considérer que les concurrents sont mauvais.

Dites-vous bien que si les concurrents sont là, c’est qu’ils ont des clients et que leur entreprise est viable. Si vous pensez que les concurrents font mal leur travail, dites-vous que c’est peut-être VOUS qui ne comprenez pas le marché.

ERREUR n°4 – Cacher son idée de peur de se la faire prendre.

De nombreux créateurs d’entreprise font l’erreur de vouloir rester secrets. Au contraire, vous avez tout intérêt à partager votre projet de création d’entreprise auprès d’un maximum de personnes, si possible en restant dans la cible. Parlez, échangez, testez, débattez, et votre idée s’affinera dans le bon sens. Rassurez-vous, personne ne vous prendra votre idée !

ERREUR n°5 – Retarder le passage à l’action.

Certains créateurs restent des mois avec leur idée, et ne la testent que très tard. Ils passent leur temps à conceptualiser ou à faire des tableaux Excel prévisionnels. Pour éviter de nourrir de faux espoirs, quittez le plus tôt possible votre bureau, sortez, parlez, échangez, observez les choses directement sur le terrain, visitez les concurrents et interviewez les acteurs du marché. Rien se sert de rester dans l’abstrait.

ERREUR n°6 – Ne jamais demander d’aide ni partager ses problèmes.

C’est bien connu, une entreprise c’est une somme de problèmes. Et même avec un moral d’acier, les problèmes finiront toujours par vous atteindre et vous décourager. Il existe un excellent remède contre cela : parler de ses inquiétudes, si possible à des personnes proches ou compétentes. Ces dernières ayant plus de recul que vous sur la situation, elles pourront sans doute vous rassurer et vous aider à trouver la solution. Et pourquoi pas faire appel à un coach en création d’entreprise ?

ERREUR n°7 – Penser que les clients vont venir tout seul.

Cela fait bien longtemps que les clients ne viennent plus tout seul, sauf peut-être si vous êtes prêt à débourser des milliers d’€ par mois en loyer ou en publicité. Les clients, il faut aller les chercher ! N’oubliez pas qu’en tant que chef d’entreprise, vous devrez passer 80% de votre temps en démarchage commercial ou en contact clientèle, c’est une règle d’or.

Voir notre article : Comment trouver des clients ?

ERREUR n°8 – Penser qu’on peut tout faire tout seul.

Un chef d’entreprise doit savoir gérer tous les aspects de son affaire, de la gestion à la production, en passant par le marketing, la logistique et le management des fournisseurs ou du personnel. Il doit en plus gérer sa vie personnelle et familiale. Un chef d’entreprise qui pense qu’il peut tout faire tout seul est un chef d’entreprise qui échouera. Pourtant il existe de nombreuses solutions pour obtenir de l’aide, sans même embaucher : la sous-traitance par exemple. Demandez-vous ce qui est stratégique pour vous. Laissez à d’autres les tâches non stratégiques. Soyez lucide sur ce qui fait la valeur de votre entreprise.

ERREUR n°9 – Démarrer avec une trésorerie trop faible.

C’est le mal français : lancer son entreprise avec une trop faible trésorerie. De nombreux chefs d’entreprise investissent toutes leurs économies dans les besoins de démarrage, et se retrouvent pris au piège au premier imprévu. Il est souvent plus intéressant d’emprunter, tout en gardant sa trésorerie personnelle disponible en cas de coup dur. Voir aussi nos articles Qu’est-ce que la trésorerie d’une entreprise ?  Un modèle de plan de trésorerie sur Excel, Comment déterminer son besoin de trésorerie au démarrage ?

ERREUR n°10 – S’associer avec les mauvaises personnes ou sur de mauvaises bases.

On ne compte plus les créateurs d’entreprise qui s’associent sur des bases inappropriées ou inégales. Manque de complémentarité entre associés, tâches mal réparties, déséquilibre de temps de travail, de compétences ou d’argent, différences de comportement… les écueils sont nombreux. Voir notre article : 10 conseils pour bien s’associer.

ERREUR n°11 – Se perdre dans le labyrinthe des aides à la création d’entreprise.

Les aides à la création d’entreprise sont nombreuses et complexes (cliquez ici pour accéder à un panorama des aides). Les conditions diffèrent d’une aide à l’autre et les critères d’acceptation ne sont pas toujours bien clairs. Les dossiers peuvent être longs à remplir. Certaines aides sont conditionnées à l’obtention d’autres aides. Bref, de quoi s’arracher les cheveux et se décourager avant même de se lancer. Courir après les aides ne doit pas vous faire perdre de vue les objectifs prioritaires : concevoir une offre claire, rechercher des clients, trouver le bon modèle économique.

ERREUR n°12 – Ne pas s’accorder de pause.

Au démarrage de votre projet, vous disposez d’une motivation et d’une réserve d’énergie très grandes. Sachez que la lassitude vous gagnera un jour. Prenez soin de votre hygiène de vie, accordez-vous des pauses, des sorties et des vacances ; vos clients et vos fournisseurs ne vous le reprocheront pas. N’oubliez pas l’importance de votre vie personnelle et votre famille, restez lucide sur ce qui compte pour vous.

ERREUR n°13 – Mal valoriser son produit.

La rapport prix-produit est le premier critère sur lequel vos clients vont vous juger. Or de nombreux chefs d’entreprise ont du mal à valoriser leur offre : ils pratiquent des prix trop faibles et renvoient ainsi une image de piètre qualité, ou au contraire ne soignent pas assez la présentation ce qui fait penser que le produit est trop cher. Sachez que les clients s’attachent plus à la qualité perçue qu’à la qualité réelle, et recherchent la cohérence du prix. Voir notre article : Comment fixer son prix de vente.

ERREUR n°14 – Penser qu’on ne fait pas ça pour l’argent.

Rappelez-vous que l’on crée d’abord une entreprise pour gagner de l’argent. N’ayez pas l’imprudence de croire que vous serez content de vous en travaillant 60 heures par semaine pour gagner moins que le SMIC. Votre objectif n°1 doit être de vous rémunérer correctement. N’embauchez personne tant que vous ne serez pas en mesure de vous payer correctement. Voir notre article Comment se rémunérer en tant que chef d’entreprise.

ERREUR n°15 – Avoir trop de confiance en soi, ou pas assez.

Un bon chef d’entreprise doit rester humble et à l’écoute des autres. Il doit en même temps être capable de prendre des décisions et de les assumer. L’excès de confiance n’est pas bon car il coupera le chef d’entreprise de l’information pertinente. Au contraire, le manque de confiance peut paralyser l’activité et le développement. Entourez-vous, demandez conseil. Osez prendre des décisions. Sachez que votre confiance en vous-même grandira dès les premières ventes et les premiers succès.

Dernier conseil : osez partagez votre projet auprès d’un expert en création d’entreprise. Les conseillers WikiCréa sont là pour vous accompagner : cliquez ici pour consulter nos offres (promotions en cours).

Bonus : Des outils Excel pour piloter votre entreprise (gratuit).

WikiCréa met à votre disposition des outils Excel gratuits pour gérer votre entreprise :

 

Voir aussi notre article : Les 20 qualités essentielles d’un bon entrepreneur

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre création
Téléchargez notre pack création 100% gratuit

Contient 3 documents indispensables :

guide de l'étude de marché
modèle de business plan Word
modèle de plan financier Excel

Entrez vos coordonnées pour recevoir le pack création

Toutes nos félicitations...
Vous venez de télécharger le pack création !