Charges fixes et variables : savoir les différencier

4.44/5 (9)

Quelle est la différence entre charges fixes et charges variables ? Quels sont les principaux types de charges concernés ?

Les charges fixes et variables ont une importance majeure dans le calcul de la rentabilité d’une entreprise. Il est important de bien différencier ces deux types de charges pour que le calcul soit pertinent.

Voir notre article sur le calcul du seuil de rentabilité.

Définition charges fixes : ce sont les charges qui pèsent sur l’entreprise de manière récurrente, quelque soit son niveau d’activité ou ses variations de chiffre d’affaires. Par exemple : le loyer.

Définition charges variables : ce sont les charges qui sont liées au niveau d’activité et donc au niveau de chiffre d’affaires. Par exemple : les achats de matières premières.

Voici une liste de charges fixes (non exhaustive) :

  • Assurances
  • Téléphone, internet
  • Abonnements
  • Carburant
  • Frais de déplacement et hébergement
  • Eau, électricité, gaz
  • Rémunération dirigeant
  • Charges sociales dirigeant : en fonction du statut juridique choisi, les charges sociales sont calculées soit sur la base du chiffre d’affaires (RSI auto-entreprise et micro-entreprise), soit sur la base du résultat brut (RSI en EI ou EURL à l’IR), soit sur la base de la rémunération (RSI en EURL à l’IS ou SARL), soit sur la base du salaire (Urssaf en SAS et SASU).
  • Salaires employés
  • Charges sociales employés
  • Mutuelle
  • Fournitures diverses
  • Entretien matériel et vêtements
  • Nettoyage des locaux
  • Frais de publicité et communication
  • Remboursement emprunts (ou amortissement des investissements dans une vision comptable)
  • Loyer et charges locatives
  • Expert comptable, avocats
  • Frais bancaires et terminal carte bleue
  • Charges financières
  • Impots et taxes, notamment la CFE (cotisation foncière des entreprises)
  • etc.

La liste des charges variables :

Les charges variables sont liées au niveau d’activité ou à la production. Il s’agit le plus souvent :

  • des achats de marchandises destinées à être revendues,
  • des achats de matières destinées à être transformées,
  • des commissions versées aux commerciaux ou agents commerciaux,
  • des salaires versés au personnel intérimaire,
  • etc.

Certaines charges fixes se révèlent variables, que faire ?

Il existe des activités pour lesquelles certaines charges fixes se révèlent très liées à l’activité, c’est le cas par exemple de l’électricité pour une boulangerie, ou encore des frais de carburant pour un agent commercial. Il peut donc être intéressant de considérer ces dépenses comme variables.

Attention toutefois à la dérive qui consisterait à réintégrer la plupart des charges fixes dans la partie variable ! Cela pourrait gêner la lecture de la rentabilité de l’entreprise. Voir notre article sur le calcul du seuil de rentabilité.

Des outils Excel pour gérer votre entreprise (gratuit).

WikiCréa met à votre disposition des outils Excel gratuits pour votre entreprise :

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrepreneurs, accélérez votre business !

Consultez ou publiez vos petites annonces professionnelles sur Toutunservice.fr

Entrez votre adresse e-mail pour être redirigé

Redirection en cours ...