10 conseils pour bien s’associer

4.33/5 (9)

L’association est un exercice d’équilibriste, c’est la raison pour laquelle les bases doivent être solides. Voici 10 conseils pour s’associer dans les meilleurs conditions.

Conseil pour s’associer n°1 – Savoir pourquoi on souhaite s’associer.

On s’associe souvent pour de mauvaises raisons : pour ne pas être seul, pour faire plaisir ou par besoin d’argent.

– Si vous avez besoin d’être entouré, faites appel à un coach plutôt qu’à un associé !

– Si vous avez besoin d’argent, vous devriez pouvoir convaincre votre banquier. Sachez qu’il est souvent plus intéressant d’emprunter que d’ouvrir son capital : le retour sur investissement sera meilleur.

On peut aussi penser à s’associer pour de bonnes raisons : par exemple pour rassembler des compétences différentes et complémentaires et ainsi se développer plus vite.

CONSEIL pour s’associer n°2 – Connaître les objectifs et les intérêts de chacun.

Les futurs associés doivent connaître et se dévoiler leurs objectifs et intérêts respectifs. En effet, il se pourrait que les objectifs soient au départ trop divergents pour envisager une association constructive. C’est le cas par exemple quand un associé a un objectif de retour sur investissement à court terme, alors que l’autre privilégie le long terme.

CONSEIL pour s’associer n°3 – Bien définir l’équilibre temps de travail / rémunération / pourcentage du capital.

Des frustrations peuvent apparaitre lorsqu’un associé se sent lésé par rapport à l’autre, parce qu’il fournit un travail plus important, ramène plus de contrats, est plus productif… Ou encore parce qu’il possède moins de parts que son collègue alors qu’il participe autant à la vie de l’entreprise.

Imaginons le cas de deux associés à 50%/50%. Le premier est associé dormant, c’est-à-dire qu’il n’a pas de rôle dans l’entreprise. Le second est actif : il est gérant et ne compte pas ses heures, mais la trésorerie de l’entreprise ne lui permet pas de se rémunérer. Le second associé aura certainement l’impression désagréable de travailler gratuitement pour le premier !

De la même manière, un associé monopolisé par sa vie de famille ne pourra pas fournir le même travail que son collègue célibataire.

Les rémunérations doivent être honnêtes, quitte à les lier à des objectifs individuels de chiffre d’affaires ou de productivité.

CONSEIL pour s’associer n°4 – Faire le point sur les compétences, atouts et savoir-faire de chacun.

Pour partir sur de bonnes bases, il est important que les futurs associés fassent le point sur eux-mêmes et comparent leur apport potentiel et leur personnalité. Une discussion franche, qui peut être animée par un tiers, doit permettre de déceler les points forts et les points faibles de chacun afin d’identifier des complémentarités.

L’apport d’un associé par rapport aux autres ne doit pas être exorbitant. Le but est d’identifier un intérêt partagé et un équilibre général.

CONSEIL pour s’associer n°5 – Donner un rôle bien clair à chacun.

Dans le cas de plusieurs associés actifs, il faudra bien définir des zones de responsabilité, et cela le plus tôt possible. Qui s’occupe du démarchage commercial ? de la production ? des finances ? des relations avec la banque et l’expert-comptable ? de la communication ? de l’informatique ? de la maintenance ? de l’entretien ?

La répartition des tâches devra être claire et équilibrée ; à aucun moment les associés ne devront se marcher sur les pieds.

CONSEIL pour s’associer n°6 – Définir des règles claires de gouvernance.

Pour bien s’entendre, les associés doivent s’entendre sur les objectifs stratégiques principaux, mais aussi sur des règles de gouvernance précises. Des rituels de décision doivent s’instaurer, par exemple sous la forme de réunions fixées à intervalles réguliers. Les divergences de vues doivent être perçues comme un enrichissement. En cas de désaccord, le recours à un tiers “arbitre” peut être envisagé.

CONSEIL pour s’associer n°7 – Pratiquer la franchise bienveillante.

La franchise bienveillante est un mode de discussion entre associés. Il s’agit de se parler franchement, sans détour, mais tout en restant cordial et bienveillant vis-à-vis de l’autre. Des temps de réflexion doivent être aménagés. Les surréactions et le non-dit doivent être proscrits. La confiance et le respect doivent primer à chaque instant.

CONSEIL pour s’associer n°8 – Evoquer les conditions de sortie le plus tôt possible : signer un pacte d’associé.

Le but est de prévoir à l’avance les conséquences de la sortie d’un associé. Il s’agit de chercher à éviter tout blocage en cas de désaccord ou de volonté de se séparer, notamment en fixant les conditions de rachat des parts ou de revente à un tiers.

Les pactes d’associés sont faits pour anticiper ce type de situation. Faites-vous accompagner d’un avocat spécialisé pour rédiger un pacte d’associé. Voir notre article sur le pacte d’associé.

CONSEIL pour s’associer n°9 – Assumer qu’un des associés soit le véritable chef d’entreprise.

Dans certains cas, il peut être intéressant qu’un des associés soit reconnu comme le véritable dirigeant. Les zones de compétences des autres associés peuvent être limitées à des sujets importants mais bien délimités.

CONSEIL pour s’associer n°10 – Eviter de s’associer en famille.

La plupart des associations familiales se terminent mal, notamment les associations en couple. En effet, l’équilibre familial ne correspond pas toujours à l’équilibre professionnel et les interférences sont nombreuses. Il est préférable de s’associer avec des personnes moins proches et avec lesquelles on passe moins de temps.

Créez votre société directement en ligne.

WikiCréa a sélectionné Legalstart pour vos formalités de création en ligne. Pourquoi Legalstart ? Tout simplement parce qu’il s’agit de l’offre la plus complète et la moins chère du marché. Cliquez ici pour en savoir plus et débuter vos démarches en ligne.

Un modèle de plan financier sur Excel, gratuit.

Cliquez ici pour accéder à notre modèle de prévisionnel financier gratuit et facile à remplir.

 

Voir aussi nos articles :

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre création
Téléchargez notre pack création 100% gratuit

Contient 3 documents indispensables :

guide de l'étude de marché
modèle de business plan Word
modèle de plan financier Excel

Entrez vos coordonnées pour recevoir le pack création

Toutes nos félicitations...
Vous venez de télécharger le pack création !