Créer une entreprise de plaquiste plâtrier : tout savoir

5/5 (2)

Comment créer une entreprise de plaquiste-plâtrier ? Comment devenir plaquiste à son compte ? Peut-on créer une entreprise de plâtrerie sans diplôme ? Quel statut juridique pour s’installer ?

L’artisan plaquiste habille les murs et les plafonds de plaques de plâtre ; il monte des cloisons en placo (“placoplatre”) ou autres matériaux, isole les murs thermiquement et phoniquement.

Créer une entreprise de plaquiste relève de l’artisanat : la réglementation impose de passer par la Chambre des Métiers qui vérifiera les qualifications professionnelles du futur chef d’entreprise. Le métier de plaquiste nécessite beaucoup de qualités : rigueur, technicité, précision, mais aussi sens de la communication et créativité.

Voici tout ce qu’il faut savoir pour créer son entreprise de plaques de plâtre ou s’installer plaquiste plâtrier à son compte.

S’installer artisan plaquiste : le profil idéal.

Par définition, le plaquiste-plâtrier est un professionnel qui intervient après le passage du maçon dans le but de lisser et plâtrer les surfaces, plafonds et murs. Ses missions sont en réalité très variées : elles consistent à :

  • Appliquer le plâtre sur la maçonnerie à l’aide d’une taloche ou une truelle,
  • Poser les isolations acoustiques ou thermiques,
  • Monter les cloisons en briques plâtrières, en plaques de plâtre ou en carreaux,
  • Faire les joints sur plaques de plâtre : c’est le métier de jointeur ou jointoyeur,
  • Poser des décors de plâtre, stuc et staff.

Un bon plaquiste plâtrier devra être en mesure de proposer les solutions adaptées à la demande de ses clients particuliers ou professionnels, tout en se coordonnant avec les autres professionnels du bâtiment : maçon, menuisier, électricien, peintre…

Pour être reconnu, le chef d’entreprise plaquiste devra proposer des solutions sur mesure, pratiquer des prix réalistes ce qui implique de savoir évaluer la surface à couvrir (notions de géométrie, calcul de volumes) et cultiver d’excellentes relations avec ses partenaires du bâtiment afin de les transformer en prescripteurs.

Au-delà des connaissances techniques, le plâtrier est donc une personne qui doit s’adapter à l’usage de plusieurs matériaux et techniques. C’est un artiste qui doit faire preuve de créativité et de maitrise des styles architecturaux et artistiques. Pour exceller dans ce domaine, il faut respecter le cahier des charges du chantier et les normes de sécurité. La polyvalence technique est également recommandée : un bon plaquiste est celui qui connait également les bases de l’électricité, l’isolation et l’étanchéité.

Créer une entreprise de plâtrerie : les diplômes obligatoires.

L’activité de plaquiste plâtrier jointeur est réglementée. Elle relève de l’artisanat : le centre de formalités compétent est celui de la Chambre des métiers et de l’artisanat. Par conséquent, il est nécessaire, pour pouvoir s’installer :

  • de justifier d’un diplôme (CAP plâtrier-plaquiste, CAP staffeur-ornemaniste, BEP finition, MC plaquiste, BP platerie-plaques, BAC pro aménagement et finition, BM plâtrier, BM volumes, staff et matériaux associés, BM plâtrier-peintre, BMS bâtiment, BTS aménagement finition…) ou, à défaut, d’une expérience d’au moins 3 ans,
  • d’effectuer un stage de préparation à l’installation auprès de la Chambre des métiers et de l’artisanat (cliquez sur le lien pour en savoir plus et connaître les éventuelles dispenses).

Et en l’absence de diplôme ?

Voir notre article : Peut-on créer une entreprise de bâtiment sans diplôme ?

Le marché de la plâtrerie en France.

De plus en plus utilisé dans les chantiers du bâtiment, le placo fait vivre de nombreux artisans. Le marché est soutenu avec une estimation d’un million de chantiers (logement neuf ou rénovation) ouverts par an dont 90% font appel aux services d’un plaquiste-plâtrier. L’accroissement de la demande a aussi favorisé la diversification des usages liés au plâtre ce qui a ouvert de nouvelles perspectives professionnelles pour les plaquistes-plâtriers.

Le marché de la plâtrerie est dominé par les petites et très petites entreprises, qui représentent près de 80% des intervenants sur le marché.

Créer une entreprise de plaquiste plâtrier, c’est intervenir sur un marché :

  • qui se compose de différents segments :
    • le marché de la construction de bâtiments neufs, qui a fortement subi la crise économique de 2008, mais qui reprend de la vigueur,
    • le marché de la rénovation, qui se maintient à un niveau stable,
  • pour ce qui est du marché des particuliers, les tendances les plus porteuses sont les suivantes :
    • la rénovation de bâtiments anciens (création de gîtes et chambres d’hôtes par exemple),
    • la rénovation thermique,
    • la réfection des plafonds en vue d’un changement d’éclairage,
    • la décoration d’intérieur.

La réglementation du métier de plaquiste-plâtrier.

Voici les principaux aspects de la réglementation concernant le métier de plaquiste-plâtrier :

  • Plâtriers et plaquistes sont tenus de se référer au Document Technique Unifié (DTU) qui impose les normes de qualité de leurs interventions. Il s’agit d’une charte qui garantit au client le bon suivi de son chantier.
  • Obligation d’informer au préalable le client des tarifs horaires de main-d’œuvre, des modalités de comptage du temps passé, des prix des prestations forfaitaires, du montant des frais de déplacement, et du prix du devis,
  • Si l’entreprise dispose de locaux, tous les tarifs doivent être affichés dans le lieu de réception de la clientèle,
  • En l’absence de locaux, l’artisan plâtrier doit communiquer aux clients un document présentant tous les tarifs et modalités de facturation des prestations, préalablement à tout accord d’intervention.
  • Le devis est obligatoire pour toute prestation de plus de 150 €,
  • Obligation de donner une note ou une facture au client suite à la prestation.

Créer une entreprise de pose de placo : le statut juridique.

Un plaquiste-plâtrier seul peut envisager les différents statuts juridiques suivants pour s’installer :

  • La micro-entreprise (ex régime auto-entrepreneur) : c’est un statut très simplifié et plutôt adapté pour un démarrage :
    • pas de comptabilité réelle,
    • obligation d’établir un suivi des recettes sur un cahier ou un fichier informatique,
    • obligation d’avoir un compte bancaire séparé,
    • statut juridique soumis à des plafonds de chiffre d’affaires,
    • dans ce statut, le stage de préparation à l’installation reste obligatoire, de même que le diplôme ou l’expérience minimale,
  • L’entreprise individuelle en nom propre (EI) : c’est un statut adapté mais assez complexe en ce qui concerne le paiement des cotisations sociales ; en effet, ces dernières étant calculées sur les bénéfices, elles font l’objet de prélèvements forfaitaires provisionnels, avant régularisation l’année suivante,
  • L’EIRL : même remarque que pour l’EI. Toutefois, l’EIRL permet de protéger son patrimoine personnel mieux qu’en EI,
  • L’EURL (société de type SARL à associé unique) : c’est un statut bien adapté. Le gérant détermine lui-même sa rémunération, qui sert de base au calcul des charges sociales,
  • La SASU : ce régime juridique est adapté mais un peu plus coûteux que l’EURL,
  • Cliquez sur chacun des liens ci-dessus pour en savoir plus.

Comment créer une entreprise plaques de plâtre ? Les étapes.

Comment devenir artisan plâtrier ? Voici les principales étapes:

Quels tarifs pratiquer en tant que d’artisan plâtrier ?

Voir notre article : Quels tarifs pratiquer pour un plaquiste-plâtrier-jointeur ?

Des outils Excel pour gérer sa petite entreprise de bâtiment (gratuit).

WikiCréa met à votre disposition des outils Excel gratuits pour piloter votre entreprise de plaquiste plâtrier :

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre création
Téléchargez notre pack création 100% gratuit

Contient 3 documents indispensables :

guide de l'étude de marché
modèle de business plan Word
modèle de plan financier Excel

Entrez vos coordonnées pour recevoir le pack création

Toutes nos félicitations...
Vous venez de télécharger le pack création !