Le rôle et les mission de l’expert-comptable

5/5 (1)

A quoi sert un expert-comptable ? Sur quels critères le choisir ? En quoi peut-il vous aider au quotidien ?

La profession d’expert-comptable est réglementée et soumise à un code de déontologie. L’expert-comptable est la seule personne extérieure à l’entreprise habilitée à tenir, réviser, surveiller, organiser et consolider les comptes.

Est-il obligatoire de faire appel à un expert-comptable ?

  • En auto-entreprise et micro-entreprise, la question ne se pose pas car il s’agit de régimes forfaitaires sans comptabilité réelle : il n’y a aucune raison de faire appel à un expert-comptable,
  • Pour les autres formes d’entreprises, il n’est pas obligatoire de faire appel à un expert-comptable selon la loi. Mais le recours à un expert-comptable est fortement conseillé si vous ne disposez pas des compétences en interne, ne serait-ce que pour établir les déclarations obligatoires. L’expert-comptable pourra aussi vous assister en cas de contrôle fiscal, sachant que l’administration fiscale a tendance à contrôler plus régulièrement les entreprises qui ne font pas appel à un expert-comptable,
  • Par contre, il y a obligation de faire appel à un commissaire aux comptes pour certains types de sociétés (les SA) ou à partir de certains seuils de chiffre d’affaires (3 100 000 € pour les sociétés ; 2 000 000 € pour les SAS). Le commissaire aux comptes, indépendant, est chargé du contrôle comptable, financier et juridique des sociétés.
  • Pour plus de détails, voir notre article : Est-ce obligatoire de faire appel à un expert-comptable ?

Quel est le rôle d’un expert-comptable ? Que peut-il apporter ?

Les missions de l’expert-comptable sont les suivantes :

  • La tenue de la comptabilité : l’expert-comptable est garant du respect des règles comptables,
  • L’établissement des documents comptables de synthèse ou « comptes annuels » (bilan, compte de résultats) et de la liasse fiscale,
  • L’établissement des déclarations fiscales et TVA,
  • Le « juridique » : création ou modification de sociétés, rédaction des statuts, rédaction des procès-verbaux d’assemblée générale, tenue des registres sociaux obligatoires, etc.
  • Le « social » : établissement des contrats de travail, des déclarations d’embauche, des salaires et des feuilles de paie, tenue des registres légaux, etc.
  • Le conseil sur tous les aspects de la vie de l’entreprise.

Qu’est-ce qu’un bon expert-comptable ?

  • Le bon expert-comptable est celui qui prend en compte tous les aspects de la vie de son client : statut professionnel, mais aussi statut personnel et familial,
  • Un bon expert-comptable doit vous faire faire des économies : choix juridiques et fiscaux, optimisation fiscale, optimisation de votre protection sociale en fonction des charges sociales à payer, optimisation des marges et des coûts,
  • Un bon expert-comptable est réactif : il répond vite à vos interrogations et peut produire les comptes en quelques semaines après la date de clôture,
  • Un bon expert-comptable vous alertera sur les risques : risques économiques ou financiers, risques juridiques, fiscaux ou sociaux,
  • Le bon expert-comptable est celui qui vous aide à prévoir l’avenir : il doit vous conseiller sur votre développement, votre repositionnement sur un nouveau marché, ou encore sur le bon moment pour embaucher.

Voir aussi notre article 20 conseils pour bien choisir son expert-comptable.

Combien coûte un expert-comptable ?

Le tarif varie en fonction des missions que vous confiez à votre expert (simple revue de comptes ou bien saisie ; tenue du juridique ou non) mais aussi en fonction du volume comptable que vous générez (beaucoup ou peu de factures émises et reçues). Les honoraires varient de 1500 € pour une très petite entreprise, jusqu’à 4000 € pour une entreprise de quelques salariés, voir plusieurs dizaines de milliers d’€ pour des entreprises plus grandes.

Comment changer d’expert-comptable ?

Les conditions pour quitter son expert-comptable figurent dans le contrat (la « lettre de mission ») que vous avez négocié et signé. Dans la plupart des cas, vous ne pourrez pas changer d’expert en cours d’année : vous devrez résilier le contrat moyennant un préavis, par exemple 2 mois avant la date de clôture des comptes.

 

Les conseils de l’expert en création d’entreprise :

  • N’hésitez pas à rencontrer plusieurs experts-comptables pour obtenir des devis et comparer leur approche de votre activité. Le feeling est très important.
  • Demandez à qui vous aurez à faire au quotidien : est-ce à l’expert-comptable lui-même ? A un chef de bureau ? A un employé ? Demandez à rencontrer vos futurs interlocuteurs.
  • Pour tirer le tarif à la baisse, insistez sur le fait que votre volume de factures sera très faible au départ.
  • Mettez au clair la répartition des rôles pour éviter tout malentendu : quelles sont les tâches que vous devrez effectuer pour préparer le travail du comptable ? Quelles sont les tâches que le comptable fera en autonomie ?
  • Faites jouer la concurrence, n’hésitez pas à mettre en face 2 ou 3 cabinets pour obtenir un prix encore meilleur.

Voir aussi nos articles :

N’hésitez pas à commenter cet article ! (ci-dessous)

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimez nos articles ?
Nous vous offrons un ebook :

" Les 10 commandements du créateur d'entreprise "

Entrez vos coordonnées pour recevoir le ebook

Bravo !
Vous pouvez fermer