Créer un atelier de poterie ou céramique : tout savoir

5/5 (3)

Comment créer un atelier de poterie ou une entreprise de céramique ? Comment s’installer en tant que potier, céramiste ou mosaïste indépendant ? Quelles normes ? Quel statut juridique ?

Le potier-céramiste indépendant est un artisan spécialisé dans la fabrication d’objets en terre cuite, faïence, grès ou porcelaine, dans un but fonctionnel ou décoratif.

Le potier-céramiste est habile de ses mains et créatif. Son métier relève de l’artisanat d’art et peut éventuellement se décliner en différentes spécialités :

  • le tourneur en céramique réalise des formes choisies au préalable en vue de créer des poteries,
  • le décorateur céramique dessine et peint sur des supports crus comme la faïence ou des supports cuits comme la porcelaine,
  • le mosaïste découpe les matériaux pour les disposer sur des tableaux, murs ou meubles.

Le marché de la poterie-céramique est très hétérogène. Tiré par le tourisme et l’image du savoir-faire artisanal français, il recèle de vraies opportunités.

Parmi les principaux débouchés, citons :

  • les marchés de potiers,
  • les salons, foires et expositions,
  • les boutiques de décoration,
  • l’export,
  • les stages et sessions de formation,
  • sans oublier la possibilité d’ouvrir son propre atelier au public.

Voici tout ce qu’il faut savoir pour créer un atelier de poterie céramique.

Créer un atelier de poterie ou céramique : les qualités requises.

Sur le plan technique, le potier-céramiste doit maitriser les quatre éléments :

  • La terre ou matière première, qu’il doit savoir sélectionner, découper, modeler,
  • L’eau, pour rendre la matière plastique (immersion, aspersion, vitrification…),
  • Le feu, pour cuire la pièce et lui donner son aspect définitif,
  • L’air, pour sécher la pièce.

Le potier-céramiste doit aussi avoir avoir des connaissances artistiques et développer un vrai sens créatif.

Les diplômes, formation et profil requis.

Relevant de l’artisanat d’art, le métier de potier-céramiste est soumis à l’obligation de qualification professionnelle :

  • CAP tournage en céramique ou décoration en céramique,
  • BMA céramique,
  • Emailleur sur lave,
  • BTS concepteur en art et industrie céramique,
  • DMA arts textiles et céramiques, option céramique artisanale,
  • DNSEP option art, mention art céramique.

A défaut d’un titre reconnu, un minimum de 3 ans d’expérience professionnelle sera requis pour créer son atelier de céramique ou poterie sans diplôme.

Parmi les autres qualités nécessaires :

  • précision et minutie,
  • endurance physique,
  • polyvalence, sachant qu’il faudra aussi posséder des connaissances de base en gestion, organisation et commerce.

Voir aussi notre article : Artisan, Artisan d’art et Maître-artisan : définitions et différences.

S’installer céramiste ou potier à son compte : la réglementation.

Créer un atelier de poterie ou céramique exige le respect de différentes réglementations relatives aux risques et aux normes de sécurité :

  • Obligation de se prévenir contre les risques professionnels (problèmes respiratoires, exposition à la chaleur, etc) : le potier-céramiste doit utiliser des fours équipés de fibres céramiques réfractaires pour garantir l’isolation thermique. Il faudra aussi établir un document unique d’évaluation des risques professionnels.
  • Obligation de respecter les normes CE,
  • Obligation de souscrire une assurance RC pro,
  • Obligation d’émettre un devis au client avant la confirmation de la commande.

Si l’atelier est ouvert au public, il sera nécessaire de respecter les normes relatives aux établissements recevant du public (ERP), et notamment l’accès handicapé et la présence d’extincteurs.

Créer une entreprise de céramique ou poterie : le statut juridique.

Un potier, céramiste ou mosaïste indépendant aura à choisir entre les différents statuts juridiques suivants pour s’installer :

  • La micro-entreprise (ex régime auto-entrepreneur) : c’est un statut très simplifié qui peut être adapté pour le démarrage d’une petite activité :
    • pas de comptabilité à tenir, mais obligation de suivre ses recettes sur un cahier ou un fichier informatique,
    • obligation d’avoir un compte bancaire séparé au-delà de 5000 € de recettes annuels,
    • statut juridique soumis à des plafonds de chiffre d’affaires,
  • L’entreprise individuelle en nom propre (EI) : c’est un statut adapté mais assez peu lisible en ce qui concerne le paiement des cotisations sociales ; en effet, ces dernières étant calculées sur les bénéfices réels, elles font l’objet de prélèvements forfaitaires provisionnels avant régularisation l’année suivante,
  • L’EIRL : même remarque que pour l’EI. L’EIRL permet simplement de mieux protéger son patrimoine personnel qu’en EI,
  • L’EURL (société de type SARL à associé unique) : c’est un statut bien adapté. Le gérant détermine lui-même sa rémunération, qui sert de base au calcul des cotisations sociales,
  • La SASU : ce régime juridique très à la mode peut convenir, mais est plus coûteux que l’EURL en terme de cotisations sociales. Ce régime permet d’éviter la Sécurité sociale pour les indépendants (ex RSI).

Créez votre entreprise directement en ligne.

WikiCréa a sélectionné Legalstart pour vos formalités de création d’entreprise en ligne. Pourquoi Legalstart ? Tout simplement parce qu’il s’agit de l’offre la plus complète et la moins chère du marché. Cliquez ici pour en savoir plus et débuter vos démarches en ligne.

Créer son atelier de potier-céramiste : les étapes.

Voici les principales étapes pour s’installer potier, céramiste ou mosaïste à son compte :

  1. Formez-vous (si besoin),
  2. Validez votre projet par une étude de marché (cliquez pour connaître la méthode),
  3. Listez vos besoins de démarrage et rédigez un plan financier (cliquez pour accéder à notre modèle Excel simple et gratuit),
  4. Recherchez les financements (si besoin),
  5. Choisissez votre statut juridique et enregistrez-vous en ligne ou auprès de la Chambre des métiers,
  6. Achetez le matériel et les stocks de matières nécessaires,
  7. Lancez la communication,
  8. Trouvez vos clients (cliquez pour en savoir plus).

Des outils Excel pour gérer votre petite entreprise (gratuit).

Voici quelques outils qui pourraient vous faciliter la vie :

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre création
Téléchargez notre pack création 100% gratuit

Contient 3 documents indispensables :

guide de l'étude de marché
modèle de business plan Word
modèle de plan financier Excel

Entrez vos coordonnées pour recevoir le pack création

Toutes nos félicitations...
Vous venez de télécharger le pack création !