Quels tarifs pratiquer pour un électricien ?

4.58/5 (12)

Quel tarif horaire ou forfaitaire appliquer en tant qu’électricien en régime auto-entrepreneur, micro-entreprise ou autre (EURL, SARL, SAS, SASU, EI, EIRL) en 2018 ?

Le prix ou tarif pour une prestation d’électricien peut varier en fonction :

  • de la zone géographique : les métropoles et zones urbaines connaissent des tarifs plus élevés du fait du coût de la vie et des difficultés de déplacement,
  • de la nature et de la taille du chantier : neuf ou rénovation, niveau de technicité…

Les tarifs des électriciens s’établissent le plus souvent à l’heure mais peuvent aussi être forfaitaires pour les prestations les plus classiques.

L’électricien doit informer ses clients de ses tarifs avant l’intervention, soit par remise d’une liste tarifaire, soit par la remise d’un devis. Le client doit être informé du tarif de l’heure, du mode de décompte du temps passé (heure entamée due ou pas), du coût du déplacement et de l’éventuel coût du devis.

A noter :

  • Le devis est obligatoire dès que le montant dépasse les 150 €.
  • Il est obligatoire de remettre du facture au client dès le chantier terminé.

Quel tarif horaire ou forfaitaire pour un électricien ?

Appliquer un tarif horaire en tant qu’électricien.

Les petits artisans (auto-entrepreneurs, micro-entrepreneurs) établissent souvent leurs devis ou factures sur la base d’un tarif à l’heure. Cette solution est avantageuse pour l’artisan, qui estime (ou compte) la réalité de son temps de présence, et réduit ainsi son risque d’erreur.

Quant au coût des équipements (câbles, fusibles, disjoncteur, prises, radiateurs…), il est souvent refacturé au client à part, ou supporté directement par le client.

Appliquer un tarif forfait en tant qu’électricien.

Certains artisans électriciens fonctionnent au forfait pour les prestations les plus courantes (installation d’un chauffage ou d’un tableau électrique par exemple). Cela permet une plus grande lisibilité pour le client et peut rassurer ce dernier.

Les prix au forfait peuvent donner une image plus professionnelle de l’artisan.

Les tarifs moyens pratiqués par les artisans électriciens.

NB : Les prix cités sont hors taxes.

Tarif horaire pour un électricien (auto-entrepreneur ou non).

En 2016, Le tarif horaire d’un électricien varie de 35 € à 45 de l’heure. Le déplacement quant à lui est de 20 € à 35 €.

Pour un artisan non diplômé (homme toutes mains), le prix sera plutôt compris entre 20 € et 35 € de l’heure.

Certains artisans proposent des prestations au noir ou “au black” avec un tarif nettement inférieur aux prix du marché, plutôt entre 13 € et 25 € de l’heure. Cela est bien sûr à proscrire.

Remarques concernant la TVA :

  • Les travaux concernant la réparation ou remise en état des logements anciens (plus de deux ans) sont soumis au taux de TVA de 10% au lieu de 20%,
  • les auto-entrepreneurs bénéficient d’un avantage concurrentiel pour leurs services facturés aux particuliers, du fait qu’ils ne prélèvent pas de TVA sur les prestations qu’ils facturent, contrairement aux entreprises soumises à la TVA. Par contre, les auto-entrepreneurs ne récupèrent pas la TVA sur leurs achats.

Tarifs au forfait pour les prestations les plus courantes :

Le prix au forfait permet de simplifier la facturation et de rassurer le client en lui présentant un prix ferme et définitif avant même de commencer l’intervention.

Voici quelques exemples de tarifs moyens au forfait en matière d’électricité :

  • installation d’un détecteur de fumée : 115 €
  • réparation d’une sonnette : 100 €
  • installation d’une antenne : 225 €
  • pose d’un compteur électrique : 250 €
  • installation complète d’un tableau électrique : 900 €
  • pose d’un disjoncteur différentiel : 300 €
  • pose d’un chauffage électrique : 200 €
  • câblage électrique : un forfait peut être défini au mètre carré, au mètre de câble ou au nombre de sorties.

Comment s’installer électricien ?

Pour s’installer en tant qu’électricien, quelque soit le statut juridique, il faut s’adresser à la Chambre des métiers et de l’Artisanat.

Il est aussi possible de faire des petits travaux d’électricité (réparation de lampe, changement d’ampoule) sans être à proprement parler artisan, en tant qu’homme toutes mains. Il faudra aussi s’adresser à la Chambre des métiers.

Dans tous les cas, le stage de préparation à l’installation sera obligatoire.

Quelles assurances en tant qu’électricien ?

Les travaux de l’électricien touchant au bâti, une assurance décennale est obligatoire.

L’électricien devra en outre souscrire une assurance RC pro (responsabilité civile professionnelle).

Voir notre article : Quelle assurance pour mon entreprise ?

Comment faire ses devis et factures en tant qu’entrepreneur électricien ?

Deux solutions pour établir vos devis et factures en tant qu’électricien :

Des documents Excel pour gérer votre entreprise (gratuit).

WikiCréa a créé des outils Excel très utiles pour gérer une petite entreprise. Profitez-en !

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Olivier Fontaine dit :

    Bonjour,
    Merci pour cet article passionnant.
    Tous ce que vous avez dit dans cet article ma permis de savoir beaucoup de chose concernant les électriciens. Et si on s’dresse à la Chambre des métiers, est-ce que ce sont eux qui nous donne le stage de préparation à l’installation ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les webinaires de WikiCréa sont là ! Dépêchez-vous... Inscrivez-vous :

Seulement 30€ pour les 8 premiers participants avec le code : web12 !

Bien sûr, vos données restent confidentielles.