Devenir pilote de drone indépendant (en auto-entrepreneur ou non)

4.75/5 (8)

Comment devenir pilote de drone indépendant ? Comment créer une entreprise de pilotage de drone ? Quelle formation, quels débouchés ? Faut-il s’installer en auto-entrepreneur ? WikiCréa vous dit tout sur ce métier d’avenir.

Depuis 2012, le marché des prestations par drone a explosé. Que ce soit pour la production de films publicitaires, la surveillance, la réalisation de mesures, le bâtiment ou encore l’agriculture, la technologie du drone offre de nouvelles opportunités et permet de réaliser de sensibles économies. Du fait de cet engouement, de nombreux entrepreneurs (vidéastes, photographes, passionnés de modélisme, ingénieurs…) se sont lancés dans la création d’une entreprise de pilotage de drone, rendant le marché fortement concurrentiel.

S’installer pilote de drone indépendant ne s’improvise pas. L’activité demande des compétences précises et des qualités telles que rigueur, autonomie, écoute, maîtrise technique ou encore sens de l’orientation.

Le pilote à son compte devra savoir maîtriser son drone, gérer les paramètres de sécurité et l’autonomie, anticiper les conditions météo, gérer la navigation en relation avec les centres de contrôle aérien, utiliser les logiciels adéquats…

D’autre part l’activité est soumise à une réglementation très stricte, définie et régulièrement mise à jour par la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile).

Voici tout ce qu’il faut savoir pour créer son entreprise de pilotage de drone, en auto-entreprise ou en société.

Devenir pilote de drone professionnel : le marché et les débouchés.

Selon la DGAC, le nombre d’entreprises de drones est passé de 50 en 2012 à 3100 en 2018. La majorité des opérateurs de drones sont des photographes ou des vidéastes indépendants ou associés. En France, la réglementation sortie en 2012 permet aux opérateurs d’exploiter la technologie drone à des fins commerciales, ce qui a permis au marché de se décoller.

Les applications et les débouchés sont en réalité très nombreux :

  • la photo et la vidéo : c’est de loin le premier débouché (activité d’opérateur de prise de vue aérienne),
  • la surveillance civile (autoroutes, routes, événements) et la sécurité,
  • l’analyse et la maintenance des sites, bâtiments, ponts, barrages, réseaux…
  • les missions d’inspection sur site (catastrophes naturelles, incendies…),
  • la cartographie, l’imagerie 3D,
  • les études thermiques (analyse des déperditions de chaleur),
  • l’agriculture (surveillance des cultures ou des troupeaux),
  • la livraison rapide : le développement de cette activité est largement hypothétique compte-tenu de la réglementation contraignante.

Le marché du drone évolue rapidement, ce qui constitue à la fois une opportunité et une menace permanente. Les entreprises qui réussissent à s’imposer sont celles qui innovent sans cesse, ce qui demande des investissements permanents.

Créer son entreprise de pilotage de drone : la formation et la réglementation.

Devenir pilote de drone indépendant demande une formation, l’obtention d’un brevet et une déclaration auprès de la DGAC. Voici les étapes.

Obtenir le certificat théorique de brevet de pilote ULM.

Commençons par la partie théorique. Pour devenir pilote de drone professionnel, la priorité est d’obtenir le brevet théorique ULM : c’est un examen de type QCM de 40 questions, qui se passe dans un centre DSAC (direction interrégionale de la DGAC). L’examen peut se passer en candidat libre, des sites internet peuvent vous aider à le préparer.

Remarque : Cet examen sera très prochainement remplacé par un examen spécifique aux drones. Rapprochez-vous de votre DSAC pour en savoir plus.

Obtenir la déclaration de niveau de compétence (DNC).

Cela concerne la partie de formation pratique. Vous devez suivre une formation pratique de pilotage de drone auprès d’un organisme de formation de votre choix, qui vous délivrera une déclaration de niveau de compétence (DNC). A noter qu’il est aussi possible de procéder par auto-entraînement et de se délivrer cette DNC à soi-même.

Rédiger le manuel d’activités particulières (MAP).

Il s’agit d’élaborer un document comprenant des renseignements sur l’activité de l’entreprise, les télépilotes, les procédures, la sécurité, les conditions d’utilisation… C’est un document long et assez complexe à rédiger. Des modèles existent sur internet et les organismes de formation en pilotage de drone peuvent vous aider à rédiger ce document.

La déclaration à la DGAC.

Le pilote de drone civil doit déclarer son activité et ses drones à la DGAC. Le pilote de drone indépendant devra remplir le formulaire cerfa  N° 15475*02 – Déclaration d’activité d’un exploitant d’aéronefs circulant sans personne à bord utilisés dans le cadre d’activités particulières. Cela permet l’obtention d’un numéro d’exploitant.

La déclaration d’activité de prise de vue aérienne.

En cas de prise de vue aérienne, il faudra aussi remplir le formulaire Cerfa n° 12546*01 Déclaration d’activité de photographie et de cinématographie aérienne.

L’obligation de souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle.

Compte-tenu des risques attachés à l’activité, il est obligatoire de souscrire une assurance RC pro.

La création de l’entreprise elle-même.

Vous devrez enfin déclarer votre activité auprès du Centre de Formalités des Entreprises compétent, le plus souvent la CCI (par exemple pour une activité de production audiovisuelle). Vous devez avoir choisi votre statut juridique au préalable…

Le meilleur statut juridique pour une entreprise de pilotage de drone.

Voici les différents statuts juridiques possibles pour créer son entreprise de pilotage de drone :

  • La micro-entreprise (ex régime auto-entrepreneur) : c’est un statut très simple et adapté à un démarrage :
    • cotisations sociales calculées sous la forme d’un pourcentage du chiffre d’affaires,
    • pas de cotisations sociales si aucun chiffre d’affaires,
    • obligation de suivre ses encaissements sur un livre de recettes,
    • obligation d’avoir un compte bancaire dédié,
  • L’entreprise individuelle en nom propre (EI) : c’est un statut déconseillé du fait des modalités de calcul des cotisations,
  • L’EURL (SARL à associé unique) : statut sociétal envisageable, qui permet de bien protéger son patrimoine,
  • La SASU : statut très à la mode qui permet d’éviter le régime de Sécurité sociale pour les indépendants (ex RSI).

Créez votre entreprise de pilotage de drone directement en ligne.

WikiCréa a sélectionné Legalstart pour vos formalités de création d’entreprise en ligne. Pourquoi Legalstart ? Tout simplement parce qu’il s’agit de l’offre la plus complète et la moins chère du marché. Cliquez ici pour en savoir plus et débuter vos démarches en ligne.

Etablir son plan financier pour une entreprise de pilote de drone.

Utilisez l’outil Excel WikiCréa pour élaborer facilement votre plan financier et mesurer la rentabilité de votre projet. C’est gratuit. Cliquez ici.

Les étapes pour devenir pilote de drone à son compte.

Voici en résumé les principales étapes pour s’installer pilote de drone professionnel :

  1. Faites le point sur vos compétences et votre matériel,
  2. Formez-vous et obtenez vos autorisations d’exploiter,
  3. Menez une étude de marché : approchez vos clients potentiels pour mieux comprendre leurs besoins et établir un début de relation commerciale,
  4. Elaborez le contenu de votre offre,
  5. Listez vos besoins, notamment en matériel professionnel,
  6. Rédigez votre plan financier, recherchez des financements,
  7. Etablissez vos documents de communication (plaquettes, cartes de visite, site internet…),
  8. Choisissez votre statut juridique et déclarez votre activité,
  9. Prenez une assurance RC professionnelle,
  10. Achetez le matériel et les équipements,
  11. Lancez votre activité et faites-vous connaître, par exemple à travers le site d’annonces professionnelles Toutunservice.fr

Des outils Excel pour gérer votre entreprise de pilotage de drone.

WikiCréa a créé quelques outils Excel incontournables :

 

Voir aussi notre article :

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre création
Téléchargez notre pack création 100% gratuit

Contient 3 documents indispensables :

guide de l'étude de marché
modèle de business plan Word
modèle de plan financier Excel

Entrez vos coordonnées pour recevoir le pack création

Toutes nos félicitations...
Vous venez de télécharger le pack création !