Créer sa micro-brasserie et sa marque de bière artisanale

4.56/5 (9)

Quelles sont les étapes pour créer sa marque de bière artisanale en France ? Comment créer sa micro-brasserie et commercialiser sa bière ? Quelle est la législation ?

En France, la consommation moyenne de bière est de 30 litres par an et par habitant, ce qui place le pays en queue de peloton européen.

Le nombre de brasseries est estimé à 900, en forte augmentation ces dernières années du fait de l’explosion du nombre des micro-brasseries. Une micro-brasserie est une brasserie qui produit moins de 1000 hL par an, soit 100 000 litres.

Créer sa marque de bière nécessite de maîtriser de nombreux paramètres, parmi lesquels le procédé de fabrication, le marketing, le sourcing (matières, contenant), la réglementation, la logistique ou encore le développement commercial.

WikiCréa vous donne les clés pour réussir dans cette aventure !

Produire de la bière : comment faire ?

Il est fortement recommandé de suivre une formation adéquate pour être mesure de produire une bière de qualité.

La bière est une boisson produite à partir :

  • d’eau (si possible eau de source),
  • de malt (orge germé et chauffé),
  • de houblon (plante grimpante),
  • et de levures.

Le brassage se fait en trois étapes :

  • L’empâtage : c’est le mélange du malt concassé avec de l’eau chaude.
  • Le brassage : c’est l’opération de mélange qui se fait en augmentant la température de l’eau par paliers. Cela provoque une transformation : sous l’effet de la chaleur, l’amidon contenu dans le malt se transforme en sucre (saccharification). C’est ce même sucre qui se transformera en alcool lors de la fermentation.
  • Le houblonnage : c’est l’opération qui consiste à ajouter du houblon amer et aromatique à la mixture, au moment de l’ébullition. C’est une étape importante puisqu’elle va déterminer en grande partie le goût du produit.
  • La fermentation consiste à incorporer de la levure au liquide refroidi, afin que le sucre se transforme en alcool.

Produire de la bière ne s’improvise pas et nécessite maîtrise et régularité. Un matériel professionnel sera aussi nécessaire : plusieurs cuves en inox, passoires, brûleurs, moulins pour le concassage du malt, barboteurs pour la fermentation…

Les caractéristiques du marché de la bière artisanale.

Le marché français de la bière est en pleine évolution :

  • depuis 2015, la consommation de bière repart à la hausse après plus de 30 ans de repli,
  • la consommation se féminise,
  • le nombre de micro-brasseries explose, qui se positionnent le plus souvent sur le local, l’artisanal, voire le biologique. Ces micro-brasseries privilégient la distribution en circuits courts.

Quelques exemples de bières artisanales :

Les 4 principaux freins au développement d’un nouvelle marque de bière sont :

  • l’absence de concept porteur,
  • une qualité trop faible, ou un manque de régularité,
  • un réseau de distribution trop peu développé,
  • la difficulté à lever des fonds pour se développer.

La législation de la production et de la vente de bière artisanale.

Voici les principales réglementations, autorisations à obtenir et organismes à contacter pour produire de la bière :

  • Douanes (il existe un bureau dans votre ville) : dossier à remplir pour être enregistré en tant qu’entrepositaire agréé si vous produisez et stockez plus de 110 litres.
  • DDASS (Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales) : à contacter si vous utilisez l’eau d’une source privée. Des analyses de la qualité de l’eau seront à réaliser ponctuellement.
  • Mairie : pour la déclaration d’activité et l’accord.
  • Licence : une « petite licence à emporter » sera nécessaire pour vendre et faire déguster. Une formation obligatoire sera à effectuer : voir notre article sur le permis d’exploitation.

A noter l’existence d’un droit spécifique sur la bière (taxe). Le montant de la taxe dépend du volume de production : environ 3,70 € par hectolitre et par degré d’alcool pour une micro-brasserie.

Enfin, des obligations sont à respecter concernant l’étiquetage des produits.

Les étapes d’un projet de création de micro-brasserie.

Les principales étapes d’un projet de création de micro-brasserie sont les suivantes (l’ordre est donné à titre indicatif) :

  1. Se former : par exemple pour obtenir le diplôme d’opérateur de brasserie,
  2. Faire une pré-étude sur le segment de marché visé,
  3. Imaginer la gamme : nom de marque, nom des produits, positionnement,
  4. Elaborer et diffuser un questionnaire d’étude de marché,
  5. Vérifier la disponibilité du nom de marque et le déposer (voir notre article dédié),
  6. Identifier les partenaires fournisseurs (bouteilles, matières),
  7. Elaborer un plan financier et un business plan ; rechercher des financements et mobiliser les aides éventuelles. Pourquoi pas lancer une opération de crowdfunding ?
  8. Choisir son expert-comptable,
  9. Choisir un statut juridique (cliquez pour en savoir plus),
  10. Elaborer les outils commerciaux et le plan de communication,
  11. Créer les éléments graphiques : étiquettes, logo, plaquettes, cartes de visite, site internet et référencement,
  12. Vérifier et se conformer aux aspects réglementaires,
  13. Rechercher une local commercial et de production : choisir si possible un local facile d’accès pour les livraisons, et suffisamment grand pour brasser confortablement,
  14. Acheter le matériel de brassage,
  15. Créer l’entreprise auprès de la Chambre des métiers et de l’Artisanat,
  16. Lancer la production et la commercialisation,
  17. Créer des codes-barres,
  18. Organiser un événement de lancement ; lancer la communication.

Les clés pour réussir son entreprise de bière artisanale.

  1. Adopter un positionnement très clair.
    • Il est conseillé d’adopter un positionnement de niche pour tirer son épingle du jeu.
    • Soyez créatif. Un positionnement simplement local n’est pas suffisant.
  2. Choisir une eau et des ingrédients de qualité, et les mettre en avant.
  3. Prévoir plusieurs références, et un lancement échelonné pour créer l’événement au fil du temps.

    • Ne pas hésiter à décliner les best-sellers en d’autres produits ou formats,
    • Arrêtez la production des produits qui tournent le moins bien et qui alourdissent les stocks donc la trésorerie.
  4. Réussir à se développer. Pour cela, pensez à d’autres solutions que la vente en direct.
  5. Viser la clientèle féminine.

Des outils Excel pour gérer votre entreprise de fabrication de bière.

WikiCréa met à votre disposition des outils Excel gratuits pour gérer votre entreprise :

 

Voir aussi notre article : Créer sa marque de boissons énergisantes.

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimez nos articles ?
Nous vous offrons un ebook :

" Les 10 commandements du créateur d'entreprise "

Entrez vos coordonnées pour recevoir le ebook

Toutes nos félicitations...
Vous venez de télécharger les 10 commandements du créateur d'entreprise !