Les “tribulations” des mampreneurs

5/5 (2)

Quels sont les inconvénients à être mampreneur ou “mompreneur” ? Quels sont les obstacles des mampreneurs ? Quelles questions se poser avant de devenir mampreneur ? Devenir mampreneur est-il la meilleure option ?

Elles s’appellent Marion, Élise ou Amélie. Leurs enfants ont 4 mois, 6 ou 15 ans. Comme des milliers d’autres femmes, elles sont à la fois entrepreneurs et mamans. On les appelle les mampreneurs.

Devant les difficultés familiales que le salariat a fait naître dans leur quotidien (horaires, vacances imposées, enfants souvent seuls et fatigués par des journées à rallonge…), elles ont décidé de devenir indépendantes pour gagner en liberté et en épanouissement (voir l’article Pourquoi devient-on mampreneur ? Les « 3 E »).

Cependant, toutes n’ont pas trouvé ce qu’elles étaient venues chercher et certaines ont fait face à des déconvenues. On connaît les difficultés qu’ont les femmes en général pour entreprendre (financement, problème de confiance…), mais qu’en est-il des mamans en particulier ?

To become or not to become une mampreneur…telle est la question Mesdames !

Déconvenue n°1 de mampreneur : la place donnée à son activité.

A l’heure où se pose la question de savoir qui emmènera les enfants à la crèche, à l’école, à leurs activités, etc, il arrive que la mère de famille prenne la décision de mettre un terme à son activité salariée pour devenir indépendante, et ainsi pouvoir gérer ses horaires pour répondre aux besoins de la famille.

Très souvent, elle exercera une activité qui se déroule à la maison pour faciliter le lancement, réduire les frais et être au plus près de ses tâches familiales. Ce faisant, la mampreneur se heurte rapidement à la division de son temps entre obligations domestiques et professionnelles. En effet, il est souvent considéré que c’est à elle qu’il revient de gérer les imprévus ou de prendre des congés pour garder les enfants en période de vacances scolaires.

Bien que ce soit le moyen de gagner sa vie, l’activité d’une mampreneur passe alors au second plan. Cela donne aux mampreneurs l’impression d’exercer une activité de seconde zone, que les autres ne perçoivent pas vraiment comme un « vrai travail ».

Déconvenue n°2 de mampreneur : gagner sa vie… ou pas !

Alors qu’au moment de créer, les mampreneurs choisissent souvent d’abandonner leur métier initial pour exercer une activité-passion, la question se pose de savoir dans quelle mesure cette activité est rentable.

Leur motivation principale étant de concilier vie privée et professionnelle, elles en oublient parfois d’anticiper la perte financière que cela engendre. Les frais de garde sont certes réduits mais il faudra souvent être patiente avant de retrouver son niveau de vie antérieur…

Déconvenue n°3 de mampreneur : questions d’avenir.

A plusieurs niveaux, le « mampreneuriat » élude les questions de prévoyance. D’une part, les faibles revenus générés en général (en tout cas au début) ne permettent pas de se constituer une épargne.

De plus, pour mettre le pied à l’étrier de l’entrepreneuriat de façon simple, rapide et à moindre coût, le statut privilégié des mampreneurs est le statut de micro-entrepreneur (anciennement auto-entrepreneur). Or ce statut, malgré tous les avantages qu’il peut présenter, n’est pas le meilleur en termes de prévoyance, notamment pour les cotisations-retraite. En effet, les micro-entrepreneurs doivent déclarer un chiffre d’affaires minimum par trimestre pour pouvoir valider des trimestres d’assurance vieillesse. Or ce chiffre d’affaires n’est pas à la portée de tout entrepreneur-débutant…

Afin d’éviter les déconvenues, il est important avant de se lancer de savoir pourquoi on le fait vraiment. Passion, conciliation des vies privée et professionnelle, ou simple recherche de revenus…toutes les motivations ne trouveront pas un écho positif !

Malgré cela, l’entrepreneuriat reste très souvent la meilleure option et le meilleur compromis pour les mamans.

Mais parce qu’une mampreneur avertit en vaut deux, vous avez maintenant plus de cartes en mains avant de vous lancer ! 

 

La rédactrice de cet article est Anne-Flore Adam, Docteur en entrepreneuriat, Formatrice et conseillère pour les entrepreneurs. 

Voir aussi nos articles :

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre création
Téléchargez notre pack création 100% gratuit

Contient 3 documents indispensables :

guide de l'étude de marché
modèle de business plan Word
modèle de plan financier Excel

Entrez vos coordonnées pour recevoir le pack création

Toutes nos félicitations...
Vous venez de télécharger le pack création !