Statut freelance : qu’est-ce que c’est ?

4.6/5 (5)

L’un des innombrables avantages liés au statut indépendant est la liberté d’organiser son temps de travail, mais aussi l’autonomie absente dans un statut de salarié.  Abordant les questions du monde du travail, on est souvent amené à se poser la question : le statut freelance : qu’est-ce que c’est ?

Qu’est-ce qu’un freelance ?

Une définition du statut freelance est donnée par le statut juridique que le travailleur indépendant aura choisi. Aujourd’hui, la plupart des personnes travaillant à forfait sont portées sur le statut d’auto entrepreneur.
Afin de bénéficier d’un statut freelance, vous devez opter pour un statut juridique qui vous correspond. La création de votre entreprise vous permettra de lancer votre activité.

Parmi ces choix de structure juridique, vous pouvez opter en tant que freelance pour :

Ainsi, les démarches à accomplir  dépendent du statut juridique que vous aurez choisi. Il faut savoir qu’un freelance désigne un travailleur qui ne possède pas le statut de salarié. C’est un indépendant.
Le choix du statut juridique se fera selon vos conditions, vos attentes, votre situation et vos besoins.

Quelle structure pour le statut freelance ?

Comme mentionné ci-dessus il existe différents types de structure si vous décidez de vous lancer en tant que freelance.

L’auto-entreprise : la base du statut freelance

Si vous souhaitez entamer une nouvelle activité, connaître vos capacités en tant qu’indépendant, ou bien fournir des prestations en complément de votre principale activité, optez pour l’auto-entreprise ou le portage salarial.

Les formalités administratives sont réduites si vous souhaitez vous lancer dans les activités commerciales ou de prestations. La création d’une micro entreprise offre la possibilité au freelance de bénéficier d’un statut micro entrepreneur.

Le portage salarial

Le portage salarial permet de bénéficier des avantages en tant qu’indépendant, mais aussi du salariat.

Plus précisément, le portage salarial se concrétise par un contrat signé entre les parties, notamment : l’entreprise, la personne travaillant à forfait et le client. En l’occurrence, le statut du portage social, sera ici la définition du statut freelance, puisque, c’est le statut juridique choisi par le freelance lui-même.

Avec le portage salarial, vous pouvez exclusivement vous concentrer dans la prospection de vos clients, la négociation de votre salaire ainsi que la réalisation de vos prestations.

La société de portage facture vos prestations (à vos clients), elle encaisse ensuite leurs paiements. Elle vous reverse alors le paiement sous forme de rémunération, en déclarant les cotisations sociales et en établissant une fiche de paie.

La création d’une SARL, EURL, SASU

Après le démarrage de votre activité, si vous constatez une nette évolution dans l’entreprise, si vous avez déjà atteint le plafond permis en auto-entreprise, passez à la prochaine étape : créer votre société ou bien opter pour l’entreprise individuelle.

Certaines démarches doivent être suivies dans la création d’une société. Entre autres, rédiger les statuts, déposer le capital social à la banque, s’inscrire au Registre des Commerces, etc.

Dans la gestion d’une société de type SARL, SAS ou SASU, il est possible de distinguere les biens de l’entreprise et ceux du gérant. Ce n’est pas le cas avec une EURL.

La création de sociétés constitue un argument de crédibilité important au sein des sociétés de recrutement pour le freelance.

Voir nos articles : Les 5 étapes de création d’une SASU
Les formalités de création d’une SAS
Les caractéristiques, avantages et inconvénients d’une SARL
Les avantages de l’EURL
Quel est le prix d’une création de société ?

Quels sont les avantages et inconvénients du statut freelance ?

La liberté

La première chose à laquelle on pense quand on évoque le travail indépendant est la liberté. Choisir ses clients, et avoir une relation directe avec eux, sans aucune interférence ou pression d’une hiérarchie. Vous êtes également libre de choisir vos horaires ainsi que l’endroit où vous allez travailler. Ce qui compte c’est de fournir une prestation à la hauteur de la demande.

Pour réussir, vous devez être sûr de pouvoir exécuter les missions que l’on vous donne mais aussi savoir refuser celles qui ne vous correspondent pas.

Proposer ses services dans des domaines intellectuels

Le travail indépendant permet de fournir ses services dans de nombreux domaines intellectuels. Vous pouvez travailler dans la communication, dans l’informatique, le coaching et dans bien d’autres secteurs, il suffit d’avoir une compétence spécifique pour pouvoir l’exploiter.

Si vous maîtrisez une langue étrangère comme l’espagnol, vous avez la possibibilité devenir prof d’espagnol en ligne. Être freelance permet d’exploiter au maximum ses compétences pour donner le meilleur de soi-même.

Statut Freelance : développer ses acquis

En tant que travailleur indépendant, vous êtes en mesure d’accepter des missions qui peuvent être parfois complètement différentes. Cela développe l’aptitude à être polyvalent et à monter ses compétences.
Cette polyvalence rend le travail en freelance enthousiasment et enrichissant, loin de la routine.

Toujours être à la page

Un travailleur indépendant doit toujours être au courant des dernières nouveautés dans ses domaines d’activité afin de proposer le meilleur à ses clients, qui à leur tour le considérerons comme une autorité en la matière ce qui le rendra indispensable.

Les inconvénients du travail en freelance

Statut freelance : l’incertitude

Se lancer dans le travail indépendant, c’est faire un saut dans l’inconnu. Au démarrage cela peut vous rebuter. Il faut vous faire connaître, trouver des clients tout en n’étant pas certain de vos gains chaque mois.

Se fixer un cadre

En tant que freelance, vous devez savoir vous responsabiliser. Il vous est indispensable d’apprendre à vous organiser pour vos horaires, dans votre travail afin de respecter les délais imposés par vos clients. L’auto-discipline est donc le maître mot ici.

La sous-traitance

Vous pouvez être amené en tant que freelance à sous-traiter certains travaux qu’il ne vous ait pas possible de réaliser vous-même ou en cas d’activité intense.

Se lancer dans le travail indépendant peut être considéré comme une grosse prise de risque mais si vous vous accrochez et êtes compétent dans votre domaine, vous aurez un travail stable, rémunérateur et indépendant.

Des outils Excel pour créer et gérer votre entreprise en statut freelance

WikiCréa vous propose des outils Excel gratuits :

Créez votre entreprise en ligne

Faites-vous accompagner par notre partenaire LegalStart pour la création en ligne de votre entreprise.
WikiCréa l’a sélectionné pour vous car la formule proposée fait partie des plus complète mais aussi les moins chères du marché.

Cliquez ici pour en savoir plus et débuter vos démarches en ligne.

image_pdf

Vous pouvez noter cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre création
Téléchargez notre pack création 100% gratuit

Contient 3 documents indispensables :

guide de l'étude de marché
modèle de business plan Word
modèle de plan financier Excel

Entrez vos coordonnées pour recevoir le pack création

Toutes nos félicitations...
Vous venez de télécharger le pack création !