Coeur de métier de l’entreprise : qu’est-ce que c’est ?

5/5 (2)

Qu’est-ce que le coeur de métier d’une entreprise ? Quel est le coeur de métier de votre entreprise et en quoi est-il important de le définir ? Comment tirer partie du core business ?

Le coeur de métier est un élément essentiel de la stratégie de croissance de l’entreprise.

Il est possible de le décliner dans trois directions : son optimisation, son déploiement dans un champ d’application en particulier ou, plus radicalement, son abandon pour une reconversion.

Voyons ce qu’est le coeur de métier d’une entreprise et comment en faire un élément stratégique décisif.

Le coeur de métier : définition.

Définition : Le coeur de métier, ou core business, est l’activité principale d’une entreprise, souvent l’activité historique. Il regroupe le domaine d’expertise le plus abouti de l’organisation, le plus rentable. Au sein de la chaine de valeur, c’est l’activité la plus importante et la mieux maîtrisée.

Au fil du temps, le coeur de métier peut être amené à évoluer, voire à changer totalement. Il s’agit d’une décision stratégique prise au regard de l’évolution du potentiel d’un marché.

Il est important pour les dirigeants d’une entreprise d’identifier leurs compétences-clés et de capitaliser sur elles. En se recentrant sur ce qu’elle sait faire, les performances financières de l’entreprise pourront atteindre de meilleurs résultats. Il pourra être envisagé de sous-traiter tout le reste.

Le coeur de métier est un atout concurrentiel, voyons comment le mettre en avant.

Comment tirer partie de son coeur de métier ?

Le but principal de l’entreprise est de tirer parti de son domaine d’activité principal pour augmenter ses ventes et sa rentabilité.

Plusieurs éléments influent sur les choix stratégiques :

  • le savoir-faire et les connaissances en interne,
  • la capacité à innover en matière de marketing,
  • la capacité à offrir un service client de qualité,
  • le produit qu’il est possible de délivrer,
  • le mode de management qu’il est possible de pratiquer,
  • les contraintes en matière de gestion du temps,
  • les contraintes en termes de procédures,
  • les contraintes financières,
  • les contraintes en terme de matériel,
  • etc.

Il s’agira pour le dirigeant de mettre en valeur les atouts de l’entreprise et de s’adapter aux contraintes internes et externes. Il pourra ainsi se concentrer ou faire évoluer progressivement son coeur de métier.

Quelques outils bien utiles pour déterminer son coeur de métier :

Exemples de coeurs de métier :

  • concentration sur l’innovation technologique,
  • concentration sur la qualité ou le service après-vente,
  • spécialisation sur l’innovation marketing,
  • intégration amont (approvisionnement),
  • intégration aval (distribution),
  • constitution d’un parc immobilier,
  • excellence du service client,
  • savoir-faire logistique,
  • etc.

Voir aussi notre article : La chaîne de valeur de Porter : comment votre entreprise crée-t-elle de la valeur ?

L’évolution du core business.

Les marchés et l’environnement sont en constante mutation, ce qui amène les entreprises à faire évoluer leur coeur de métier.

On peut considérer 4 situations :

1) Conserver le statu quo.

Il s’agit de garder le cap sur les objectifs fixés : l’offre de produits et de services est conservée, les intentions de ciblage demeurent inchangées.

2) Optimiser votre coeur de métier.

Dans cette optique stratégique, on cherche à améliorer l’offre de produits et de services en capitalisant sur ses forces, atouts et opportunités.

3) Étendre les limites du coeur de métier.

L’extension du core business peut être envisagée si les ressources en interne le permettent : élargissement du coeur de cible, nouveaux produits, nouveaux services, nouvelles garanties…

4) Réinventer son coeur de métier.

Il s’agit ici d’opérer un virage stratégique, sans pour autant oublier les fondamentaux de l’entreprise. Il faudra cibler différemment ou créer de nouveaux produits ou services. C’est une stratégie risquée, qui demande réflexion, étude et préparation, mais qui est parfois inévitable.

Se recentrer sur son coeur de métier et le développer.

Une fois bien défini son coeur de métier, il est recommandé de se concentrer sur lui et d’externaliser les activités qui n’en font pas partie, pour éviter de disperser les ressources de l’entreprise.

Il ne s’agit pas de vouloir tout faire, mais bien de faire un choix : on se focalisera sur les activités les plus rentables et les plus porteuses d’avenir. Une fois le potentiel de rentabilité maximisé, on pourra se diriger vers des opportunités commerciales plus éloignées du coeur de métier.

Cette manière de faire permet :

  • d’accroître son portefeuille clients,
  • d’améliorer son image de marque,
  • d’optimiser ses canaux de distribution,
  • d’accélérer les retours sur investissements,
  • etc.

Cependant, concentrer ses efforts sur son coeur de métier peut comporter des risques. Une spécialisation à outrance peut fragiliser l’entreprise, par exemple en cas de retournement soudain du marché.

Diversification et développement connexe.

Pour assurer sa survie sur le marché, l’entreprise doit aussi réfléchir à sa diversification.

Mais tant que les activités connexes n’ont pas atteint leur maturité, il paraît judicieux de ne pas leur attribuer un trop grand nombre de ressources, ce qui pourrait affaiblir les autres pôles d’activité.

Modèles de documents Excel gratuits WikiCréa :

Créez votre entreprise directement en ligne.

WikiCréa a sélectionné Legalstart pour vos formalités de création d’entreprise en ligne, tout simplement parce qu’il s’agit de l’offre la plus complète et la moins chère du marché. Cliquez ici pour en savoir plus et débuter vos démarches en ligne.

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de participer à notre sondage !

Bien sûr, vos données restent confidentielles.