Recruter son premier salarié : tout savoir

5/5 (1)

Que faut-il savoir avant de recruter son premier salarié ? Quelles sont les erreurs à ne pas commettre ? Existe-t-il des aides ? Comment embaucher un salarié sans prendre de risque ? WikiCréa vous dit tout sur cette étape importante de la vie de l’entreprise.

La phase de décollage de votre entreprise passée, vous songez à recruter votre premier salarié. Attention, à ce stade, toute erreur peut être lourde de conséquences. Voici donc tout ce qu’il faut savoir pour recruter son premier salarié dans les meilleures conditions.

Recruter son premier salarié : les questions à se poser au préalable.

Voici les questions à vous poser préalablement au recrutement de votre premier salarié :

  1. Recrutez-vous en raison d’un surcroit d’activité ou d’un besoin durable ? Cela déterminera le type de contrat de travail à adopter.
  2. Quels sont vos besoins ? Quelle charge de travail estimez-vous ?
  3. Quelles missions allez-vous confier à votre futur salarié ?
  4. Quel serait le profil idéal en terme de compétences, expérience, et formation initiale ?

Savoir-faire et savoir-être.

Le savoir-faire est le premier critère de recrutement d’un salarié. Mais le savoir-être est au moins aussi important, cela concerne :

  • l’autonomie du salarié,
  • sa capacité d’adaptation,
  • ses qualités relationnelles,
  • sa curiosité d’esprit.

Posez-vous la question de ce que vous attendez réellement de votre futur salarié sur l’ensemble de ces points !

Les autres critères majeurs à évaluer sont :

  • la possibilité pour le salarié de se déplacer souvent,
  • sa maîtrise des langues étrangères,
  • ou encore son niveau de maîtrise des outils informatiques.

Etape suivante : la rédaction de l’offre d’emploi.

Quelques conseils pour la rédaction de votre offre d’emploi :

  • Pensez à valoriser votre entreprise sur l’offre d’emploi : valeurs, histoire, évolution, raison d’être.
  • N’incluez pas de mention discriminatoire comme le sexe ou l’âge.
  • Pour être visible, utilisez un maximum de canaux : sites de recrutement gratuits ou payants, Pôle Emploi, Apec, réseaux d’anciens élèves, ou encore les réseaux sociaux… A noter que les réseaux sociaux du type Linkedin sont de plus en plus prisés par les candidats et les recruteurs.

En alternative, faites appel à des professionnels du recrutement.

La réception des candidatures.

Il n’est pas nécessaire d’attendre de recevoir des dizaines de CV avant de commencer à les consulter. Les bons candidats n’attendent pas, sachez les recontacter sans attendre.

  • Examinez bien les CV et les lettres de motivation : présentation, longueur, fautes d’orthographe… autant d’éléments qui en disent long sur le candidat, ses qualités et son état d’esprit.
  • Réalisez ensuite les premiers entretiens téléphoniques des candidats intéressants, notamment pour valider les éléments importants comme la motivation, les disponibilités ou même les prétentions salariales.
  • Demandez ensuite au candidat de vous faire un retour par écrit suite à l’entretien téléphonique, cela permettra de valider son intérêt pour le poste, de vérifier son esprit de synthèse et sa réactivité. Demandez lui de résumer ce qu’il a compris du poste et ce qu’il pense pouvoir apporter à votre entreprise.
  • Enfin, n’hésitez pas à vérifier les références du candidat en contactant par exemple ses anciens employeurs. Cela nécessite l’accord préalable du candidat.

La phase des entretiens réels.

Sélectionnez maximum 3 candidats à rencontrer. Prévoyez des tests techniques et éventuellement des mises en situation.

Souvenez-vous que le candidat idéal n’existe pas. Mais si vous avez le moindre soute, préférez vous abstenir. Mieux vaut ne pas recruter du tout que faire une erreur !

Si vous recrutez, formalisez une promesse d’embauche sans attendre, rappelant le lieu de travail, l’intitulé du poste, la date d’embauche et la rémunération.

Recruter son premier salarié : les obligations légales et administratives.

Voici les principales obligations légales à respecter pour l’embauche de votre premier salarié :

  1. déclarez votre première embauche à l’inspecteur du travail par lettre recommandée avec A/R,
  2. déclarez l’embauche auprès de l’URSSAF impérativement avant la date d’entrée du nouveau salarié dans l’entreprise : cela permet l’immatriculation auprès de l’URSSAF et l’affiliation au régime de l’assurance chômage, l’immatriculation du salarié à la CPAM, et enfin la demande d’adhésion au service de santé au travail,
  3. prenez rendez-vous avec le service de santé au travail afin d’organiser le suivi médical du salarié,
  4. élaborez le document unique d’évaluation des risques de l’entreprise, obligatoire dès l’embauche du premier salarié : voir notre modèle ici,
  5. recherchez si une convention collective s’applique à votre activité principale : si oui, vous pourriez être soumis à des obligations spécifiques (classification professionnelle, rémunérations minimales, période d’essai à respecter, régime de prévoyance obligatoire…),
  6. adhérez à votre compte cotisant auprès de l’URSSAF,
  7. Adhérez aux régimes de retraite complémentaire Agirc et Arrco,
  8. Mettez en place une mutuelle d’entreprise (obligatoire) : contactez plusieurs organismes assureurs,
  9. Mettez en place les affichages obligatoires en entreprise : voir notre modèle d’affichage ici,
  10. Etablissez un registre unique du personnel : voir notre modèle ici,
  11. Identifiez si vous avez droit à une aide à l’embauche : votre expert-comptable est là pour vous y aider.

Recruter son premier salarié sans prendre de risque : un résumé en vidéo.

Regardez la vidéo de notre partenaire Point C – In Extenso sur le recrutement d’un premier salarié :

Et aussi cette vidéo sur les obligations légales liées au recrutement d’un premier salarié :

 

Voir aussi nos articles :

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les webinaires de WikiCréa arrivent ! Inscrivez-vous :

8 participants par session de 1h30

Bien sûr, vos données restent confidentielles.