La méthode du Lean start-up, ou comment étudier son marché pour un produit innovant

4.67/5 (6)

Comment le Lean start-up peut-il aider à faire une étude de marché pour un produit innovant ? Comment prévoir le marché quand on lance une innovation ? Pourquoi les méthodes d’études de marché classiques sont-elles inadéquates quand on innove ? Comment savoir si un produit innovant va rencontrer un marché ?

Les méthodes « classiques » d’étude de marché (étude la concurrence, étude documentaire, étude des consommateurs…) sont inadaptées lorsqu’il s’agit d’étudier le lancement d’une innovation. En effet, qui dit innovation dit absence de concurrents, et consommateurs qui ignorent encore leur besoin et/ou leur mode d’utilisation du nouveau produit.

Par exemple, il y a 15 ans, les constructeurs de smartphones ne savaient pas ce que pensaient les futurs utilisateurs de ce produit puisque ces derniers ne connaissaient pas encore ses fonctionnalités ou comment elles pourraient leur simplifier la vie et révolutionner leur manière de communiquer et de s’informer… Il n’y avait aucun concurrent à analyser, aucun passif.

Comment faire alors pour savoir quelles innovations seront ou non un succès commercial ? La méthode du Lean start-up, dont voici les grands principes, peut vous aider.

Votre nouveau leitmotiv va être « construire, mesurer, apprendre ! »

lean startup schema

1) Construire : Créer un prototype et commencer petit pour voir grand !

De l’observation attentive de l’environnement et des problèmes auxquels font face les individus qui le composent naissent les idées d’innovation. Les produits innovants révolutionnent le quotidien en apportant une réponse nouvelle à un problème connu.

Si vous avez été frappé par la foudre de l’innovation, reste à savoir si votre idée innovante trouvera écho sur le marché et si vous ne vous lancez pas dans la production (souvent à grands frais) d’un produit que personne ne veut vraiment, ou pas sous la forme que vous avez imaginée. D’où la nécessité de créer un prototype de votre produit (le « minimum viable product ») et de le tester avant d’entamer tout investissement excessif pour le produire à grande échelle. Cette première version de votre produit va vous permettre d’estimer votre marché.

Voir aussi notre article : Fabriquer un prototype et lancer son invention.

2) Mesurer : Être à l’écoute et abandonner vos certitudes pour trouver votre marché !

La phase suivante consiste à écouter vos prospects : recueillez leur avis sur votre prototype.

Tout retour est bon à entendre, surtout les mauvais ! En effet, ce sont eux qui vous donnerons les clés pour améliorer votre offre.

Alors oubliez que votre produit est parfait, faites preuve d’empathie et ne vous vexez pas. Notez ce que les prospects ont remarqué/aimé/pas compris. Et profitez-en pour en savoir un peu plus sur eux. Quel serait le profil de vos clients et pourquoi ils préfèreraient votre produit à un autre ? Toute information est utile !

3) Apprendre : Ajuster son offre avant de la retester pour entrer dans un tourbillon gagnant !

A partir des informations que vous aurez collectées, faites évoluer votre produit dans le sens des commentaires des prospects. Repensez votre produit autour de leur(s) fonction(s) préférée(s). Recréez un prototype puis retestez-le auprès des intéressés.

Il s’agit de faire une itération des trois phases :

  1. construire,
  2. mesurer,
  3. apprendre.

Vous entamez alors un cycle d’apprentissage vertueux qui vous mènera à moindre coût à votre produit final, celui que le marché attend et consommera. Non seulement cette méthode vous permet de lancer un produit qui répond aux attentes du marché, mais de plus elle vous donne des informations cruciales sur vos futurs clients. Cela vous aidera ensuite à choisir des réseaux de communication et des canaux de distribution adaptés. Votre produit atteindra ainsi le marché le plus large possible.

En résumé, le Lean start-up et ses 3 phases (construction d’un prototype, mesure du marché et apprentissage) est une méthode itérative qui permet de connaître les attentes du marché et le profil de vos futurs clients, et d’adapter votre produit et la relation que vous entretiendrez avec eux en fonction. Vous proposerez donc in fine le produit ad’hoc.

En parallèle : établir et mettre à jour votre plan financier.

Au fur et à mesure de l’avancée de votre Lean startup, vos besoins financiers et vos perspectives d’activité se précisent. Mettez à jour votre plan financier régulièrement !

Pour cela, utilisez notre modèle de plan financier Excel gratuit.

La rédactrice de cet article est Anne-Flore Adam, Docteur en entrepreneuriat, Formatrice et conseillère pour les entrepreneurs.

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les webinaires de WikiCréa arrivent ! Inscrivez-vous :

8 participants par session de 1h30

Bien sûr, vos données restent confidentielles.