Incubateurs versus accélérateurs d’entreprises : similitudes et différences

4.33/5 (3)

Qu’est-ce qu’un accélérateur d’entreprises ? Quelles sont les différences entre incubateur et accélérateur d’entreprises ? Pourquoi intégrer un accélérateur d’entreprises ? Qui peut intégrer un accélérateur d’entreprises et dans quel but ?

La distinction entre incubateurs et accélérateurs d’entreprises est parfois floue. Il existe pourtant des différences significatives entre ces deux types de structures.

Point important, elles n’interviennent pas au même moment du développement des entreprises. Alors que les incubateurs d’entreprises sont des structures d’accompagnement qui se concentrent sur la maturation d’idées innovantes, les accélérateurs sont plutôt axés sur le développement des entreprises et leur croissance. Incubateur versus accélérateurs : petit tour d’horizon en 3 questions.

Incubateurs versus accélérateurs : pour qui ?

Tout comme les incubateurs, les accélérateurs sont destinés à des projets innovants. Les contours d’un projet innovant ne sont pas toujours très nets. Il peut s’agir d’un projet dans le numérique ou le web, ou dont le système de production ou de commercialisation est novateur.

Il appartient à chaque structure d’étudier si l’entreprise candidate entre dans son champ d’action. A noter que la sélection à l’entrée des accélérateurs est beaucoup plus compétitive que pour les incubateurs. Il faut par ailleurs impérativement que l’entreprise soit déjà constituée, contrairement aux incubateurs qui acceptent des personnes et des projets au stade de l’idée.

Incubateurs versus accélérateurs : pour combien de temps ?

Les incubateurs accompagnent « leurs incubés » sur le moyen terme, en général un an et plus. Au contraire, les accélérateurs proposent leurs services durant une période beaucoup plus courte, d’environ 4 mois. Cela s’explique par le fait que les incubateurs ont pour objectif de faire maturer et d’aider à l’implémentation d’une idée, un processus qui prend du temps. Les accélérateurs visent quant à eux à donner un « coup de boost » à la croissance d’entreprises déjà formées et proposent donc plutôt une action flash.

Incubateurs versus accélérateurs : pour quoi ?

Les deux structures vont proposer des locaux équipés, un accompagnement et des conseils. Les accélérateurs vont en outre offrir une mise en réseau importante (clients et financeurs) et préparer leurs « accélérés » à des levées de fonds.

Ces différences s’expliquent par le fait que les objectifs des accélérateurs diffèrent de ceux des incubateurs :

  • Les incubateurs visent la croissance économique et l’emploi et sont le plus souvent sans but lucratif.
  • Les accélérateurs vont rechercher avant tout un retour sur investissement, plus qu’un impact économique positif à l’échelon local. Ils ont pour objectif de gagner de l’argent et d’investir dans des entreprises grâce auxquelles ils auront un retour financier.

Pour conclure, les accélérateurs ne représentent donc pas une alternative aux incubateurs mais en sont plutôt la continuité. Une fois lancées, les entreprises innovantes peuvent y faire appel pour croître plus vite. Cela n’est cependant pas sans coût, qu’il soit financier (location des locaux, prestations payantes) ou en terme de contrôle (prise de participation des accélérateurs dans les entreprises).

La rédactrice de cet article est Anne-Flore Adam, Docteur en entrepreneuriat, Formatrice et conseillère pour les entrepreneurs.

 

Voir aussi nos articles :

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre création
Téléchargez notre pack création 100% gratuit

Contient 3 documents indispensables :

guide de l'étude de marché
modèle de business plan Word
modèle de plan financier Excel

Entrez vos coordonnées pour recevoir le pack création

Toutes nos félicitations...
Vous venez de télécharger le pack création !