Entreprises familiales : qui pour reprendre les rênes ?

5/5 (2)

Comment choisir le successeur d’une entreprise familiale et sur quels critères ? A qui passer le flambeau dans les entreprises familiales ? Quels sont les défis des entreprises familiales au moment de la succession ? Comment transformer ses héritiers en entrepreneurs ?

Les entreprises familiales présentent des enjeux et des défis qui leur sont propres. Elles doivent grandir et s’adapter tout en résistant aux générations et en restant fidèles aux valeurs familiales de départ.

C’est la raison pour laquelle le moment de la transmission est une étape cruciale pour leur pérennité. Il s’agit de faire le bon choix parmi tous les héritiers possibles, dans l’intérêt de l’entreprise, tout en préservant la bonne entente familiale.

Voici quelques éléments à prendre en compte pour passer le flambeau en toute sérénité, et éviter la « malédiction de la troisième génération ».

Les critères de sélection des successeurs d’entreprises familiales.

Les successeurs d’une entreprise familiale peuvent être les enfants, les cousins, les neveux, les frères ou encore le gendre de l’actuel dirigeant.

Si dans certains cas le nom du successeur est évident, il arrive parfois que plusieurs membres de la famille soient en position de reprendre. La succession devra alors faire l’objet d’une sélection rigoureuse.

Cette sélection se fera sur la base de plusieurs critères bien établis, et non pas seulement celui de la proximité familiale ou sentimentale. Par exemple :

  • Les connaissances et le savoir-faire : les compétences des héritiers permettent-elles de diriger l’entreprise familiale ?
  • L’expérience : quels héritiers ont cumulé assez d’expérience (dans l’entreprise ou ailleurs) pour faire face aux défis de la gestion de l’entreprise familiale ?
  • L’envie démontrée : quels héritiers ont manifesté un réel intérêt pour le poste de dirigeant ? Pour qui s’agit-il d’un fardeau à assumer ?
  • L’implication antérieure dans l’entreprise : quels héritiers ont fait preuve d’une implication constante jusqu’ici ? (actions de terrain, participation aux décisions…)
  • La vision à long-terme : quels héritiers partagent la vision de l’entreprise et ont à cœur de la mener à bien ? Quels héritiers arrivent à se projeter dans l’avenir ?
  • La volonté de faire perdurer les valeurs familiales : quels héritiers sont empreints des valeurs familiales et les font respecter au quotidien ?
  • La volonté de faire perdurer la réputation de l’entreprise familiale : quels héritiers ont à cœur de maintenir voire d’améliorer la réputation de l’entreprise ?
  • La préférence pour le business familial : à quelles autres carrières ont renoncé les héritiers pour rester dans l’entreprise familiale ?
  • L’esprit entrepreneurial : qui parmi les héritiers fait preuve d’un véritable esprit entrepreneurial, c’est-à-dire à la fois rigoureux et innovant, prudent et visionnaire ?

Transmettre une entreprise familiale : un processus long et difficile.

Les critères de sélection sont donc nombreux et rendent le choix difficile. Sans compter que les liens entre individus et les relations personnelles font partie de l’équation.

C’est pourquoi le processus de transmission des entreprises familiales est souvent long. Il doit être anticipé très en amont pour permettre de prendre la meilleure décision, celle que personne ne regrettera ni ne contestera, et qui est dans l’intérêt de tous.

Tout d’abord, les dirigeants doivent veiller à impliquer les héritiers dès le plus jeune âge afin de créer éventuellement l’envie. Cela laissera ensuite tout le temps à chacune des parties intéressées de se former et de se tester sur le long terme. L’enjeu est de transformer les héritiers en entrepreneurs aguerris.

La succession d’une entreprise est toujours une étape sensible. Dans le cas des entreprises familiales, le caractère personnel et le poids de l’héritage en font un cap d’autant plus difficile à passer. Charge au dirigeant de donner envie, d’impliquer et de former dans le but de sélectionner l’héritier adéquat pour reprendre les rênes et dessiner un nouvel avenir…

La rédactrice de cet article est Anne-Flore Adam, Docteur en entrepreneuriat, Formatrice et conseillère pour les entrepreneurs.

Voir aussi nos articles :

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre création
Téléchargez notre pack création 100% gratuit

Contient 3 documents indispensables :

guide de l'étude de marché
modèle de business plan Word
modèle de plan financier Excel

Entrez vos coordonnées pour recevoir le pack création

Toutes nos félicitations...
Vous venez de télécharger le pack création !