Reprendre une entreprise familiale : tout pour réussir

5/5 (1)

Comment reprendre une entreprise familiale ? Est-ce une bonne idée de reprendre une entreprise de famille ? Comment transmettre son entreprise familiale ? WikiCréa vous dit tout pour aborder au mieux cette aventure.

Reprendre l’entreprise ou le commerce de ses parents, de son frère ou de son oncle est une aventure très particulière, qui plonge ses racines dans la vie, l’histoire et la psychologie familiale.

La transmission en famille peut renvoyer à des éléments positifs et heureux (l’entraide, la solidarité, la protection…) mais aussi à des sentiments négatifs (divergences, rancune, incompréhension, conflit…).

La transmission touche aussi aux notions d’héritage et de dynastie, qui peuvent s’accompagner d’une certaine pression sociale : le regard des personnes extérieures aura son importance.

En psychanalyse, le fils cherche le plus souvent à “tuer” le père, c’est-à-dire à le détrôner et à prendre sa place. Mais il arrive que le père oppose une résistance farouche, consciemment ou non… Dans cette vision, la reprise ne réussit que si le père finit par reconnaître que son fils a fait aussi bien ou mieux que lui…

De manière générale, les enfants ont vocation à prendre la place de leur parents : le repreneur est celui qui entre dans l’âge adulte. Encore faut-il qu’il soit prêt à cela…

Reprendre une entreprise familiale : une bonne idée ?

La transmission familiale d’entreprise est un processus délicat, qui peut donner lieu à de grandes réussites comme à des catastrophes industrielles.

Selon les cas, reprendre l’activité familiale peut se faire pour de bonnes ou de mauvaises raisons, et peut donc se révéler être une bonne ou une mauvaise idée. Entrons dans les détails.

Les mauvaises raisons de reprendre une entreprise familiale.

Voici quelques situations qui prouvent que la reprise pourrait mal se passer :

  • Vous n’avez pas envie de rependre mais on vous y pousse : on vous met la pression, ou on fait comme s’il n’y avait pas d’autre solution,
  • Vous sentez beaucoup de non-dit autour de la question,
  • Vous reprenez pour de fausses raisons : par exemple pour prouver à vos parents que vous en êtes capable,
  • Vous ressentez un malaise ou des jalousies au niveau de vos frères et sœurs,
  • Vous pensez que vous vous sentirez coupable vis-à-vis des fondateurs si vous échouez,
  • Vous ne voulez pas décevoir,
  • Vous sentez que vous n’avez peut être pas le niveau,
  • Vous subissez des comportements désagréables de la part des cédants (peu de confiance accordée, remarques dégradantes…),
  • Vous sentez que le dirigeant a du mal à décrocher, et qu’il vit mal la situation,
  • etc.

Les bonnes raisons de reprendre un business familial.

Au contraire, reprendre une entreprise familiale peut sembler une bonne idée dans les cas qui suivent :

  • Vous en avez l’envie,
  • Vous vous sentez apaisé sur le plan relationnel et psychologique,
  • Vous avez une vision pour l’avenir de l’entreprise, à 5 ou 10 ans,
  • Vous avez des idées, vous êtes créatif,
  • Vous avez un minimum de confiance en vous,
  • Vous vous sentez légitime : objectivement, personne d’autre que nous n’est mieux placé pour pouvoir reprendre,
  • Vous sentez que pourrez exercer véritablement le pouvoir,
  • Vous sentez que les cédants sont prêts à lâcher-prise, tout en acceptant de vous aider et de vous accompagner ponctuellement.

Les avantages qu’il y a à reprendre une entreprise familiale.

Reprendre une entreprise familiale peut comporter des avantages spécifiques :

  • les sociétés familiales font souvent l’objet d’une gestion saine et prudente,
  • il n’y a pas de risque de vice caché,
  • le caractère familial est de nature à rassurer les investisseurs et les partenaires,
  • le mode de management de ces entreprises est souvent de nature à fidéliser les employés,
  • les relations entre cédant et repreneur sont normalement franches et loyales pour peu que tout le monde y mette du sien,
  • la fiscalité est avantageuse (voir plus bas).

A présent voici quelques conseils pour reprendre une entreprise familiale.

Reprendre l’entreprise familiale : 5 conseils.

1) Faites le point sur vous-même.

C’est la base pour reprendre une entreprise familiale dans de bonnes conditions. Vous vous devez de bien vous connaître, vos qualités, vos défauts, vos rapports avec les autres. Faites aussi le point sur vos compétences et vos capacités. Formez-vous si nécessaire.

Enfin, n’ayez pas peur de vous poser la seule question qui compte vraiment : avez-vous le désir de reprendre cette entreprise ?

Voir aussi notre article : Les 20 qualités essentielles d’un bon chef d’entreprise.

2) Comportez-vous comme un acheteur extérieur.

Ici, le but est de prendre du recul et d’évacuer tout élément subjectif. Posez-vous des questions essentielles que tout repreneur extérieur se poserait : est-ce une affaire saine ? Y a-t-il du potentiel ? Quelle rentabilité espérer au final ? Le jeu en vaut-il la chandelle ?

3) Clarifiez les conditions de la passation.

Beaucoup de cédants ont du mal à lâcher la barre. Posez clairement vos conditions, soyez clair en ce qui concerne vos exigences en terme d’accompagnement.

4) Préparez les choses suffisamment à l’avance.

Commencez à bâtir votre dossier de reprise suffisamment tôt : diagnostic de l’entreprise, étude de marché, rédaction d’un prévisionnel financier, valorisation… Prenez de l’avance et ne brûlez pas les étapes. Agissez de manière professionnelle pour montrer que vous êtes impliqué et que vous avez les épaules.

5) Faites-vous conseiller.

Il est essentiel de sortir du milieu familial pour demander des avis extérieurs. Prenez rendez-vous avec votre expert-comptable, votre avocat, vos partenaires, ou encore un conseiller de la CCI.

Reprendre une entreprise familiale en 8 étapes.

Il y a quelques étapes incontournables pour reprendre une entreprise familiale. Malheureusement ces étapes sont trop souvent oubliées sous prétexte que tout se passe entre gens qui se connaissent très bien… grave erreur.

Voici nos 8 étapes :

  1. Etablissez un diagnostic de la situation interne à l’entreprise, sur le plan de la commercialisation, de la logistique, de la production, des comptes, de la gestion des risques, etc. Rédigez un rapport complet sur l’état de l’entreprise, de la manière la plus professionnelle possible. Cela rassurera tout le monde, y compris les employés.
  2. Menez une étude de marché. Le but est d’amorcer une réflexion stratégique et de définir une politique de croissance à long terme.
  3. Rédigez un plan financier prévisionnel sur 5 ans : cliquez pour accéder à notre modèle Excel gratuit.
  4. Valorisez l’entreprise avec précision et objectivité. Il est conseillé de s’entourer de spécialistes. Cette étape est importante, notamment pour éviter les jalousies entre héritiers et les effets négatifs d’un éventuel contrôle fiscal…
  5. Négociez les conditions de l’accompagnement de transition ainsi que les rôles et obligations de chacun.
  6. Réunissez toute la famille, présentez la situation et proposez un pacte familial.
  7. Consultez un notaire et parachevez le montage patrimonial.
  8. Réalisez la transaction.

Transmission d’entreprise familiale : fiscalité.

La fiscalité de la transmission familiale présente plusieurs avantages :

  • Les droits de mutation payés par le repreneur dans le cadre de la vente du fonds de commerce bénéficient d’un abattement de 300 000 € (cependant le fonds de commerce doit être exploité pendant un minimum de 5 années),
  • Exonération des plus-values de cession si la valeur de l’entreprise est inférieure à 300 000 € (partielle entre 300 000 € et 500 000 €),
  • Exonération des plus-values de cession (hors prélèvements sociaux) si le dirigeant part à la retraite dans les 2 ans avant ou après la cession (sous conditions),
  • Nombreux dispositifs de réduction des droits de succession en cas de donation des biens professionnels aux héritiers-repreneurs.

Voir aussi nos articles :

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre création
Téléchargez notre pack création 100% gratuit

Contient 3 documents indispensables :

guide de l'étude de marché
modèle de business plan Word
modèle de plan financier Excel

Entrez vos coordonnées pour recevoir le pack création

Toutes nos félicitations...
Vous venez de télécharger le pack création !