5 leçons à tirer de l’entrepreneuriat en solo

5/5 (2)

Entreprendre en solo : est-ce difficile ? Que cela comporte-t-il de positif ou de négatif ? Quels sont les enseignements qu’un solopreneur peut tirer de sa démarche entrepreneuriale ?

L’entreprise individuelle est un parcours riche d’apprentissages. Avancer sur le chemin de la création d’entreprise c’est aussi avancer sur celui d’une meilleure connaissance de soi.

Lorsque ce cheminement d’entrepreneur se fait seul, les leçons à en tirer sont puissantes et inspirantes. Qu’elles soient pratiques, théoriques ou humaines, elles feront de vous un dirigeant aguerri.

Voici tout ce qu’il faut savoir pour entreprendre en solo.

Entreprendre en solo : 5 leçons d’expérience.

Entreprendre en solo n’est pas toujours une panacée. Voilà pourquoi il est essentiel de garder en tête quelques conseils pour faciliter votre aventure entrepreneuriale.

1) Être unique dans son identité et dans sa pratique.

En tant qu’entrepreneur solo, vous serez soumis aux mêmes pressions de votre marché que pourrait l’être une grosse société. Cependant, si vous démarrez, il va falloir vous rendre visible pour vous faire connaître.

Cette approche demande d’être reconnaissable aussi bien visuellement qu’en terme de valeur produit.

Construisez une identité d’entreprise forte et inspirante, et pour cela axez votre offre et votre stratégie marketing sur vos valeurs. Vous diffuserez alors une personnalité attractive et cohérente.

Voir aussi notre article : L’identité visuelle de l’entreprise : contenu et objectifs

2) Équilibrer son temps entre vie pro et vie perso.

Une autre leçon à tirer pour entreprendre en solo est de trouver un juste équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle.

Se lancer dans l’entrepreneuriat peut engendrer une passion dévorante pour son métier. Si la motivation et l’investissement personnel qui en découlent sont louables, ils montrent aussi leurs limites et comportent des risques.

Vous n’êtes pas qu’un chef d’entreprise, vous êtes avant tout une personne avec des besoins physiologiques : vous avez besoin de repos et vous ne pourrez supporter un haut niveau de stress trop longtemps.

Prendre du temps pour soi ou pour ses proches offrira à votre corps et à votre esprit un recul nécessaire.

Votre entreprise est comme une plante dont vous serez le jardinier : si vous ne prenez pas soin de vous, vous ne serez plus en mesure de prendre soin d’elle.

Voir notre article : Solopreneur : comment devenir plus productif en prenant soin de vous ?

3) Travailler sa confiance en soi.

La confiance en soi est une part importante de la motivation et de l’optimisme nécessaires à celui qui souhaite entreprendre en solo.

Elle peut se développer en travaillant sur soi, par le biais de formations ou de séances de coaching par exemple. Vous pourrez ainsi identifier vos freins et utiliser vos forces internes comme leviers d’amélioration.

Voir aussi notre article : La confiance en soi : comment l’améliorer ?

4) Entreprendre en solo : rompre l’isolement.

L’entrepreneur solitaire qui réussit est un mythe. Lorsque vous créez votre entreprise, vous êtes amené à évoluer dans un écosystème plus ou moins dense.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, entourez-vous des bonnes personnes et du bon réseau.

Il existe des solutions adaptées à vos besoins et à vos objectifs d’évolution.

Par exemple :

  • intégrer une pépinière ou un incubateur d’entreprise,
  • faire appel à un réseau d’accompagnement (BGE, ADIE, Initiative France, etc),
  • intégrer un espace de co-working,
  • devenir membre d’un club d’entrepreneurs,
  • organiser des afterworks, des workshops, etc.

Voir aussi notre article : Apprendre à networker : 5 conseils

5) Accepter d’évoluer.

Le développement est une phase qui est souvent accueillie avec beaucoup d’appréhension par les entrepreneurs individuel.

Un changement de statut juridique, la recherche d’un associé ou le recrutement de collaborateurs : autant de décisions qui s’accompagnent de questionnements existentiels.

En y regardant de plus près, ces évolutions sont le signe d’une bonne santé de la part de votre activité ; encore faut-il savoir en tirer parti.

Dans cette étape, des interlocuteurs tels que juristes, experts-comptables, notaires ou conseillers en développement d’entreprise sauront vous accompagner pour prendre les meilleures décisions.

Créez votre entreprise directement en ligne.

WikiCréa a sélectionné Legalstart pour vos formalités de création d’entreprise en ligne, tout simplement parce qu’il s’agit de l’offre la plus complète et la moins chère du marché. Cliquez ici pour en savoir plus et débuter vos démarches en ligne.

Des fichiers Excel pour gérer votre entreprise (gratuit).

WikiCréa a mis au point des outils Excel gratuits pour gérer votre entreprise :

  • un modèle de plan financier, indispensable pour obtenir des financements : cliquez ici,
  • un facturier permettant d’établir devis et factures : cliquez ici,
  • un document de suivi du chiffre d’affaires, obligatoire en micro-entreprise : cliquez ici,
  • un modèle de suivi de trésorerie : cliquez ici.

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre création
Téléchargez notre pack création 100% gratuit

Contient 3 documents indispensables :

guide de l'étude de marché
modèle de business plan Word
modèle de plan financier Excel

Entrez vos coordonnées pour recevoir le pack création

Toutes nos félicitations...
Vous venez de télécharger le pack création !