La confiance en soi : comment l’améliorer ?

5/5 (1)

La confiance en soi qu’est-ce que c’est ? En quoi la confiance en soi est-elle importante pour un créateur d’entreprise ou un dirigeant ? Comment l’améliorer ?

La confiance en soi et l’estime de soi sont souvent évoquées lorsqu’on parle des qualités du dirigeant d’entreprise, et notamment du leadership.

Il est parfois difficile de comprendre dans quelle mesure la confiance en soi influence nos comportements.

Voici quelques pistes de réflexion ainsi que des exercices pratiques pour améliorer la confiance en soi.

La confiance en soi qu’est-ce que c’est ?

Définition : La confiance en soi désigne la perception et l’attitude que nous adoptons face à nos capacités et à notre potentiel d’accomplissement.

Dans un cadre propice, elle s’ancre très tôt au cours de l’enfance et prend une place prépondérante dans le développement de l’adulte en devenir.

La confiance en soi, loin d’être figée dans le temps, évolue en fonction des épreuves et du soutien que l’individu rencontrera durant son existence.

Comment la confiance en soi, ou son absence, oriente-t-elle notre quotidien ?

Améliorer la confiance en soi : pourquoi est-ce important ?

Avoir confiance en soi, c’est se sentir capable de mettre à profit ses talents. C’est une qualité essentielle pour tout chef d’entreprise, dirigeant ou créateur d’entreprise.

Lorsque le manque de confiance en soi se fait ressentir, l’individu passe par des phases de doute et de remise en question de ses capacités. Cela peut l’amener à être plus timide et moins assuré, induisant du stress et de l’anxiété dans certaines situations.

Dans le milieu du travail, et notamment dans l’entrepreneuriat, la confiance en soi est un élément important du leadership.

Si vous montrez une attitude confiante, vos interlocuteurs seront plus enclins à vous juger positivement et… à vous faire confiance.

Nous avons naturellement tendance à sous-évaluer nos talents. Le système scolaire et éducatif traditionnel y est pour beaucoup : les échecs ne sont jamais valorisés comme des apprentissages mais plutôt stigmatisés. Nous avons une peur profonde de mal faire qui, telle l’épée de Damoclès, nous menace à la moindre erreur dans nos prises de décision.

Nous attribuons ainsi la plupart de nos réussites à un concours de circonstances favorable, et nous nous autorisons rarement à nous féliciter pour ce que nous avons accompli. Ce qui fait que de plus en plus d’entrepreneurs sont victimes du “syndrome de l’imposteur”.

Lire aussi notre article : Qu’est-ce que le syndrome de l’imposteur ?

Il existe toutefois des personnes chez qui la confiance en soi est une seconde nature. Comment font-ils pour conserver cette foi inébranlable ?

Manquer d’assurance n’est pas une fatalité. Voyons comment améliorer la confiance en soi  grâce à des exercices simples de développement personnel.

Améliorer sa confiance en soi : exercices pratiques.

Les psychothérapeutes mettent en avant 4 piliers de développement personnel sur lesquels se fonde la confiance de l’individu en lui-même.

1) La connaissance de soi.

Avant d’espérer développer ses compétences en terme d’assurance et de confiance auto-dirigée, il est primordial d’effectuer un travail introspectif.

Celui-ci permettra de faire apparaître les points qui vous freinent dans votre accession à une meilleure estime de vous-même : histoire personnelle ? héritage familial ? psychologie ? parcours professionnel ? défaut de compétences, de connaissances ou de talent ? accidents de vie ?

Analysez-vous. Pour cela, voir notre article : Le SWOT personnel, qu’est-ce que c’est ?

Une fois les sources du manque de confiance en soi détectées et le mécanisme compris, vient le moment de l’acceptation. En effet, prendre conscience de ses limites ne rend pas plus faible, bien au contraire. En ayant une approche objective de ses freins personnels, il devient plus facile de travailler à les dépasser.

Précisément, c’est ce sentiment de dépassement et d’accomplissement qui va vous permettre de franchir la première barrière vers la reconnaissance de votre valeur.

2) La nécessité de s’affirmer.

Une fois que vous avez atteint une meilleure connaissance de vous-même, il faudra mettre en pratique des actions concrètes qui constitueront le socle de votre estime personnelle. S’affirmer devient alors une étape-clé dans la construction de la confiance en soi.

C’est cet équilibre entre le respect des engagements envers les autres et envers soi-même qui fait très souvent défaut aux personnes en déficit de confiance en soi. Car s’affirmer, c’est faire, et c’est savoir dire non.

Se poser des limites est essentiel (pour vous-même et pour votre entourage), là où nombre de personnes se plongent dans un perfectionnisme destructeur. Il est vital de savoir définir des objectifs réalistes.

Pour vous y aider, faites une liste de vos objectifs puis classez-les en fonction de leur niveau de réalisation envisageable (atteignables, momentanément inatteignables, difficilement atteignables, etc). Une fois cette classification effectuée, déterminez les moyens nécessaires à leur réalisation. Vous pourrez alors envisager de les intégrer dans votre calendrier de tâches.

Exemples d’objectifs à se fixer en création d’entreprise : mener une étude de marché, établir son plan financier, rencontrer des décideurs.

3) L’acquisition de compétences.

Le manque de confiance en soi provient parfois d’un déficit en terme de savoir ou de savoir-faire.

L’acquisition de connaissances ou de compétences par des actions de formation peut être une réponse pertinente. Il faut insister sur l’émotion positive associée à la fierté d’atteindre son but en terme d’acquisition de compétences.

Un autre moyen d’acquérir des compétences est de se challenger. Sortez de votre zone de confort et testez-vous sur le terrain. Voilà un excellent moyen de développer votre assurance et d’améliorer votre confiance.

Pensez à lister vos compétences, même les plus insoupçonnées. C’est une manière de valoriser vos acquis et de prendre conscience de vos talents et compétences.

Fixez-vous de nouveaux objectifs, par exemple démarcher au moins 4 clients par jour.

4) La reconnaissance des pairs.

L’avis des autres peut être aussi bien positif que destructeur pour la confiance en soi. La recherche de reconnaissance est un piège parfois dangereux, dans lequel ont tendance à tomber celles et ceux pour qui le regard de l’autre est devenu un miroir. Cette attente est souvent le reflet d’une vie passée à rechercher l’approbation de l’entourage proche.

Il est important pour un individu de créer son propre système de valeurs basé sur ses attentes personnelles, elles mêmes allégées du poids des croyances du passé. Les témoignages de reconnaissance de la part des proches deviendront alors un incroyable moteur.

Définissez des valeurs qui vous correspondent. Faites-en votre religion et communiquez autour de cela.

Remarque : Si le manque de confiance en soi devient trop important, n’hésitez pas à contacter un professionnel de l’accompagnement (psychologue, coach) qui vous aidera à comprendre et à agir pour reprendre le dessus.

Au final, gagner en confiance, c’est retrouver un regard bienveillant sur soi-même. C’est s’accorder le droit à l’erreur mais aussi celui de la réussite.

Modèles de documents Excel gratuits conçus par WikiCréa :

Créez votre entreprise directement en ligne.

WikiCréa a sélectionné Legalstart pour vos formalités de création d’entreprise en ligne, tout simplement parce qu’il s’agit de l’offre la plus complète et la moins chère du marché. Cliquez ici pour en savoir plus et débuter vos démarches en ligne.

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de participer à notre sondage !

Bien sûr, vos données restent confidentielles.