Créer une galerie d’art : comment s’y prendre ?

4.6/5 (20)

Comment créer une galerie d’art ? Quelles sont les étapes et les démarches pour ouvrir une galerie d’art ? Cet article vous guide dans la création d’une galerie d’art.

L’art est une forme d’expression universelle mais aussi un bien de consommation, soumis aux contraintes et opportunités de marché.

Une galerie d’art est un lieu destiné à mettre en valeur des œuvres, dans le cadre d’expositions temporaires ou permanentes, afin de promouvoir le travail d’artistes.

Voici tout ce qu’il faut savoir pour créer une galerie d’art !

Voir aussi nos articles :

Créer une galerie d’art : quelques chiffres.

Le commerce des oeuvres d’art se subdivise en plusieurs courants artistiques représentatifs des différentes périodes de l’histoire : on retrouve l’art contemporain, l’art moderne, l’art médiéval, etc. L’art contemporain est le plus représenté en terme de volume au sein des galeries d’art.

En France, les cinq régions suivantes représentent 80% des transactions en matière d’art contemporain :

  • Ile de France,
  • PACA,
  • Bretagne,
  • Rhône-Alpes,
  • Aquitaine.

À elle seule, la région Île-de-France cumule près de 1500 galeries d’art contemporain (soit plus de 50% du total). Le chiffre d’affaires moyen des galeries d’art parisiennes est d’un million d’euros contre 214 000 € seulement pour les galeries régionales.

Enfin, il faut insister sur le caractère très « déséquilibré » du marché, largement dominé par quelques collectionneurs privés alors que beaucoup de galeristes voient leur activité fragilisée.

Créer sa galerie d’art : quelles sont les formalités ?

Ouvrir une galerie d’art nécessite au préalable une analyse sérieuse ainsi qu’une bonne compréhension du métier de galeriste. Ces éléments seront nécessaires pour aborder le potentiel de viabilité du projet.

Voici les étapes essentielles pour créer une galerie d’art :

  1. La réalisation d’une étude de marché : cliquez pour accéder aux meilleures méthodes d’étude de marché,
  2. La définition du concept et de l’identité artistique de la galerie,
  3. La recherche d’artistes et de partenaires,
  4. La recherche d’un local, pour lequel vous devrez veiller au respect des règles de sécurité et d’accessibilité,
  5. L’élaboration d’un plan financier : cliquez pour accéder à un modèle Excel gratuit,
  6. La recherche de financements,
  7. Le choix du statut juridique de votre galerie d’art,
  8. L’immatriculation auprès du Centre de Formalités des Entreprises (CFE) de la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI),
  9. L’inscription auprès de la maison des artistes pour l’activité de diffusion d’oeuvres originales arts graphiques et plastiques. Formalité obligatoire, à faire dans les 8 jours qui suivent votre début d’activité,
  10. L’inscription auprès de l’AGESSA pour la diffusion d’oeuvres photographiques,
  11. Enfin, il faudra préparer le démarrage de votre activité avec la mise en place d’une programmation annuelle d’expositions artistiques, ainsi que d’une série d’événements pour faire vivre le lieu.

Ouvrir une galerie d’art : la réglementation.

Le registre de police.

Les galeristes doivent tenir un registre des objets mobiliers : il s’agit d’un “livre de police” disponible en librairie, sur lequel sont inscrits les objets détenus, ainsi que le nom des personnes auprès de qui ils ont été acquis. Il est aussi possible d’opter pour un registre électronique.

Remarque : ce registre est obligatoire lorsque l’œuvre ne vient pas directement de l’atelier de l’artiste (seconde main).

Voir notre article dédié au fonctionnement du livre de police.

Les autres aspects de la réglementation.

A noter l’obligation d’afficher les prix et les règles relatives à l’accessibilité de la galerie d’art aux personnes handicapées.

Le régime de la TVA pour les galeries d’art.

Tout d’abord, la vente d’une œuvre originale par l’auteur lui-même est soumise à un taux de TVA à 5,5%, alors que la vente réalisée par un tiers (galerie d’art) est fixée à 20%.

A noter qu’une galerie d’art peut opter pour un régime de TVA sur marge : la TVA sera collectée uniquement sur la marge réalisée sur la vente des œuvres, et non sur le prix total. Mais dans ce cas, la galerie perdra le droit à déduction de la TVA acquittée sur le prix d’achat de l’œuvre.

Le code de déontologie de la profession de galeriste.

Le Comité Professionnel des galeries d’art a établi un code de déontologie des galeries d’Art, résumant les relations entre les artistes et les galeristes : cliquez ici pour y accéder.

Quelques conseils pour réussir le lancement de votre galerie d’art.

Voici quelques conseils pour lancer et développer votre activité de galeriste :

  • soyez patient : la construction d’une clientèle fidèle peut prendre plusieurs années,
  • cultivez votre réseau relationnel,
  • constituez un fichier client et établissez un contact régulier avec vos acheteurs,
  • animez sans cesse,
  • anticipez votre stratégie de communication sur plusieurs mois,
  • participez à des foires et salons : les galeristes représentés lors de ces évènements augmentent significativement leur chiffre d’affaires.

Le marché de l’art est un secteur très concurrentiel et fluctuant, ne minimisez pas l’impact d’une bonne communication et d’un réseau relationnel efficace.

Le meilleur statut juridique pour une activité de galeriste.

Choisissez le statut de la micro-entreprise pour une activité de taille réduite (petite galerie).

Dans les autres cas, nous vous conseillons le statut SASU, qui permet d’éviter la Sécurité sociale pour les indépendants (ex-RSI).

Dans tous les cas, la déclaration d’activité se fera auprès de la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI).

Ouvrir une galerie d’art en ligne – comment faire ?

Concevoir un site web ou un blog

Concevoir un site web ou un blog est sans doute le moyen le plus évident pour ouvrir votre galerie d’art en ligne. Si vous avez des compétences en programmation, vous ferez des économies importantes tout en vous donnant le plaisir de monter vous-même votre propre site.
Vous pouvez également utiliser des outils CMS comme WordPress ou Blogger.
Engager un webmaster se révèle aussi envisageable. Avant d’opter pour cette alternative, veillez à considérer tous les aspects importants pour éviter les mauvaises surprises :

  • le temps que vous allez passer à concevoir le site ou le blog,
  • le coût
  • l’optimisation SEO.

Ce dernier point est essentiel parce qu’il permet à votre site d’être bien positionné dans les résultats des moteurs de recherche. C’est bien d’avoir son propre site vitrine, mais c’est encore mieux s’il est visible !

S’inscrire sur une galerie d’art virtuelle gratuite

Il existe des sites de galerie d’art virtuelle gratuite où vous pouvez vous inscrire sans commission. Mais vous ne pourrez pas y exposer vos œuvres de manière illimitée.
Ce type de galerie en ligne est souvent utilisée par des artistes débutants.

Les ventes y sont généralement très simples. Cependant, si vous vous inscrivez sur ce genre de sites, vous devrez faire attention de vous distinguer des artistes amateurs qui sont mélangés avec les artistes professionnels.

La galerie d’art en ligne payante

De nombreux sites web peuvent vous proposer d’exposer vos œuvres d’art sur leurs plateformes. Le plus gros avantage des artistes qui optent pour une inscription sur une galerie d’art virtuelle payante, c’est de pouvoir toucher une bonne audience dès le départ. En effet, ce genre de sites bénéficie d’une bonne visibilité sur les moteurs de recherche.

Grâce à cette solution, vous pouvez utiliser la renommée du site à votre avantage sans travailler sur le référencement. Vous devrez cependant faire attention aux coûts engendrés par cette alternative : commissions sur les ventes, abonnements mensuels …
Notez également que les artistes débutants ont souvent moins de chance d’y accéder que ceux qui ont déjà une bonne notoriété dans le secteur.

Utiliser les réseaux sociaux pour vous propulser

Les réseaux sociaux font partie des meilleurs alliés pour ouvrir une galerie d’art en ligne. N’oubliez jamais que : la visibilité compte beaucoup !
La plupart de vos clients cibles sont sur les réseaux sociaux. Si vous n’intégrez pas les réseaux sociaux dans votre stratégie marketing, vos concurrents auront déjà un point d’avance sur vous.

Voir nos articles : choisir la bonne plateforme pour vos réseaux sociaux et animer une communauté virtuelle.

Créez votre communauté sur les réseaux sociaux, partagez-y vos œuvres, donnez des conseils et des critiques d’œuvres d’art, interagissez …
Faites en sorte d’avoir le plus d’abonnés actifs possibles. Soit ces abonnés deviendront vos clients, soit ils les trouveront pour vous !

Nos conseils pour cartonner avec votre galerie d’art en ligne

1 – Soignez les photos de vos tableaux

Il ne suffit pas de prendre des photos et de les exposer. Renseignez-vous sur les meilleures techniques pour le faire de façons artistique et professionnelle. Vous pouvez faire appel aux services d’un photographe professionnel en la matière afin que tout soit parfait !

2 – Trouvez un titre accrocheur à chaque œuvre

Vos œuvres doivent attirer l’attention des visiteurs. Le mieux, c’est de miser sur des titres accrocheurs. Optez pour un titre qui séduit et va attiser la curiosité des internautes.

3 – Présentez-vous

C’est une étape importante dans votre quête de notoriété. Comme dans toute nouvelle situation, présentez-vous et donnez la possibilité aux gens de vous connaître. Dites à vos lecteurs qui vous êtes, de quoi traite votre galerie d’art en ligne et pourquoi vous vous êtes lancé dans ce secteur.
Vous ne savez comment rédiger la biographie de votre site web ? Un rédacteur web peut vous accompagner dans ce projet.

Si vous êtes galeriste, n’hésitez pas à présenter vos artistes. Les visiteurs aiment en savoir plus sur le style de chacun !

4 -Optez pour des descriptions adaptées aux attentes des clients férus d’art

La plupart du temps, les passionnés d’art sont aussi des passionnés de critiques et de description d’œuvres d’art. La manière dont vous présentez chacune de vos œuvres influencera donc fortement les potentiels acheteurs.

Détaillez donc les spécificités de vos œuvres d’art avec des textes d’au moins 300 mots.

5 – La livraison : faut-il l’inclure dans vos tarifs ?

La livraison est souvent le sujet qui fâche avec les clients du web. En effet, peu sont enclins à payer des frais supplémentaires pour la réception de leur marchandise, ici vos œuvres d’art.

L’une des solutions existantes consiste à intégrer vos frais de livraison dans votre prix. Ainsi, vous pouvez proposer la livraison gratuite à vos futurs clients.

6 – Les CGV et la Protection des Données

Toute galerie en ligne se doit de respecter la législation française et européenne en matière de protection des données et indiquer ses Conditions Générales de Ventes. Ces dernières doivent préciser les modalités de paiement, de livraison, donner les informations sur votre structure et préciser les conditions de retour.

Quant à la protection des données, il s’agit d’un élément important de votre site puisque chaque internaute doit pouvoir savoir à quoi vont servir les données collectées, comment elles sont collectées et par qui. Tout savoir sur le RGPD.

Formez-vous en ligne à la création d’entreprise

WikiCréa créé pour vous une formation 100% en ligne qui vous permet d’acquérir les bases indispensables à la création d’une entreprise.
Nos 8 modules vous permettent d’apprendre pas à pas à gérer une entreprise et d’évoluer à votre rythme.

Commencer dès maintenant votre formation à la création d’entreprise au tarif de 30€.

Des fichiers Excel pour gérer votre entreprise (gratuit).

WikiCréa a mis au point des outils Excel gratuits :

  • un modèle de plan financier prévisionnel : cliquez ici,
  • un facturier permettant d’établir devis et factures : cliquez ici,
  • un livre de recettes, obligatoire pour les auto-entrepreneurs : cliquez ici,
  • un modèle de suivi de trésorerie : cliquez ici.

Vous pouvez noter cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre création
Téléchargez notre pack création 100% gratuit

Contient 3 documents indispensables :

guide de l'étude de marché
modèle de business plan Word
modèle de plan financier Excel

Entrez vos coordonnées pour recevoir le pack création

Toutes nos félicitations...
Vous venez de télécharger le pack création !