La création d’entreprise ex nihilo : définition

5/5 (1)

Qu’est-ce qu’une création d’entreprise ex-nihilo ? Est-il avantageux de créer une entreprise ex-nihilo ?

Définition : La création d’une entreprise ex-nihilo consiste à créer une entreprise à partir de rien : il n’y a ni rachat de fonds de commerce ni rachat de parts sociales d’une société pré-établie. Le ou les fondateurs trouvent une idée de création d’entreprise et la développent.

Voir aussi nos articles :

Les inconvénients de la création ex-nihilo.

La création d’entreprise ex-nihilo est a priori plus risquée que la reprise d’une activité existante : en effet le ou les créateurs se lancent dans l’inconnu. Ils devront prendre des précautions pour mesurer et valider :

Le rachat d’une entreprise existante permet au contraire de partir d’une base connue, qui pourra être améliorée :

  • base clients : clients actifs, fidélisés ou inactifs, prospects,
  • analyses commerciales : meilleures ventes, retours produits, mesure de la satisfaction client,
  • organisation productive et fonctionnelle,
  • rentabilité,
  • expérience et savoir-faire acquis.

Le rachat permet donc de gagner un temps précieux et de bénéficier d’un retour d’expérience utile pour éviter les erreurs et contourner les risques.

Pour toutes ces raisons, le financement d’une opération de rachat par les banques est parfois plus aisé que le financement d’une création ex-nihilo, notamment si l’entreprise ciblée est bénéficiaire depuis plusieurs années.

Voir notre article : Acheter ou vendre une entreprise : les étapes.

A noter qu’il est possible de racheter une entreprise en tant que structure juridique (rachat des parts sociales ou des actions) ou uniquement son contenu commercial : on parle dans ce dernier cas de rachat de fonds de commerce.

Les avantages de la création ex-nihilo.

En fonction des situations, il peut être plus intéressant de créer une entreprise ex-nihilo plutôt que de racheter une activité existante, par exemple si l’investissement prévu en création ex-nihilo est inférieur au coût du rachat d’une entreprise équivalente.

Le créateur devra peser différents paramètres pour choisir entre création ex-nihilo et rachat, parmi lesquels :

  • son niveau d’expérience en gestion d’entreprise,
  • sa psychologie (désir d’être accompagné, tempérament indépendant…),
  • sa situation personnelle, c’est-à-dire le risque maximum qu’il peut supporter à titre personnel,
  • les opportunités d’affaires qu’il peut saisir…

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimez nos articles ?
Nous vous offrons un ebook :

" Les 10 commandements du créateur d'entreprise "

Entrez vos coordonnées pour recevoir le ebook

Toutes nos félicitations...
Vous venez de télécharger les 10 commandements du créateur d'entreprise !