Communiquer pour convaincre : 5 conseils efficaces

4.86/5 (7)

Comment bien communiquer pour convaincre son interlocuteur ? Quelles méthodes mettre en pratique pour être un bon communiquant ? Quels sont les différents aspects d’une communication efficace ?

Nous communiquons et argumentons tous les jours, le plus souvent sans en avoir conscience. Les outils numériques ont multiplié les possibilités de communication interpersonnelle.

Aujourd’hui plus que jamais, savoir s’adresser à un interlocuteur ou à un public est essentiel pour convaincre.

Pour communiquer efficacement et influencer votre audience, il sera essentiel de définir un cadre pour votre intervention.

Voyons comment bien communiquer pour augmenter ses chances de convaincre.

Voir aussi notre article : Les 10 règles d’or de la négociation commerciale.

Communiquer pour convaincre : créer un environnement propice.

Bien communiquer consiste d’abord à se fixer un objectif avant chaque intervention.

En effet, faire passer un message de façon efficiente se travaille en fonction du but à atteindre :

  • obtenir un prospect qualifié,
  • vendre un produit,
  • négocier,
  • créer un partenariat,
  • motiver ses équipes,
  • animer une conférence,
  • animer une réunion d’associés,
  • etc.

Bien communiquer demande également que l’on adapte l’environnement à l’enjeu :

  • éliminer les distractions potentielles (téléphone, etc),
  • s’adresser à la bonne personne,
  • se réserver un lieu et un moment privilégié pour échanger.

Voyons comment bien s’exprimer à l’oral.

S’exprimer à l’oral : les clés pour convaincre.

Avant d’envisager de convaincre, il faut savoir écouter.

L’interlocuteur vous livrera des informations utiles et vous aidera à préparer vos arguments si vous lui laissez un espace d’expression suffisant. Pour ce faire, mettez en oeuvre les principes de l’écoute active : écoute, questionnement et reformulation.

Écoutez votre interlocuteur et observez-le. Ses mots et sa gestuelle vous indiqueront quelle est sa position face à vous et à votre discours.

Se faire comprendre.

Il ne suffit pas de transmettre des informations pour être un bon orateur. Vous devez vous faire entendre ET comprendre :

  • exprimez-vous dans un rythme modéré,
  • ayez une élocution claire et précise,
  • pesez vos mots,
  • adoptez un ton calme et si possible assez grave.

Tout cela demande une bonne préparation…

Pour mettre en évidence les moments forts de votre prise de parole, pensez à faire des pauses de 1 à 2 secondes à la fin des phrases importantes, et à faire ressortir les mots-clés avec un ton plus marqué.

Une communication efficace et percutante passe aussi par d’autres aspects, notamment le langage corporel.

Communiquer par le non verbal : l’art de convaincre avec le corps.

Selon les études, la communication non verbale offrirait 2 à 4 fois plus de chances d’influencer la façon dont votre interlocuteur perçoit votre message.

Vos probabilités de convaincre votre auditoire sont donc grandement liées à votre capacité à communiquer avec les autres par le non verbal.

Il existe plusieurs méthodes, bien connues des grands orateurs et utilisées par de nombreux dirigeants et professionnels : postures, mimiques, expressions faciales, ou encore gestuelle renforçant la portée de l’intervention.

Pour convaincre, doit-on garder ses distances ?

Un autre élément à considérer est la zone d’interaction (proxémie) dans laquelle votre interlocuteur vous permet d’évoluer. Selon la distance qui se trouve entre vous et lui, votre communication devra s’adapter.

Plus vous saurez créer un sentiment de confiance, plus vous serez amené à vous rapprocher de votre interlocuteur.

Ne faites surtout pas de forcing car votre interlocuteur se mettrait alors en retrait (mouvement de recul), en posture défensive (bras croisés) ou risquerait de mettre fin à l’entretien.

Communiquer par mimétisme.

Lorsque vous communiquez dans un contexte d’entretien en face-à-face, la synchronicité de la gestuelle est un excellent moyen de créer un espace de confiance.

Nous la pratiquons souvent inconsciemment. Cependant, cette technique doit bien se travailler pour paraître naturelle.

Ne pas communiquer certaines émotions.

Un élément important de la communication non verbale consiste à anticiper et contrôler les gestes involontaires qui pourraient trahir vos émotions telles que le stress, la nervosité, ou l’impatience.

Ces émotions étant communicatives, apprenez à les maîtriser.

Faites des exercices, mettez-vous en situation avec des amis ou des connaissances, filmez-vous puis analysez la vidéo. En fonction de vos observations, vous pourrez identifier quels sont les points à travailler en contexte réel.

D’autres techniques peuvent être employées :

  • apprendre à pitcher son projet,
  • utiliser le storytelling dans le relationnel,
  • travailler avec des méthodes telles que :
    • les techniques théâtrales, souvent utilisées pour la prise de parole en public,
    • la sophrologie, discipline incontournable pour ce qui concerne la gestion des émotions.

Créez votre entreprise directement en ligne.

WikiCréa a sélectionné Legalstart pour vos formalités de création en ligne. Pourquoi Legalstart ? Tout simplement parce qu’il s’agit de l’offre la plus complète et la moins chère du marché. Cliquez ici pour en savoir plus et débuter vos démarches en ligne.

Des documents Excel pour gérer votre entreprise (gratuit).

WikiCréa a mis au point des outils Excel bien utiles pour gérer une petite entreprise :

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre création
Téléchargez notre pack création 100% gratuit

Contient 3 documents indispensables :

guide de l'étude de marché
modèle de business plan Word
modèle de plan financier Excel

Entrez vos coordonnées pour recevoir le pack création

Toutes nos félicitations...
Vous venez de télécharger le pack création !