Les mythes de l’entrepreneur : ni dieu, ni super héros !

5/5 (6)

Quels sont les mythes de l’entrepreneur à oublier pour oser se lancer ? Les entrepreneurs sont-ils des êtres dotés de super pouvoirs ? Tout le monde peut-il devenir entrepreneur ? Les entrepreneurs sont-ils extra-ordinaires ?

De Michelin à Xavier Niel en passant par Edouard Leclerc, les entrepreneurs ont toujours été présentés comme des personnes sortant de la norme : ils apparaissent comme de grands visionnaires précurseurs qui changent notre manière de consommer et/ou de voir le monde.

Bien qu’ils participent effectivement au façonnement de leur environnement, on leur prête trop souvent des qualités qui les font passer pour des êtres extra-ordinaires. Cela contribue à les mettre sur un piédestal et à les rendre inaccessibles pour le commun des mortels.

Mais sont-ils vraiment dotés de pouvoirs surnaturels ? Tout le monde peut-il se lancer dans l’aventure entrepreneuriale ?

Le mythe de l’entrepreneur visionnaire ou le mythe de la sibylle de Cumes.

Dans l’Antiquité, les sibylles étaient des femmes ayant reçu le don de prophétie, et qui faisaient œuvre de divination. Les entrepreneurs sont-ils tous des sibylles ? Toute personne qui entreprend sait-elle lire l’avenir ?

Bien qu’il leur soit demandé d’établir des prévisions en tout genre (prévisions de leur résultat, de leur part de marché…), les entrepreneurs ne savent pas plus que quiconque de quoi l’avenir est fait. Ils tentent juste, à la demande d’organismes de prêt, d’anticiper le futur pour évaluer leur chance de succès ou leur probabilité d’échec. Mais combien d’entrepreneurs, armés de tableaux de prévisions multiples, se sont trompés parce que les choses n’ont pas tourné comme prévu ?

Les entrepreneurs sont surtout et avant tout convaincus que l’avenir n’est pas écrit et qu’ils en sont eux-mêmes les acteurs (voir le principe n°5 de l’article « L’effectuation, une nouvelle approche de la création d’entreprise »). Ils font leur la citation de Toni Morrison : « s’il y a un livre que tu aimerais lire mais qui n’a pas encore été écrit, tu dois en être l’auteur » !

Le mythe de l’entrepreneur invulnérable ou le mythe d’Ajax le Grand.

Ajax le Grand est un héros homérique qui n’a jamais été blessé durant la guerre de Troie. Il est connu pour sa force et son invulnérabilité.

Tel Ajax le Grand, les entrepreneurs ne sont-ils jamais « blessés » dans leur bataille commerciale ? Existe-t-il un entrepreneur qui peut se targuer de n’avoir jamais connu l’échec ?

Contrairement à leur image de personne à qui tout réussi, les entrepreneurs ont bien souvent connu des déboires avant de connaître le succès. Leur force réside avant tout dans leur capacité à être résilients et à savoir rebondir, et non dans l’invulnérabilité qu’on leur prête parfois !

Le mythe de l’entrepreneur innovant ou le mythe d’Hermès.

Hermès est le dieu innovateur de l’intelligence industrieuse et réalisatrice. Aujourd’hui, il a d’ailleurs donné son nom à un prix de l’innovation : le prix Hermès de l’innovation.

Mais toute idée de projet se doit-elle d’être innovante ? Quel porteur de projet n’a jamais entendu dire en présentant son idée la phrase-couperet : « mais…ça n’existe pas déjà ? ». Pourquoi ne pas considérer que, bien souvent, il y a de la place pour plusieurs acteurs sur le marché, et qu’il n’appartient qu’au porteur de projet de faire mieux ou différemment que ses concurrents ? Pourquoi ne pas envisager également que certaines choses n’existent pas parce qu’elles ne marcheraient pas ?

Il ne suffit donc pas qu’une idée soit innovante pour qu’elle se transforme en un succès commercial ! De plus, un produit ou un service qui existe déjà peut être innovant de différentes manières. Pensons à Easy Jet qui a révolutionné le transport aérien… 80 ans après que le premier billet d’avion ait été acheté par un client ! L’innovation n’est donc pas synonyme de nouveau produit ou service …ni de succès.

Finalement, les entrepreneurs sont des « Monsieur et Madame tout le monde » qui, à force de travail, se donnent les moyens de leur ambition et de leur réussite.

 

La rédactrice de cet article est Anne-Flore Adam, Docteur en entrepreneuriat, Formatrice et conseillère pour les entrepreneurs.

Voir aussi nos articles :

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les webinaires de WikiCréa sont là ! Dépêchez-vous... Inscrivez-vous :

Seulement 30€ pour les 8 premiers participants avec le code : web12 !

Bien sûr, vos données restent confidentielles.