Gagner de l’argent avec un blog gratuit : possible ?

4.56/5 (9)

Comment gagner de l’argent avec un blog gratuit sur le thème du voyage, de la cuisine ou encore de la beauté ? Comment créer un blog qui rapporte de l’argent ? Peut-on vraiment gagner sa vie avec un blog ou un simple site internet ?

Créer un blog et gagner de l’argent grâce à ses publications est un rêve pour beaucoup de personnes qui souhaitent travailler de chez elles de manière indépendante, sans avoir à investir beaucoup d’argent au départ.

Soyons honnêtes : ce rêve n’est pas facile à atteindre, mais avec beaucoup de patience et de persévérance, vous pourrez y arriver.

Le site sur lequel vous surfez actuellement, WikiCréa, a été créé dans le but de pouvoir vivre d’un blog spécialisé sur le thème de la création d’entreprise. Après un long travail d’écriture, le site est devenu rentable. Après deux ans de travail, il génère plus d’un million de pages vues par mois et environ 250 000 € de chiffre d’affaires par an, en croissance continue. Ce site est donc la preuve qu’un blog peut rapporter de l’argent et être très rentable.

Pourtant, tout n’a pas été simple. En nous appuyant sur notre expérience, nous allons vous guider dans votre projet de création d’un blog rémunérateur.

Ouvrez bien grand vos yeux, lisez bien ce qui suit, car cet article va peut-être changer votre vie !

Gagner de l’argent avec un blog gratuit : les prérequis.

Tout d’abord, vouloir créer un blog pour en tirer des revenus n’est possible que si certaines conditions de départ sont réunies. Les voici.

1) Etre à l’aise avec internet et les médias sociaux.

Vous devez être à l’aise avec internet et les réseaux sociaux. Idéalement, vous devez savoir créer un site internet de type WordPress ou Wix.

Rassurez-vous, si vous ne savez pas créer un site, rien de bien compliqué là-dedans :

  • commencez par réserver votre nom de domaine sur le site d’un hébergeur, par exemple OVH (sur la page d’accueil, un outil de recherche “commandez votre nom de domaine” vous permet de vérifier la disponibilité de votre nom de domaine et de le commander : on vous demandera votre numéro de carte bancaire),
  • prenez un pack hébergement, par exemple le pack Perso d’OVH,
  • choisissez l’installation automatique du module WordPress : ainsi votre site internet sera déjà configuré pour commencer à écrire,
  • OVH vous donnera l’accès à un panneau de configuration pour gérer votre site internet, par l’intermédiaire d’un identifiant et d’un mot de passe,
  • ajoutez un thème personnalisé (il en existe des gratuits) et consultez des tutoriels pour apprendre à utiliser WordPress.

WordPress est simple et intuitif, vous serez à l’aise au bout de quelques heures d’utilisation.

2) Connaître les principales techniques de référencement.

Bien sûr, il est indispensable de maîtriser les techniques de référencement naturel lorsqu’on veut créer un blog et en vivre. Là encore, rien de compliqué mais il est important de passer un peu de temps à se former avant de commencer à écrire.

Le référencement naturel consiste à rechercher la meilleure position de vos pages sur les moteurs de recherche, le but étant d’arriver en tête des résultats de Google pour l’expression-clé concernée. Plus précisément, lorsque vous publiez un article, par exemple “Les plus beaux endroits d’Australie”, Google va l’analyser par l’intermédiaire de son robot d’exploration, et le tester en le positionnant durant quelques heures assez haut dans ses résultats. Cela va permettre à Google d’observer le comportement des internautes par rapport à votre article :

  • si le taux de clic est élevé, Google considèrera que le titre et la description de l’article sont attrayants : c’est un bon point,
  • si le taux de rebond est faible (c’est-à-dire si un grand nombre d’internautes ayant cliqué sur l’article interagissent avec votre site et ne reviennent pas en arrière), c’est un bon point aussi,
  • au contraire, si l’article est peu cliqué et peu apprécié (taux de rebond élevé), Google va très vite le reléguer dans les profondeurs de son classement…

Bien d’autres critères de référencement sont pris en compte par Google, mais les deux que nous venons de vous présenter sont essentiels.

En d’autres termes, cela signifie que votre article sera performant si :

  • son titre est attrayant. Par exemple, le titre “Australie : les 18 endroits les plus beaux” sera certainement plus cliqué que “Les plus beaux endroits d’Australie”,
  • son titre correspond au contenu : le pire serait de tromper l’internaute en lui offrant un contenu différent de ce qui était promis dans le titre. Le taux de rebond serait alors très élevé et vous seriez rapidement déclassé,
  • si son contenu est unique : Google déteste le duplicate content et vous déclassera immédiatement si vous copiez le contenu d’autres sites,
  • si le contenu est attrayant : en observant le comportement des internautes sur la page (notamment par l’intermédiaire des remontées d’information de son navigateur Chrome), Google sait si votre article plait ou non. Plus votre article sera attrayant, passionnant, complet, unique, plus vous aurez des chances de rester ou de remonter en tête de classement.

Pour choisir vos sujets d’articles, aidez-vous des suggestions Google qui apparaissent dans la saisie semi-automatique de la barre de recherche. Bien sûr, cela ne vous dit pas quels sont les volumes de recherche associés à chacune de ces expressions-clés mais au final cela a peu d’importance : un article bien placé sur un sujet peu recherché peut amener autant de visiteurs qu’un article moyennement placé sur un sujet très recherché…

3) Etre à l’aise à l’écrit.

Gagner de l’argent avec son blog implique de savoir écrire vite et bien, si possible en vous servant de vos 10 doigts sur le clavier, et sans faute d’orthographe. Cela paraît évident mais ce n’est pas donné à tout le monde.

Si vous faites des fautes, aidez-vous du correcteur automatique et réapprenez les règles de conjugaison et de grammaire.

Adoptez aussi un style d’écriture adapté à ce qu’attendent vos lecteurs. Par défaut, nous vous conseillons un style neutre, aéré et bien structuré (beaucoup de parties et sous-parties, de points ou tirets et de mots en gras). N’oubliez pas que la lecture sur un écran d’ordinateur ou de smartphone est moins aisée que la lecture sur papier : les internautes préféreront des phrases simples et directes !

4) Avoir un thème de prédilection.

Point fondamental, vous devez avoir un thème de prédilection, un sujet qui vous passionne et sur lequel vous avez envie d’écrire, même s’il vous manque des connaissances. Rassurez-vous, vous apprendrez en écrivant !

Ce peut être tout type de sujet : la cuisine, les voyages, le foot, la mode, le jeu, l’écologie, les bateaux…

Surtout, votre thème doit être suffisamment large pour être intarissable, mais suffisamment réduit pour que vous puissiez vous distinguer et développer un avantage concurrentiel de long terme. Choisissez un thème durable, évitez les modes ou tendances qui risquent de retomber.

  • Exemple de thème adapté pour un blog : Le tourisme dans le Pacifique-Sud
  • Exemple de thème trop large  : le tourisme
  • Exemple de thème pas assez large : les grottes d’Australie

Les fondements d’un blog lucratif.

Pour arriver à gagner suffisamment d’argent avec votre blog, il est très important que vous compreniez le coeur de ce qui va faire votre succès.

Le principe d’un blog est d’apporter une réponse de qualité à des internautes qui tapent une expression clé sur un moteur de recherche (Google dans 95% des cas).

Point important : l’internaute sait exactement ce qu’il veut. S’il tape “aeroport nouvelle zelande ile du sud”, il s’attend à trouver la liste complète des aéroports situés sur l’île Sud de la Nouvelle-Zélande, mais aussi certainement les liaisons aériennes avec le reste du pays et peut-être le reste du monde.

Vous devez donc proposer un article qui répond exactement à ce que l’internaute recherche pour cette expression. Le but est d’éviter toute déception de l’utilisateur.

Nous l’avons vu, cela consiste d’abord à proposer un titre et une description qui laissent entendre à l’internaute qu’il est sur le point de faire le bon choix en cliquant. Pour info, le titre de votre article correspond à ce qu’il y a en bleu sur Google, sa description à ce qu’il y a en noir :

gagner argent blog gratuit

Une fois rendu sur votre site, l’internaute va analyser en quelques secondes si le contenu est satisfaisant ou non. S’il tombe sur un contenu léger ou basique, il sortira et vous oubliera rapidement. Au contraire, si vous lui offrez des informations rares, un contenu exclusif, recherché et détaillé, alors l’internaute se sentira heureux et valorisé. Il le sera encore plus si vous lui apportez des solutions clés-en-main, et il sera prêt à payer pour cela. C’est ainsi que vous pourrez monétiser votre site.

Bien comprendre le principe de l’inbound marketing.

Pendant des décennies, le marketing a consisté à proposer des produits ou des services accompagnés de publicité pour qu’ils puissent se vendre. Cette période est révolue : en effet les clients potentiels sont de moins en moins réceptifs à la publicité, à moins que vous ayez des millions d’€ à investir en communication.

A l’inverse, l’inbound marketing consiste à faire en sorte que les clients s’adressent spontanément à vous : par exemple à travers une recherche ciblée sur un moteur de recherche amenant naturellement le client à consulter votre blog. Ici, c’est le client qui est demandeur, et s’il est satisfait de la réponse obtenue, il sera naturellement prêt à aller plus loin et à payer.

Pour réussir à gagner de l’argent avec votre blog, vous devez absolument comprendre ce principe : votre métier consiste à répondre au mieux aux questions des internautes, questions qui correspondent aux suggestions Google. C’est simple !

Créer un blog et en tirer des revenus conséquents : nos 10 conseils essentiels.

Voici 10 conseils que vous devriez suivre à la lettre si vous souhaitez réellement gagner de l’argent avec un blog gratuit.

1) Préférez passer 4 heures à écrire un seul article, plutôt que faire 4 articles d’1 heure chacun. Soyez bien conscient qu’un article exceptionnellement complet pourra vous rapporter 10 à 20 fois plus de revenus que quatre articles basiques.

2) Ecrivez régulièrement. La régularité est un facteur-clé de succès. Si vous faites des pauses trop longues, votre fréquentation finira par baisser et Google vous déclassera progressivement. Ecrivez un article par jour si possible, sinon un article tous les deux jours.

3) Soyez patient. Pour arriver à percer en terme de fréquentation et plus tard en terme de revenus, il faut compter au minimum 1 an d’efforts sans rien gagner, parfois même plus. Beaucoup abandonnent au bout de quelques mois. Préparez-vous mentalement et financièrement pour ce marathon et dites-vous qu’un jour votre fréquentation et vos revenus exploseront.

4) Ne perdez pas trop de temps sur les réseaux sociaux. Les réseaux sociaux ne sont pas au coeur de votre stratégie car ils ne permettent pas l’inbound marketing (voir plus haut). Par contre, vous pouvez inciter vos visiteurs à partager vos articles sur les réseaux sociaux.

5) Utilisez les tags. Il est possible de définir des expressions-clés alternatives au titre de votre article, et référencées par les moteurs de recherche : ce sont les tags. Définissez pour vos articles un grand nombre de tags, afin de capter des visites supplémentaires liées à votre sujet. WordPress propose un champ tag à remplir : il ne faut surtout pas s’en priver.

6) Demandez à vos lecteurs de noter vos articles. Il est important que vous ayez un feed-back sur la qualité de vos articles. Il existe des systèmes de notation d’articles sous forme d’étoiles par exemple, comme sur cette page.

7) Ecrivez des articles riches. C’est-à-dire des articles longs (1500 à 2500 mots) ou à défaut, bien illustrés (photos, vidéos…) et bien documentés. Google et vos internautes apprécieront.

8) Ecrivez des articles qui durent dans le temps. Il serait contre-productif d’écrire des articles dont le contenu risque de se périmer au bout de quelques mois : cela pourrait fortement vous pénaliser dans les résultats de recherche. Pensez à toutes les mises à jour que vous aurez à faire lorsque vous aurez écrit des centaines d’articles !

9) N’ayez pas peur de la concurrence. Vous avez une idée d’article mais vous vous apercevez qu’elle a déjà été traitée 10 fois par des sites concurrents ? Cela ne doit pas vous décourager. Fixez-vous comme objectif de rédiger l’article le plus complet du web sur ce sujet, le plus long, le plus illustré et le plus utile. Vous finirez par percer. A l’inverse vous découvrirez aussi des failles, c’est-à-dire des sujets très demandés mais pour lesquels il y a peu de concurrence : exploiter ces failles pourrait faire exploser votre fréquentation !

10) Entourez-vous de professionnels WordPress dès que votre fréquentation commence à décoller. Il convient en effet de faire appel à des experts pour l’optimisation technique et la sécurisation de vos contenus. Vous devrez aussi certainement changer de formule d’hébergement, voire d’hébergeur à un moment donné. Trouvez quelqu’un de confiance pour gérer ces aspects.

Conseil bonus : n’essayez pas tout dire dans un article. Mieux vaut faire plusieurs articles correspondant à des expressions-clés bien définies, que vouloir tout dire dans un seul article.

Gagner de l’argent avec son blog ou site gratuit : les deux étages de la monétisation.

Il y a deux grandes manières de monétiser son site internet : par la publicité, et par la vente de produits ou services. La deuxième pourrait vous rapporter bien plus que la première, même si elle demande beaucoup d’efforts.

Premier moyen de monétiser son blog : la publicité.

Vous pouvez soit démarcher des annonceurs en direct, soit passer par des plateformes de mise en relation entre annonceurs et sites internet, soit encore passer par le système Google Adsense qui permet à Google de diffuser sur votre site des publicités ciblées.

Si votre site atteint une certaine taille, vous pourrez aussi passer par des systèmes publicitaires du type Taboola, Ligatus ou Outbrain, qui diffusent des blocs de publicités attrayantes au bas des pages.

Les systèmes automatiques tels que Google Adsense vous proposeront une rémunération au clic : en moyenne 0,25 € du clic, très variable en fonction de la période, de l’offre et de la demande.

Au contraire, passer par des annonceurs en direct pourrait vous rapporter jusqu’à 2 € du clic.

La publicité est cependant de plus en plus victime du développement des systèmes de blocage de pub…

Deuxième moyen de monétiser son site : vendre vos propres produits et services.

Vendre vos propres produits ou services peut s’avérer très lucratif, mais cela est loin d’être simple. Il s’agit de proposer un produit/service spécifique correspondant exactement à ce que l’internaute recherche, donc adapté au thème de l’article concerné. Cela ne pourra marcher que pour vos pages les plus lues et les plus appréciées.

Exemples de produits à vendre : e-books, conseil téléphonique, modèles de documents, produits manufacturés…

Vous pouvez aussi proposer à la vente les produits ou services d’autres entreprises, par exemple à travers le système de l’affiliation : vous empocherez une commission à chaque vente, allant de 5 à 30%.

Les autres moyens de monétiser votre blog.

Voici quelques autres moyens de gagner de l’argent avec votre blog :

  • vendre des articles sponsorisés : pour cela vous pouvez vous inscrire sur des plateformes du type Rocketlink. Dans tous les cas vous recevrez des demandes spontanées si votre blog devient très fréquenté,
  • inciter les internautes à faire des dons,
  • proposer des articles à lecture payante,
  • proposer un abonnement à vos analyses ou articles.

Créer un blog : ça rapporte ? L’exemple WikiCréa.

Pour illustrer tout ce qui précède, voici un petit schéma qui décrit la manière dont le site WikiCréa est arrivé à la rentabilité au fil des mois :

frequentation blog en fonction des revenus

  • La courbe bleue représente le nombre d’articles publiés : de 0 au démarrage en avril 2016, à 870 en mai 2018.
  • La courbe grise représente les revenus générés (chiffre d’affaires mensuel, échelle de droite).
  • Les barres jaunes représentent l’évolution de la fréquentation (nombre de pages vues par mois, échelle de gauche).

On remarque donc que l’effort de production des articles met beaucoup de temps à payer : l’effort de rédaction est linéaire, mais pendant 17 mois les revenus générés sont largement inférieurs au temps passé. De quoi se décourager ! Mais à partir de septembre 2017, la fréquentation et les revenus décollent de manière significative. Ca valait le coup d’attendre…

Gagner sa vie avec un blog : quel statut juridique ?

Vous l’avez compris, la question du statut juridique n’est pas prioritaire lorsqu’on crée un blog, car les revenus n’apparaissent que tardivement. Dans l’attente vous pouvez tout à fait travailler sans déclarer votre activité.

Une fois que votre blog devient rémunérateur, nous vous conseillons de créer une SASU, ou une SAS si vous intégrez des associés (cliquez sur les liens pour en savoir plus).

Cet article vous a plu ?

  • N’hésitez pas à noter cet article (cf étoiles ci-dessous)
  • Partagez cet article sur vos réseaux (ci-dessous)

Merci et bonne chance !

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Profitez du code de réduction :
WCREA12

d'un montant de 20€ pour créer votre SASU en ligne
ou pour vous former via notre FORMATION en ligne

Entrez votre adresse e-mail pour être redirigé

Redirection en cours ...