Choisir entre EIRL, EURL et SASU : tableau comparatif

4.5/5 (4)

Quelle est la différence entre une EIRL, une EURL et une SASU pour l’exercice d’une activité individuelle ? Quels sont les avantages de chaque statut juridique par rapport aux autres ? Quel régime juridique est le plus intéressant ?

EIRL = Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée

EURL = Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée

SASU = Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle

Cet article présente un tableau comparatif EIRL EURL SASU.

EIRL, EURL et SASU sont trois statuts juridiques adaptés pour l’exercice d’une activité individuelle.

Voir aussi nos articles :

EIRL, EURL et SASU présentent pourtant des différences notables qui peuvent impacter le quotidien de l’entreprise :

  • L’EIRL est une entreprise individuelle qui n’est pas dotée d’une personnalité juridique propre. Il n’y a ni capital social, ni statuts, et il est impossible d’intégrer des associés.
  • L’EURL n’est rien d’autre qu’une SARL à associé unique. C’est un type de société dont le capital est divisé en parts sociales (et non en actions). Le Gérant est travailleur indépendant non salarié cotisant au RSI.
  • La SASU est une SAS à actionnaire unique. C’est un type de société par actions dans laquelle le dirigeant est assimilé-salarié, cotisant au régime général de la sécurité sociale.

EIRL, EURL ou SASU : tableau comparatif des statuts juridiques.

Voici un tableau comparatif des statuts juridiques EIRL, EURL et SASU :

EIRLEURLSASUComparaison
Type d’entrepriseEntreprise individuelle en nom propreSociété par parts socialesSociété par actions
Personnalité juridiqueNonOuiOuiAvantage EURL et SASU
Nom de l’entrepriseNom de l’entrepreneurDénomination sociale libreDénomination sociale libreAvantage EURL et SASU
Capital minimumPas de capital1 €1 €
Possibilité d’accueillir des associés ou d’ouvrir le capitalNonOuiOuiAvantage EURL et SASU
DirigeantEntrepreneur individuelGérant associé uniquePrésident
Possibilité d’embaucherOuiOuiOui
Formalisme Presque aucun formalismeFormalisme de création et formalisme annuel. Frais juridiques à prévoir (400 € à 800 € par an).Formalisme de création et formalisme annuel. Frais juridiques à prévoir (400 € à 800 € par an).Avantage EIRL
Coût de création de l’entrepriseGratuitEnviron 250 €. Jusqu’à 1000 € en passant par un professionnel.Environ 250 €. Jusqu’à 1500 € en passant par un professionnel.Avantage EIRL
Types d’activités possiblesToutesToutesToutes
Pour quelle taille d’activité ?Toutes taillesToutes taillesToutes tailles. Particulièrement adapté pour des activités évolutives (start-up)Avantage SASU
Responsabilité limitéeOui (démarche supplémentaire à faire : déclaration d’affectation)Oui (automatique)Oui (automatique)Avantage EURL et SASU
Obligations comptablesComptabilité réelle. Il est conseillé de faire appel à un expert-comptable.Comptabilité réelle. Il est conseillé de faire appel à un expert-comptable.Comptabilité réelle. Il est conseillé de faire appel à un expert-comptable
Coût de l’expert comptableCoût moins élevé que pour une EURL ou SASU.Coût plus élevé que pour une EIRL.Coût environ 20% plus élevé qu’en EURL (juridique plus complexe et coût des fiches de paie)Avantage EIRL
Imposition des bénéficesA l’impôt sur le revenu / A l’impôt sur les sociétés sur optionA l’impôt sur le revenu / A l’impôt sur les sociétés sur optionA l’impôt sur les sociétés / A l’impôt sur le revenu sur option
Imposition des dividendes (cas de l’option pour l’IS)Dividendes soumis à prélèvements sociaux (15,5%) et au RSIDividendes soumis à prélèvements sociaux (15,5%) et au RSIDividendes soumis à prélèvements sociaux uniquementAvantage SASU
TVATVA applicableTVA applicableTVA applicable
Régime du dirigeantTravailleur non salarié cotisant au RSITravailleur non salarié cotisant au RSIAssimilé-salarié cotisant au régime général de la sécurité socialeAvantage SASU
Montant des cotisations socialesCotisations = 47% de la rémunération de gérance environCotisations = 47% de la rémunération de gérance environCotisations = 70% du salaire environAvantage EIRL et EURL
Modalités de paiement des cotisations socialesEchéancier annuel réajusté l’année suivante (régularisations à prévoir)Echéancier annuel réajusté l’année suivante (régularisations à prévoir)Paiement au trimestre sur la base des salaires réellement versésAvantage SASU
Montant des cotisations sociales minimales en l’absence de rémunérationEnviron 1100 € par anEnviron 1100 € par an0 €Avantage SASU
Protection socialeRégime RSI : équivalent au régime général pour la santé, les médicaments et la maternité. Prestations inférieures en ce qui concerne la retraite et les arrêts du travail.Régime RSI : équivalent au régime général pour la santé, les médicaments et la maternité. Prestations inférieures en ce qui concerne la retraite et les arrêts du travail.Régime généralAvantage SASU
Possibilités d’optimisation fiscaleOui en cas d’option pour l’impôt sur les sociétésOui en cas d’option pour l’impôt sur les sociétésOui
Exonération de charges sociales pour les publics concernésExonération ACCRE la première année (partielle)Exonération ACCRE la première année (partielle)Exonération ACCRE la première année (partielle)
Possibilité de maintien des droits au chômagePossibilité de maintien total des droits au chômage si option pour l’IS.Possibilité de maintien total des droits au chômage si option pour l’IS.Possibilité de maintien total des droits au chômage si rémunération à 0.

EIRL, EURL ou SASU : quel régime choisir ?

Votre choix se portera sur l’EIRL (préférablement avec option à l’IS) si votre activité est peu évolutive : vous n’envisagez pas d’intégrer des associés ni de réaliser des investissements importants dans les prochaines années. L’EIRL vous évitera le formalisme juridique et les surcoûts présents en société.

Au contraire votre choix se portera sur l’EURL (préférablement avec option à l’IS) si votre activité a vocation à évoluer ou à se transformer, et si vous envisagez d’intégrer des associés un jour.

Enfin votre choix se portera sur la SASU :

  • si vous souhaitez éviter le RSI et son système d’échéancier et de régularisations,
  • si vous comptez bénéficiez d’une meilleure protection sociale (retraite et indemnités arrêt de travail notamment),
  • si vous comptez vous rémunérer aussi en dividendes (les dividendes ne sont pas soumis au RSI en SASU),
  • si vous bénéficiez du maintien des allocations chômage (en effet il n’y a pas de cotisations sociales minimales en SASU en cas de rémunération nulle).

Un simulateur de statuts juridiques gratuit.

Cliquez ici pour utiliser notre simulateur de statuts juridiques sur Excel (gratuit, à télécharger).

Vous hésitez encore entre EIRL, EURL et SASU ?

Ne commettez pas d’erreur. Faites appel à un conseiller WikiCréa pour le choix de votre statut juridique : cliquez ici pour consulter notre offre (promotion en cours).

Vous pouvez noter cet article !

Besoin de plus de conseil ?

Échangez par e-mail avec un conseiller en création et gestion d'entreprise pour 5€ : Besoin d'un conseil
Offre de formation à la création d'entreprise, 100% en ligne et gratuite : Formation en ligne

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimez nos articles ?
Nous vous offrons un ebook :

" Les 10 commandements du créateur d'entreprise "

Entrez vos coordonnées pour recevoir le ebook

Bravo !
Vous pouvez fermer