Comment devenir guide de haute montagne indépendant ?

La montagne vous passionne et vous souhaitez la transformer en activité professionnelle ? Alliant rigueur sur le terrain et amour de la nature, devenir guide de haute montagne à votre compte vous demande certains requis.
On fait le point ici.

Devenir guide de haute montagne : ce qu’il faut savoir sur le métier

Il s’agit d’une profession qui a évolué avec le temps et se focalise désormais sur l’expérience que vous faites vivre à vos clients. En effet, ceux-ci vont attendre de vous que vous les emmeniez dans des sentiers sécurisés mais également qui leur procure des sensations fortes.

Selon l’activité dans laquelle vous vous spécialisez, vous êtes également amenés à partager vos connaissances sur la montagne et l’histoire de votre région avec les touristes. Composante qui vous démarquera de vos concurrents, raconter des légendes locales ou simplement donner des conseils de bons restaurants ou visites ravira vos clients.

Enfin, pour devenir guide de haute montagne, il est nécessaire d’avoir l’esprit pédagogue. Ce métier implique d’enseigner votre discipline sportive à des personnes parfois novices.

A noter : en étant indépendant, vous avez la possibilité de définir votre cible de clientèle. Il est donc envisageable pour vous d’être guide de haute montagne pour tous les niveaux ou juste un seul.

Les qualités d’un bon guide de haute montagne

La qualité première pour exercer en tant qu’indépendant reste la passion. C’est le meilleur moyen de transmettre votre savoir à vos clients mais aussi de leur offrir une expérience unique.

Seconde qualité indispensable : être prudent. Redoublez toujours de vigilance même si vous connaissez les lieux comme votre poche. Ne perdez pas de vue que vous assurez un rôle de sécurité pour vos clients ainsi que pour vous. Pour ce faire, il est crucial de bien équiper votre clientèle et de choisir des itinéraires adaptés à leur niveau (débutant, moyen ou expert).
En hiver comment durant les autres saisons, un guide de haute montagne vérifie régulièrement la météo. Et n’hésite pas à annuler une sortie si celle-ci présente trop de dangers (terrain glissant, avalanche …).

En plus de la pédagogie, vous devez disposer d’une excellente condition physique. Cela va de soi surtout si vous voulez emmener vos clients sur des sommes vertigineux ! Un entraînement rigoureux et régulier est donc important pour vous maintenir en forme toute l’année.

Guide de moyenne montagne vs haute montagne : quelles différences ?

Un guide de moyenne montagne ne va pas avoir autant d’habilitations à opérer qu’un guide de haute montagne. L’environnement de haute montagne étant différent et potentiellement plus dangereux, il est donc normal d’inscrire cette différence.
Ainsi, le guide haute montagne indépendant peut exercer dans les zones glaciaires, rocheuses ou des canyons, ce qui n’est pas le cas pour le guide de moyenne montagne.

Tout d’abord le matériel à prévoir ne sera pas le même : on s’équipe différemment pour une randonnée dans les Vosges et pour pratiquer de l’alpinisme.

Les assurances à prévoir

Qui dit haute montagne, dit prise de risque. En tant que responsable d’une excursion, vous avez l’obligation de souscrire à une assurance de Responsabilité Civile Professionnelle ou RCP.
Celle-ci vous protège face aux éventuels dommages corporels et/ou matériels susceptibles d’être causés à vos clients ou à des tiers durant une sortie.

En plus de la RCP, il est recommandé de compléter par des assurances tierces pour vous couvrir contre d’autres incidents.

L’assurance individuelle accident se veut intéressante car elle contient une garantie décès. L’assurance indemnité journalière est également conseillé pour vous garantir des revenus propres si vous êtes malades ou victime d’un accident. Et pour finir, l’assurance pour le matériel de sport représente un plus non négligeable en cas de perte, vol ou de dommages importants.

A noter : la responsabilité du guide de haute montagne est fortement engagé dans le Code du Sport.

Le marché en France

Sur le territoire français, il est assez difficile de se frayer une place. Le pays compte 1 600 guides de hautes de montagne dont un gros pourcentage exerce une autre activité à côté.

Il est donc nécessaire pour vous de vous démarquer et proposer des activités qui sortent du lot. Par exemple, l’écotourisme est plébiscité par de nombreux voyageurs. Pourquoi pas créer des offres spécifiques axés sur le côté écologique, en apprenant à vos clients à mieux respecter la nature.

Quelles études pour devenir guide de haute montagne ?

Qui veut ne peut pas devenir guide de haute montagne. En France, il est nécessaire d’obtenir le diplôme d’Etat d’alpinisme – guide de haute montagne. Celui-ci vous est octroyé par l’ENSA (Ecole Nationale de Ski et d’Alpinisme).

La formation est en alternance et dure un peu plus de 3 ans (40 mois). Pour y accéder, une formation PSC1 (Premier Secours Civique de niveau 1) vous est demandé. Vous devez aussi justifier de 40 randonnées que vous aurez effectuées. En plus, il vous est nécessaire d’obtenir un examen probatoire qui dure 10 jours et comprend 7 épreuves.

A savoir : vous devez effectuer un stage de recyclage tous les 6 ans.

Se lancer guide de haute montagne indépendant : quelle structure choisir ?

Avant la création de votre structure juridique, vous devez disposer d’une carte professionnelle d’éducateur sportif. Celle-ci so’bitent via la DDCS (Direction Départementale de la Cohésion Sociale) ou la DDCSPP (Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations).
Une déclaration en ligne sur le site officiel des éducateurs sportifs se veut également à votre portée

Ce métier étant assez spécifique et ne garantissant pas des revenus constants, le régime de la micro-entreprise constitue la structure juridique la plus adaptée. Facile à créer et demandant peu de charge à payer (cotisations sociales, si vous réalisez un chiffre d’affaires), elle présente de multiples avantages pour la profession de guide de haute montagne indépendant.

Quelques exemple de tarifs que vous pouvez facturer à la journée et selon la difficulté du parcours :

  • Ete : de 240€ à 300€
  • Hiver : de 300€ à 400€

Attention : le chiffre d’affaires est plafonné à 72 600€ et peut vous contraindre à terme à changer de structure pour une société de type EI, SARL ou SASU.

A lire aussi : Les changements de la microentreprise en 2022
Bien choisir sa banque en ligne
Fonctionnement de la comptabilité en micro-entreprise

Guide de haute montagne indépendant : comment se démarquer ?

Voici quelques conseils pour sortir votre épingle du jeu :

  • Proposez des activités annexes afin de garantir un revenu fixe toute l’année. Le printemps et l’automne constituent généralement des saisons moins fortes pour le tourisme en général. Donner des cours dans des écoles spécialisées comme l’ENSA peut être une piste, par exemple.
  • Développez votre communication sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui, ils sont un vecteur indispensable pour trouver de nouveaux clients. N’hésitez pas à vous mettre en scène ou à filmer des sorties afin de montrer à vos futurs clients vos compétences et prestations.
  • Créez un site web : là encore, surfer sur la vague d’internet va s’avérer lucratif. Un site vous permet de donner des informations sur votre parcours professionnel, vos habilitations mais aussi d’intégrer des avis clients.
  • Référencez-vous localement. Lorsque les touristes se rendent dans un région, ils utilisent Google pour chercher des activités autour d’eux. En utilisant l’outil Google My Business, vous augmentez vos chances d’être trouvé.
  • Parlez plusieurs langues. En effet, la barrière de la langue est un frein important pour de nombreux touristes. L’anglais, l’espagnol, l’allemand ou encore le néerlandais augmentent vos chances de conquérir une nouvelle clientèle.

Découvrez notre formation à la création d’entreprise 100% en ligne

Chez WikiCréa, nous vous accompagnons tout au long du processus de votre aventure entrepreneuriale. Et ça commence par la base : savoir comment créer une entreprise.

Pour cela, nous avons donc imaginé une formation composée de 8 modules pour que vous puissiez maîtriser les termes administratifs et juridiques. Vous mettez également toutes les chances de votre côté, puisque nous vous transmettons un certificat d’aptitudes à la fin de la formation.
Ce dernier est utile dans le cadre d’une demande de financement auprès d’organismes.

Commencer dès maintenant la formation à la création d’entreprise 100% en ligne

Les documents pour votre activité de guide de haute montagne indépendant

Toujours dans l’optique de vous aider dans votre cheminement d’indépendant, nous avons créé divers documents administratifs pour votre quotidien. Ils sont disponibles dans notre boutique dédiée et sont valables à vie (sauf changement dans la législation française).

Quelques exemples ci-dessous :

Vous pouvez noter cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Préparez votre création
Téléchargez notre pack création 100% gratuit

Contient 3 documents indispensables :

guide de l'étude de marché
modèle de business plan Word
modèle de plan financier Excel

Entrez vos coordonnées pour recevoir le pack création

Toutes nos félicitations...
Vous venez de télécharger le pack création !