Créer des chambres d’hôtes en étant locataire

4.83/5 (6)

Peut-on exploiter des chambres d’hôtes chez soi mais en étant locataire et non propriétaire ?

Voir aussi notre article : Créer des chambres d’hôtes : statut, normes, rentabilité.

Pour rappel, accueillir en chambre d’hôtes consiste à proposer un hébergement meublé avec petit déjeuner et fourniture du linge de maison : cela doit être au domicile de la personne qui accueille (résidence principale), ou éventuellement dans une annexe située sur son terrain.

L’accueil doit être assuré par “l’habitant”.

Selon la loi, l’accueil en chambre d’hôte doit être assuré par l’habitant. La loi ne dit pas que l’accueillant est forcément le propriétaire du bien. Un locataire ou un occupant à titre gratuit peut donc ouvrir des chambres d’hôtes chez lui, tant qu’il en assure personnellement l’accueil.

Toutefois le locataire devra demander l’autorisation à son propriétaire, surtout si le bail interdit la sous-location.

Exploiter des chambres d’hôtes en tant que locataire : les inconvénients.

Un type de bail non adapté.

Contrairement à un bail commercial 3/6/9, le bail classique d’habitation ne protège pas le locataire : la continuité de son activité n’est pas assurée car le propriétaire peut décider de rompre le bail quand il le souhaite.

Cela implique un risque : la valeur du fonds de commerce peut être détruite à tout moment. La valeur du fonds de commerce est attachée au bâtiment et correspond aux efforts faits sur le long terme pour faire connaître la maison d’hôtes : site internet et référencement, notoriété, habitudes et fidélité des clients, témoignages et notes des clients, etc.

Pire, le propriétaire est en mesure de récupérer gratuitement la valeur du fonds de commerce, au détriment du locataire, sans avoir à payer d’indemnité : il lui suffit pour cela d’évincer le locataire !

 

Le conseil de l’expert en création d’entreprise : Exploiter des chambres d’hôtes en tant que locataire comporte des risques, surtout si l’activité est exercée de manière professionnelle (ouverture permanente, plusieurs chambres exploitées…). Par contre cela peut être envisageable s’il s’agit d’une activité secondaire ou peu lucrative.

 

N’hésitez pas à commenter cet article ou à poser vos questions (ci-dessous).

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrepreneurs, accélérez votre business !

Consultez ou publiez vos petites annonces professionnelles sur Toutunservice.fr

Entrez votre adresse e-mail pour être redirigé

Redirection en cours ...