Business plan VTC : un modèle de plan financier gratuit

5/5 (5)

Comment rédiger un business plan VTC ? Quels chiffres présenter ? Quels investissements et quelles charges prévoir ? WikiCréa vous donne un modèle de prévisionnel VTC.

La rédaction du plan financier est une étape incontournable de la création d’une entreprise de VTC. Le prévisionnel financier est un document qui comporte plusieurs tableaux dont le but est de montrer la viabilité de l’activité compte-tenu des investissements à réaliser au départ.

Le prévisionnel VTC permet de mesurer la rentabilité future de l’activité. Il éclaire le chef d’entreprise sur le niveau d’activité à atteindre pour pouvoir vivre de l’activité et rassure les partenaires financeurs (banques, organismes de micro-crédit).

Le plan financier VTC s’accompagne généralement d’une présentation détaillée de l’activité : analyse du marché, positionnement commercial retenu, modèle économique.

Un conseil : laissez parler les chiffres. Remettez-vous en cause si les calculs montrent que la rentabilité ne sera pas au rendez-vous !

Voir aussi notre article : Comment devenir chauffeur VTC en 2018 ?

Le contenu du business plan VTC.

A noter : le business plan VTC doit faire état du statut juridique choisi (micro-entreprise, entreprise individuelle, SASU…).

Le plan financier prévisionnel VTC comprend les principaux tableaux suivants :

  • un plan de financement initial : c’est un tableau qui présente les investissements, et la manière de les financer :
    • investissements : véhicule (sauf en cas de location ou de crédit-bail), équipements, frais d’installation, formations obligatoires, etc,
    • ressources : apport personnel, financement bancaire, micro-crédit…
  • un compte de résultats prévisionnel à 3 ans : c’est le tableau qui montre la rentabilité (différence entre les recettes et les dépenses) :
    • parmi les charges fixes VTC, prévoir le carburant, la location, l’entretien du véhicule, le nettoyage, les abonnements, les honoraires d’expert-comptable, les frais de repas et d’hébergement, les frais de stationnement, les taxes, les frais administratifs, les frais bancaires, les fournitures ou encore les consommations diverses.
    • pour ce qui est des charges variables d’une activité de VTC, il s’agit principalement des commissions reversées aux plateformes de réservation sur internet par exemple Uber,
  • le calcul du seuil de rentabilité,
  • un budget de trésorerie : c’est un tableau qui montre l’évolution de la trésorerie mois par mois.

Avant d’établir votre plan financier VTC.

Voici les questions à vous poser et les points de vigilance à avoir avant d’établir votre prévisionnel VTC :

Questions à vous poser :Points de vigilance
  • Avez-vous besoin de vous former ? Connaissez-vous le prix des formations ?
  • Etes-vous au clair avec les démarches administratives et leur coût ?
  • Avez-vous déjà un véhicule ? Si oui vous pourrez le céder à votre société ou l’apporter en nature.
  • Quelle sera la distance moyenne d’une course ?
  • Etes-vous au clair avec la tarification ? Selon les modèles de véhicules, plusieurs “gammes” peuvent être proposées par les plateformes.
  • Facturation forfaitaire (à la course) ou kilométrique (en fonction du temps de trajet et distance parcourue) ?
  • Exercerez-vous en ville ou en périphérie ?
  • Qui prendra en charge la communication et la recherche de clientèle ? Vous-même ou la plateforme de réservation ?
  • Aurez-vous besoin de matériel informatique ?
  • Renseignez-vous suffisamment à l’avance concernant le coût du véhicule à acquérir : envisagez toutes les solutions y compris le leasing ou la location (compter entre 800 et 2 000 €/mois).
  • Contactez sans attendre plusieurs assureurs pour demander des devis d’assurance de transport de personnes et d’assurance responsabilité civile professionnelle.
  • Contactez plusieurs plateformes de VTC et comparez leurs avantages et inconvénients.

Un modèle de business plan VTC sur Excel.

Utilisez le modèle de plan financier WikiCréa pour votre future activité de VTC : Modele Excel plan financier previsionnel VTC

Ce modèle est adapté aux activités VTC et est pré-rempli !

Saisissez vos données dans les cases vertes uniquement.

Financer son activité de VTC.

Il existe plusieurs manières de financer son activité VTC : les organismes bancaires, les organismes de financement liés aux marques automobiles, ou encore le micro-crédit.

A noter qu’Uber et l’organisme de micro-crédit ADIE se sont associés pour faciliter l’accès au métier de chauffeur VTC. L’ADIE est une association spécialiste du microcrédit à vocation sociale qui propose un prêt à taux zéro et un accompagnement au développement de l’activité (notamment l’établissement d’un prévisionnel financier en envisageant différents cas : achat ou location du véhicule avec des outils développés par Uber et des prix préférentiels sur les véhicules qui doivent être de moins de 3 ans). Voir https://www.uber.com/fr/blog/partenariat-adie-financer-activite-vtc/

 

Voir aussi notre article : Comment devenir chauffeur VTC en 2018 ?

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Profitez du code de réduction :
WCREA12

d'un montant de 20€ pour créer votre SASU en ligne
ou pour vous former via notre FORMATION en ligne

Entrez votre adresse e-mail pour être redirigé

Redirection en cours ...