Réussir son entreprise, c’est avant tout un état d’esprit !

4.67/5 (3)

Que signifie avoir l’état d’esprit entrepreneurial ? Est-ce inné ? Quelles sont les bases de l’état d’esprit d’un entrepreneur qui réussit ? Comment développer son état d’esprit entrepreneurial ?

Même si réussir son entreprise demande des compétences, un savoir-faire et un savoir-être, c’est avant tout un état d’esprit !

Entreprendre c’est vouloir construire, créer, être dans l’action. C’est une chose qui habite chaque porteur de projet en fonction de sa vision du monde.

Cette vocation est un incroyable moteur interne qui permet alors :

  • de gagner en confiance,
  • d’accroître sa motivation et celle des autres,
  • de sortir de sa zone de confort.

Même si les parcours d’entrepreneurs sont très différents, il y a une constante : l’état d’esprit entrepreneurial.

L’état d’esprit entrepreneurial, c’est quoi au juste ?

L’Homme est un être créatif. L’entrepreneur sait utiliser sa créativité pour la mettre au service d’une vision, d’un objectif personnel ou d’une cause.

Il mobilise pour cela ses compétences : savoir, savoir-faire, savoir-être, maîtrise de la communication, connaissances interpersonnelles et sociales, traits de personnalité, attitudes…

Entrons dans les détails de l’état d’esprit entrepreneurial.

État d’esprit entrepreneurial : de quoi se compose-t-il ?

Un état d’esprit est un état interne : nul besoin de formation ou de diplôme. Il s’agit de vous !

On parle de “soft skills”.

Voici les grands traits qui caractérisent l’état d’esprit entrepreneurial.

1) Accepter l’impermanence des choses.

L’incertitude et l’impermanence des choses ne rendent pas l’entrepreneur anxieux. Au contraire, il réalise ce qu’elles peuvent offrir comme opportunités.

2) Accepter de s’adapter.

La capacité d’adaptation est un point-clé dans une démarche entrepreneuriale.

La vie entrepreneuriale est marquée par l’apparition incessante de nouveaux défis. L’entrepreneur accepte de se remettre en cause pour s’adapter au marché. Il cherche à développer de nouveaux avantages concurrentiels.

3) Avoir une vision.

Cet aspect de l’état d’esprit entrepreneurial touche à l’inspiration. La vision est la condition sine qua none pour fédérer autour du projet.

La vision entrepreneuriale permet de fixer des objectifs cohérents, clairs et stables. Elle permet de tracer un fil rouge pour chacune des actions à mener afin de réussir son entreprise. Corrélée à la volonté du dirigeant, elle est amenée à évoluer pour se développer au-delà des limites actuelles du marché.

Avoir une vision entrepreneuriale, c’est inventer demain et anticiper ce que pourrait être le monde d’ici quelques années.

4) Être optimiste.

L’optimisme caractérise l’état d’esprit entrepreneurial car il permet :

  • d’identifier de façon rationnelle les causes d’un échec,
  • de rebondir après un échec,
  • de s’accorder des perspectives.

5) Être motivé.

Que serait la création d’entreprise sans la motivation ?

La motivation est le moteur qui permet de déplacer les montagnes d’obstacles qui se dressent sur le parcours d’entrepreneur. C’est cette chose qui permettra de ne pas baisser les bras. C’est également ce qui permettra de redoubler d’efforts lorsque de nouvelles opportunités se présenteront.

La motivation peut être alimentée par différentes sortes de carburants : l’argent, les valeurs, les convictions…

6) Avoir une bonne dose de résilience.

La résilience est cette faculté à se relever après une erreur, un échec ou un accident. Elle permet de rebondir après un coup dur.

Elle se travaille par le lâcher-prise.

7) Posséder une faculté de synergie.

Créer une entreprise c’est s’inscrire dans un écosystème.

On n’entreprend pas seul. L’entreprise s’inscrit dans un environnement dynamique, souvent riche, parfois hostile, mais essentiel à sa survie. Le chef d’entreprise doit prendre conscience de l’importance du réseau et du relationnel pour s’inscrire au mieux dans cet environnement.

5 conseils pour consolider votre esprit d’entreprendre :

  1. Elargissez votre horizon (pensez large),
  2. Travaillez au mieux votre business plan,
  3. Découvrez et cultivez vos avantages concurrentiels,
  4. Augmentez votre implication en choisissant une idée qui correspond à ce que vous êtes,
  5. Définissez ce qu’est pour vous la réussite.

Avec la concrétisation de son projet, le porteur de projet devient dirigeant d’entreprise. Cette mutation des responsabilités transforme la vocation en un métier à part entière, l’état d’esprit entrepreneurial perdure et se nourrit de l’expérience acquise au fil des jours.

Des outils Excel pour gérer votre entreprise (gratuit).

Voici quelques outils qui pourraient vous faciliter la vie :

Créez votre entreprise directement en ligne.

WikiCréa a sélectionné Legalstart pour vos formalités de création d’entreprise en ligne. Pourquoi Legalstart ? Tout simplement parce qu’il s’agit de l’offre la plus complète et la moins chère du marché. Cliquez ici pour en savoir plus et débuter vos démarches en ligne.

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre création
Téléchargez notre pack création 100% gratuit

Contient 3 documents indispensables :

guide de l'étude de marché
modèle de business plan Word
modèle de plan financier Excel

Entrez vos coordonnées pour recevoir le pack création

Toutes nos félicitations...
Vous venez de télécharger le pack création !