Reconversion du chef d’entreprise après un échec : 6 conseils

5/5 (2)

Comment envisager sa reconversion de chef d’entreprise ? Comment bien préparer sa reconversion après un échec entrepreneurial ? Comment mettre à profit son expérience de chef d’entreprise pour rebondir ?

Comme toute activité professionnelle, l’entrepreneuriat connait son lot de désillusions, et certains dirigeants se voient parfois contraints de mettre fin à leur activité. Il est temps alors d’envisager une reconversion, chose qui n’est pas toujours facile à vivre lorsque l’on a été professionnel “indépendant”.

En réalité, la reconversion des chefs d’entreprise est souvent longue et douloureuse. Mal préparés, psychologiquement déstabilisés, fatigués ou en difficulté financière, rares sont les dirigeants qui arrivent à faire le point sur eux-mêmes et à relever la tête immédiatement. Pourtant, les expériences entrepreneuriales sont parmi celles qui sont le mieux valorisées dans notre société.

Une reconversion consiste en un changement de domaine d’activité et/ou de statut. Ainsi un chef d’entreprise pourra envisager de redevenir salarié, d’entamer une formation pour changer de métier, ou de rechercher de nouvelles opportunités.

Voici quelques conseils précieux afin de préparer sereinement sa reconversion professionnelle après avoir été chef d’entreprise.

Reconversion de chef d’entreprise : comment bien la préparer ? Nos 6 conseils.

Pour bien entamer sa reconversion, le chef d’entreprise devra avant tout être à l’aise avec les causes de son échec et entrer de manière positive dans une logique de transition professionnelle. Entrer dans cet état d’esprit est la condition d’un rebond réussi. Dans les faits, c’est souvent chose difficile…

Mettre fin à une activité indépendante implique de passer par une phase de deuil, marquée par une baisse de l’estime de soi, un sentiment de tristesse ou de dépression, voire une perte de repères. Cela est vrai que l’arrêt de l’activité ait été contraint ou volontaire.

Voyons comment réagir pour bien débuter sa reconversion.

1. Forcez-vous à être positif.

Suite à l’arrêt de votre activité, il est probable que votre déception soit grande. A l’inverse, pourquoi n’accorderiez-vous pas plus de place au sentiment de soulagement ? Sachez voir le positif dans ce qui vous arrive : la fin d’une activité n’est-elle pas l’occasion de regagner une certaine liberté de pensée et d’action ?

Dans tous les cas, ne nourrissez pas de regrets face à votre échec entrepreneurial, car il n’en est pas entièrement un. Il est simplement une opportunité qui s’est refermée, mais qui vous a permis d’avancer dans votre vie personnelle et professionnelle, et de mieux vous connaître. Ouvrez les yeux : vous êtes beaucoup mieux armé après votre aventure entrepreneurial qu’avant. Vous pouvez être fier d’avoir eu cette volonté d’entreprendre.

Maintenant il vous reste à vous concentrer sur l’avenir.

2. Faites un bilan personnel détaillé.

Un nouveau départ après un échec engendre toujours une phase de doute et de questionnement. Il est normal que vous ressentiez une certaine anxiété à l’idée de devoir envisager votre avenir différemment. Cette anxiété est due au fait que vous manquez de recul sur vous-même.

Faire un bilan personnel va s’avérer nécessaire pour mener au mieux votre reconversion. Vous avez énormément appris en tant que dirigeant, à présent il va vous falloir faire la liste de toutes les compétences acquises en direction, gestion, marketing, commercialisation, management, logistique, sans oublier les compétences techniques et sectorielles.

Vous découvrirez certainement des compétences que vous n’aviez peut-être pas conscience de posséder. Pour vous aider, n’hésitez pas à utiliser notre outil gratuit SWOT personnel.

3. Vous recherchez un emploi ? Valorisez vos réussites.

L’entrepreneuriat est une aventure formidable et particulièrement enrichissante sur bien des aspects, les recruteurs le savent. Prenez le temps de mettre en avant vos compétences acquises dans vos lettres de candidature. Evoquez posément vos réussites lors des entretiens.

Les recruteurs mettront probablement l’accent sur ce qui à échoué dans votre aventure entrepreneuriale. Reconnaissez votre part de responsabilité personnelle au lieu de rejeter la faute sur vos fournisseurs ou sur vos clients. Montrez que vous pouvez vous remettre en cause et que vous avez appris de ce qui n’a pas fonctionné. À vous de convaincre de votre désir de vous améliorer en permanence.

4. Misez sur votre compétence-clé !

En tant que chef d’entreprise vous avez probablement été amené à être “multi-tâche”. Or les recruteurs recherchent majoritairement des spécialistes. La polyvalence peut dérouter certains recruteurs ou managers…

Sachez mettre en avant votre savoir-faire majeur et le mettre en perspective avec vos expériences antérieures, afin de vous démarquer et répondre aux attentes du poste.

Les petites structures, quant à elles, seront plus enclines à intégrer un salarié polyvalent et opérationnel immédiatement.

5. Montrez que vous êtes à l’aise avec le travail d’équipe.

Le statut d’ex-dirigeant d’entreprise peut être vu comme un frein au travail collaboratif et à l’intégration au sein d’une structure hiérarchique. C’est une idée reçue contre laquelle il vous faudra peut-être argumenter…

En tant qu’entrepreneur vous avez dû composer avec les contraintes liées à votre clientèle, à vos collaborateurs, à vos partenaires et sous-traitants. Montrez aux recruteurs que vous savez travailler en équipe, et que vous avez acquis des compétences relationnelles majeures.

6. Misez sur votre esprit d’entreprise.

Ce qui a fait de vous un leader est votre esprit d’entrepreneur. Vous avez certainement une propension à fédérer, à être créatif, à trouver des solutions et à innover. N’oubliez pas que ce sont autant de traits de personnalité particulièrement recherchés par les entreprises petites ou grandes !

Anciens chefs d’entreprises, pour réussir votre reconversion professionnelle après un échec n’oubliez pas que vos principaux atouts sont déjà ancrés en vous. Faites-vous confiance !

Voir aussi nos articles :

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre création
Téléchargez notre pack création 100% gratuit

Contient 3 documents indispensables :

guide de l'étude de marché
modèle de business plan Word
modèle de plan financier Excel

Entrez vos coordonnées pour recevoir le pack création

Toutes nos félicitations...
Vous venez de télécharger le pack création !