Ouvrir une maison de santé, comment faire ?

5/5 (1)

Dans votre pratique, vous constatez que vos patients auraient besoin de consulter des praticiens spécialisés dans d’autres domaines que le vôtre, or ce n’est pas toujours simple d’en trouver à proximité de son domicile, prêts à accueillir de nouveaux patients.
Vous avez entendu parler des maisons de santé, ou maisons de santé pluridisciplinaires, mais vous ignorez par où commencer pour créer une telle structure ? WikiCréa vous donne toutes les clés pour réaliser votre projet.

Une maison de santé, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un lieu regroupant plusieurs praticiens. Elle peut rassembler des personnes exerçant la même profession (uniquement des médecins généralistes, ou uniquement des kinésithérapeutes par exemple), ou accueillir sur le même lieu plusieurs spécialités distinctes. Dans ce cas, on parle alors de maison de santé pluridisciplinaire, ou MSP.

Les avantages et inconvénients de la maison de santé pluridisciplinaire

Pour le patient, il n’est pas toujours évident de trouver un nouveau spécialiste, et le fait de tout centraliser facilite l’accès aux soins. Cela est d’autant plus vrai que de plus en plus de MSP s’installent dans les zones rurales, souvent peu médicalisées.

Pour le praticien, ce type de structure lui permet de travailler de concert avec d’autres spécialistes, et suivre avec davantage de facilité sa patientèle, les informations étant mutualisées. Cela implique par contre une très bonne entente dans l’équipe.

Pour ouvrir une maison de santé, soyez toutefois conscient que l’investissement financier est important, et que les délais de financement sont conséquents (3 à 5 ans). C’est un projet qui se construit sur plusieurs années, et qui se gère entre les différents signataires de ce dernier.

Élaborer et étudier la faisabilité pour ouvrir une maison de santé

Pour cette étape, vous allez devoir réfléchir à plusieurs éléments. Ils vont former votre base afin de savoir si votre projet est viable à long terme.

Définir les praticiens avec qui vous vous associez

Qui dit pluridisciplinaire, dit forcément plusieurs praticiens, c’est-à-dire vos potentiels associés. Vous serez collègues de travail, mais également associés sur le plan juridique, il s’avère donc essentiel de bien mûrir votre choix de partenaires.

N’hésitez pas à effectuer des entretiens par visio, téléphone ou en face à face afin de vous assurer que les médecin qui postulent pour venir dans votre maison de santé correspondent à vos besoins.

Analyser les données démographiques et sociales

Afin que votre projet soit un succès, il est important de s’assurer de bien sélectionner la zone d’implantation, en vous posant quelques questions :

  • Quel est le nombre d’habitants dans la zone visée ?
  • Quel est le type de population qui réside dans cette zone, et quelles en sont ses caractéristiques ? (personnes âgées, zone rurale avec une population qui se soigne peu ou pas, etc.).
  • Quelles sont les offres de soins existantes, et quelles sont celles prévues à terme dans la zone ciblée ?

Créer un projet de santé

Il est indispensable pour créer votre structure, et bénéficier d’aides financières. C’est un contrat signé entre la MSP, la CPAM et l’ARS, sur lequel la MSP s’engage sur 3 axes :

  1. L’accès aux soins (avec une certaine amplitude horaire, et de la disponibilité pour les soins non-programmés).
  2. Le travail en équipe (réunions de suivi de certains dossiers de patients, mutualisation des informations).
  3. La mise en place d’un système informatique partagé.

Ouvrir une maison de santé : faire le point sur le budget

Il va de soi que la réalisation d’un tel projet a un coût, et non des moindres ! N’hésitez pas à dresser une check-list (avec une estimation chiffrée) de tous les coûts auxquels vous aurez :

  • Le local : est-ce un achat, une construction, une location ?
  • L’aménagement du local : s’il faut bien sûr prévoir le matériel médical, il ne faut pas oublier le mobilier de bureau, l’équipement de l’accueil et de la zone d’attente, le système informatique. On n’oublie pas non plus l’aspect accessibilité pour les personnes à mobilité réduite.
  • Le personnel : prévoir une personne se chargeant de l’accueil et du secrétariat, et/ou un coordinateur qui fera le lien entre les patients et les différents médecins.
  • Les fonds de secours : il est toujours prudent d’avoir une caisse de secours pour pallier à tout imprévu.

Lire aussi : Modèle de plan financier à télécharger gratuitement.

Quelles aides financière pour votre projet de maison de santé ?

  • Si vous ouvrez une maison de santé en milieu rural, la DETR (Dotation d’équipements des territoires ruraux) peut apporter une contribution pour le financement de vos investissements, et pour vos frais de fonctionnement.
  • Si vous vous implantez en zone d’urbanisation prioritaire, vous pouvez bénéficier de crédits par la Caisse des Dépôts et Consignations.
  • Les communes, le Conseil Général et le Conseil Départemental peuvent également vous aider pour vos dépenses immobilières.

Création de la structure juridique

Puis, lorsque vous aurez réalisé cette étape, vous allez passer à la création de votre entreprise.

Sous quel statut juridique ouvrir une maison de santé ?

Différents statuts sont envisageables, mais l’un d’entre eux se démarque des autres : la SISA.

La Société Interprofessionnelle de Soins Ambulatoire, ou SISA, permet d’ouvrir une maison de santé avec une spécialité unique, ou de regrouper plusieurs professions.

Ce statut donne accès aux Nouveaux Modes de Rémunération (NMR), qui offrnte une rémunération à la structure. Sous condition de respecter certains axes socles dans le fonctionnement de l’établissement (amplitude horaire, accueils de soins non prévus, coordination des plannings… ).
Les démarches d’obtention du statut sont complexes et les mouvements des salariés sont difficiles à gérer. Cependant, la SISA présente des avantages non-négligeables. Grâce à ce statut, la répartition des NMR se fait entre tous les associés, et l’établissement est exonéré de l’impôt des sociétés.

Présentation du projet de santé et mise en route des travaux

Prochaine étape dans votre création d’une maison de santé : présenter le projet en respectant un cahier des charges imposé par l’ARS et attendre sa validation par la Haute Autorité de Santé.

Il est également temps de lancer les travaux pour aménager votre local, en n’oubliant aucun détail.

C’est l’heure de l’ouverture !

Ça y est, les statuts sont validés, la dernière couche de peinture est posée, il est temps d’ouvrir. N’oubliez pas de vous entourer de professionnels compétents pour la gestion administrative (comptables, avocats), et vous pourrez démarrer votre activité en toute sérénité !

Se former en ligne à la création d’entreprise

Vous souhaitez développer vos connaissances sur le monde de l’entrepreneuriat avant de vous lancer à votre compte ? WikiCréa a pensé pour vous une formation en création d’entreprise. Composée de 8 modules, elle vous permet de partir de la base et d’arriver au pilotage et développement de votre entreprise.

Commencez dès maintenant votre formation en création d’entreprise 100% en ligne.

BONUS : Nos documents gratuits de gestion d’entreprise

Pour vous accompagner dans la gestion quotidienne de votre organisation, WikiCréa met à votre disposition des modèles gratuits. En voici quelques-uns :

Retrouvez tous nos autre outils gratuits ici.

Vous pouvez noter cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre création
Téléchargez notre pack création 100% gratuit

Contient 3 documents indispensables :

guide de l'étude de marché
modèle de business plan Word
modèle de plan financier Excel

Entrez vos coordonnées pour recevoir le pack création

Toutes nos félicitations...
Vous venez de télécharger le pack création !