Les 4 motivations principales des créateurs d’entreprise

5/5 (4)

Quelles sont les motivations et les objectifs des créateurs d’entreprise ? Y a-t-il de bonnes et de moins bonnes motivations ? WikiCréa vous dit tout sur les différentes formes de motivation entrepreneuriale.

Cet article a été rédigé par Explorys, incubateur partenaire de WikiCréa.

La motivation désigne tout ce qui peut pousser une personne à réaliser certaines actions et à persister jusqu’à atteindre ses objectifs à court, moyen ou long terme. Le concept de motivation est également associé à la volonté et à l’intérêt.

A la source de la motivation, on trouve les besoins de l’individu, qui peuvent être de nature diverse :

  • des besoins “primaires” liés à l’AVOIR : besoin de gagner sa vie, nécessité d’avoir des revenus stables par exemple,
  • des besoins “secondaires” liés à l’ETRE : besoin d’appartenance, besoin d’estime, ou encore besoin de réalisation de soi.

La motivation se traduit par la réalisation d’efforts en vue de l’atteinte des objectifs fixés. C’est une réserve d’énergie.

Plus précisément, la motivation réunit 4 éléments fondamentaux :

  • un ou des déclencheurs de motivation (besoins),
  • une direction (un but à atteindre),
  • une intensité (des efforts nécessaires pour atteindre le but),
  • la persistance du comportement (la continuité dans les efforts).

Voyons quelles sont les motivations des créateurs d’entreprise.

Les 4 motivations principales des créateurs d’entreprise.

Décider de créer une entreprise est un acte important, qui nécessite une grande motivation et beaucoup d’énergie.

Différentes études ont été menées qui montrent l’existence de quatre leviers de motivation majeurs chez les entrepreneurs. Les voici.

1) La réalisation de soi.

Le besoin de réalisation est au coeur de la création d’entreprise. Cette forme de motivation se traduit pour l’entrepreneur par un désir de progresser vers son idéal, mais aussi un besoin de mieux se connaître. L’aventure entrepreneuriale se transforme alors en un véritable outil de développement personnel. L’entrepreneur se fixe des objectifs (faire ce qu’il aime, avoir la vie qu’il souhaite, exercer son métier selon ses valeurs, etc) et est particulièrement attentif aux résultats qu’il peut obtenir. Il essaie de s’améliorer voire de se surpasser pour atteindre son but personnel.

Ce type de motivation entrepreneuriale peut conduire à la réussite si le créateur d’entreprise réussit à développer un regard objectif sur ses qualités et ses défauts, et s’il a réellement envie de progresser par rapport à lui-même et dans ses rapports aux autres.

« Chaque difficulté rencontrée doit être l’occasion d’un nouveau progrès » Pierre de Coubertin

 2) L’ambition.

L’ambition est liée au besoin de réalisation de soi, mais va bien au-delà. Ici le créateur d’entreprise aime se lancer dans des projets difficiles, et essaie de relever des défis. Il a clairement envie d’en découdre et met tout en oeuvre pour atteindre ses objectifs.

Il faut cependant distinguer deux types d’ambition :

  • l’ambition positive : elle est sous-tendue par des objectifs honnêtes, avouables, partagés, par exemple le lancement d’un nouveau concept ou d’une innovation. Pour réussir son défi, l’entrepreneur se remettra naturellement en question lors des périodes difficiles.
  • l’ambition négative : elle est sous-tendue par des objectifs souvent inavouables car liés à l’ego, par exemple le désir de dominer les autres (voir point suivant).

« La véritable grandeur d’un homme ne se mesure pas à des moments où il est à son aise, mais lorsqu’il traverse une période de controverses et de défis. »  Martin Luther King

 3) Le pouvoir et le contrôle.

Dominés par leur psychologie, certains entrepreneurs souhaitent avant tout diriger et influencer leur entourage, ce qui constitue alors leur principale source de motivation. Ces chefs d’entreprise éprouvent le besoin d’organiser et de coordonner les actions des autres. Ils éprouvent du plaisir à mobiliser les ressources et à les déplacer en fonction des besoins ou de leurs envies personnelles. Très tournés vers eux-mêmes, ces entrepreneurs aiment susciter l’admiration et acquérir un statut social. Leur mode de management est souvent autoritaire.

« L’influence est une nourriture »  Pierre Baillargeon

4) L’autonomie et la liberté.

Beaucoup d’entrepreneurs sont en recherche d’autonomie, souhaitant prioritairement devenir “leur propre patron”. Leur motivation entrepreneuriale est donc la liberté d’action, une valeur qui dépend de leur nature propre mais qui peut parfois se développer en réaction à un vécu professionnel difficile. Ces entrepreneurs souhaitent faire leurs propres choix, fixer eux-mêmes leurs règles et leurs contraintes, bref jouir d’une large autonomie décisionnelle.

« La volonté trouve, la liberté choisit. » Victor Hugo

Il est à noter que les leviers motivationnels présentés ci-dessus sont intrinsèques, c’est-à-dire qu’ils ne dépendent pas du contexte de l’entrepreneur. En effet, les motivations de type extrinsèque (dépendant du contexte) ne sont pas suffisantes pour expliquer les motivations de long terme.

Voir aussi nos articles :

Des outils Excel pour gérer votre entreprise (gratuit).

WikiCréa met à votre disposition des outils Excel gratuits pour gérer votre entreprise :

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les webinaires de WikiCréa sont là ! Dépêchez-vous... Inscrivez-vous :

Seulement 30€ pour les 8 premiers participants avec le code : web12 !

Bien sûr, vos données restent confidentielles.