Quel modèle économique pour mon association ? 8 exemples

4.83/5 (6)

Quel modèle économique pour une association ? Qu’est-ce qu’un modèle socio-économique associatif ? Comment établir un business plan pour son association ? WikiCréa vous guide.

Définition : Le modèle économique décrit la manière dont l’association mène son activité dans une logique de pérennité. Pour être pérenne, l’association devra en effet d’assurer des ressources stables et mettre en place une organisation efficace, tournée vers la réalisation de ses objectifs, sans mettre en péril ses finances.

Le terme “modèle économique” ou “business model” est issu du monde de l’entreprise. Pour les associations, on parle le plus souvent de modèle socio-économique. En effet, les associations sont plus fortement impliquées dans les enjeux sociétaux que les entreprises, ce qui a un impact sur leur mode de financement et leur manière de fonctionner au quotidien.

On note ces dernières années une évolution dans le modèle économique des associations, notamment du fait de la réduction des subventions publiques, ce qui pousse nombre d’associations à revoir leur modèle économique.

Voici 8 exemples de modèles économiques associatifs.

Voir aussi notre article : Créer une association loi 1901 : obligations et avantages.

Modèle économique association : 8 exemples.

Il existe beaucoup de modèles socio-économiques associatifs différents en fonction du secteur d’intervention, des objectifs visés et des enjeux. Les associations sportives, les associations culturelles ou encore les associations d’insertion présentent ainsi une structure financière et un mode de fonctionnement très variables.

Voici 5 exemples de modèles associatifs.

1) Le modèle économique associatif basé sur les cotisations.

Ici, l’association recrute des membres qui versent une cotisation mensuelle, trimestrielle ou annuelle. Ce modèle rappelle celui de l’abonnement. Il permet l’indépendance financière mais oblige à communiquer et à “fidéliser” les membres.

2) Le modèle économique basé sur la vente de produits ou de services.

Certaines associations proposent des produits ou des prestations payantes, qui génèrent une marge. Attention toutefois à ne pas entrer en concurrence directe avec le secteur lucratif, sous peine de voir l’association requalifiée en entreprise privée.

3) La réponse aux appels d’offre.

Certaines associations se spécialisent dans la réponse aux appels d’offres des collectivités publiques et autres organismes publics ou semi-publics. Ce modèle économique plutôt instable est de plus en plus risqué du fait de l’accroissement de la concurrence et de la réduction des crédits publics.

4) Le bénévolat.

Beaucoup d’associations fonctionnent grâce au bénévolat, par exemple les petites associations sportives. C’est un modèle très efficace qui permet de répondre à un manque de moyens financiers et à une impossibilité d’embaucher. Il faudra toutefois motiver et manager les bénévoles afin de tourner leur action vers des objectifs précis.

5) Le modèle économique associatif fondé sur les subventions publiques.

Il s’agit ici de financer l’association par des subventions locales, des financements nationaux, des fonds européens ou encore des emplois aidés. Ce modèle économique est aujourd’hui largement remis en cause du fait du risque de perte de financement, et du fait de la baisse générale des crédits…

6) Le financement privé.

Face à la baisse des financements publics, le financement privé est en vogue. Beaucoup d’associations se financent principalement par des dons, legs, opérations de crowdfunding ou collectes de fonds privés, ce qui leur permet une certaine souplesse et une plus grande indépendance. Cela oblige cependant à des efforts de communication conséquents.

7) La récupération.

Ce modèle économique associatif est principalement utilisé par les associations d’insertion qui interviennent dans l’économie circulaire. La récupération permet un approvisionnement gratuit et la valorisation économique de divers objets ou matières.

8) Le modèle hybride.

Au final, les associations qui réussissent le mieux sont celles qui arrivent à concilier différents types de revenus et de ressources : bénévolat, cotisations des membres, ressources privées, dons, vente de produits… C’est en effet en diversifiant ses sources de revenus qu’une association peut réduire ses risques et durer dans le temps, pour peu que son organisation interne soit suffisamment performante…

Un modèle de business plan associatif gratuit.

Il est important de tester votre modèle économique association en le traduisant en chiffres.

Pour vous y aider, WikiCréa a mis au point un modèle de plan financier associatif, facile à compléter : cliquez ici pour y accéder.

Créez votre association loi 1901 directement en ligne.

WikiCréa a sélectionné Legalstart pour vos formalités de création d’association en ligne. Pourquoi Legalstart ? Tout simplement parce qu’il s’agit de l’offre la plus complète et la moins chère du marché. Cliquez ici pour en savoir plus et débuter vos démarches en ligne.

D’autres outils Excel gratuits pour les associations.

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre création
Téléchargez notre pack création 100% gratuit

Contient 3 documents indispensables :

guide de l'étude de marché
modèle de business plan Word
modèle de plan financier Excel

Entrez vos coordonnées pour recevoir le pack création

Toutes nos félicitations...
Vous venez de télécharger le pack création !