Le micro-crédit pour créer son entreprise

4.75/5 (4)

En quoi consiste le micro-crédit ? Quel est la différence avec un crédit bancaire classique ? Quels sont les avantages du micro-crédit ? Quels sont les principaux organismes de micro-crédit ?

Démocratisé par les ONG intervenant dans les pays en voie de développement, le microcrédit concerne aussi les pays du Nord.

Le micro-crédit s’adresse aux personnes ne pouvant pas accéder au crédit bancaire classique, du fait de faibles ressources (chômeurs, allocataires de minima sociaux) ou du fait d’un accident de la vie (maladie, divorce, etc). Les personnes placées en interdit bancaire peuvent aussi prétendre au micro-crédit.

Le micro-crédit finance la création d’entreprise ; il peut aussi financer le développement d’entreprises existantes.

Les avantages du micro-crédit pour créer son entreprise… et les inconvénients.

  • AVANTAGES : Le micro-crédit est une opportunité de rebondir en obtenant les ressources nécessaires pour créer sa propre activité et son propre emploi, et ce même en cas de refus de crédit bancaire ou en situation d’interdit bancaire.
  • INCONVENIENT : Le micro-crédit est un endettement qui pèse sur des petits projets portés par des personnes en situation de précarité, ce qui augmente le risque.

Le micro-crédit : pour quel type de projets ?

Le micro-crédit est bien adapté pour des petits projets peu risqués. Il s’adresse à des personnes qui ont un projet de création d’entreprise simple à mettre en oeuvre, et qui correspond bien à leur savoir-faire et à leurs expériences passées.

Il s’agit de débloquer financièrement certaines situations dans lesquelles des personnes qui pourraient mettre à profit leurs compétences se trouvent dans l’impossibilité de le faire du fait d’un problème d’argent, d’une absence d’épargne ou d’une situation précaire. Quelques milliers d’euros prêtés peuvent dans ce cas garantir un démarrage dans de bonnes conditions, ce qui pourra permettre un remboursement de la somme sans difficulté.

Les projets plus créatifs ou plus osés se prêtent moins au micro-crédit, car ils nécessitent une assise financière plus solide.

Exemple de projets d’entreprise adaptés au micro-crédit.

Le micro-crédit se prête bien aux petits projets :

  • commerciaux : vente en ligne, achat-revente de matériel d’occasion, activités d’intermédiaire de commerce…
  • artisanaux : création et vente d’objets artisanaux, couture, bâtiment, coiffure à domicile,
  • de service : services à la personne,
  • libéraux : professions libérales non réglementées telles diététicien, coach, naturopathe, sophrologue, réflexologue, etc
  • agricoles : permaculture, maraichage, micro-ferme…
  • artistiques.

Voir aussi notre article : 101 idées pour monter sa boîte.

Les principaux organismes de micro-crédit.

L’ADIE : le leader du micro-crédit en France.

logo-adieL’ADIE (association pour le droit à l’initiative économique) est le principal organisme français de micro-crédit, qui intervient pour des projets de retour à l’emploi, de création d’entreprise, ou de développement d’entreprise de moins de 5 ans :

  • Microcrédit de 1 000 € à 10 000€ : taux d’intérêt à 7,58 %
  • Contribution de solidarité : 5% du montant du microcrédit. Cette contribution correspond aux “frais de dossier”.
  • Le niveau élevé des taux d’intérêt et de la contribution de solidarité s’expliquent par le fait que l’ADIE doit se refinancer auprès des banques et couvre elle-même les impayés.
  • Conditions : avoir un projet viable et réaliste, avoir une capacité de remboursement minimale, et surtout avoir un garant pouvant garantir 50% du prêt octroyé (le garant est obligatoirement une personne connue de l’entourage mais ne peut pas être le conjoint du porteur de projet).
  • Possibilité de cumul avec un prêt Nacre ou une prime régionale.
  • Impossibilité de décaler dans le temps le paiement des premières échéances.
  • Pour plus d’informations sur les modalités du micro-crédit ADIE, voir notre article dédié.

Parcours confiance : le micro-crédit des Caisses d’Epargne.

parcours-confiance

Parcours Confiance est un réseau d’associations créées par les Caisses d’Epargne en partenariat avec les UDAF, CCAS, Missions locales, Restos du Cœur, Croix Rouge et Secours Catholique :

  • Micro-crédit de 300 à 3000 €, à taux zéro.
  • Suivi personnalisé.
  • Offre bancaire adaptée.
  • Modalités à demander auprès des Caisses d’Epargne.

 

L’avis de l’expert WikiCréa :

Le micro-crédit constitue dans certains cas le dernier espoir de pouvoir créer sa propre activité. Dans les faits, le micro-crédit se révèle parfois décevant : de nombreux dossiers sont rejetés faute de capacité de remboursement suffisante ou faute de garant (ADIE). Les taux d’intérêt de l’ADIE sont élevés et il n’y a pas de possibilité de décaler les premières échéances.

Il est préférable, dans la mesure du possible, de rechercher des subventions ou des solutions de financement du type crowdfunding, qui permettent d’éviter tout endettement.

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Hamza Afillou dit :

    Parfait

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre création
Téléchargez notre pack création 100% gratuit

Contient 3 documents indispensables :

guide de l'étude de marché
modèle de business plan Word
modèle de plan financier Excel

Entrez vos coordonnées pour recevoir le pack création

Toutes nos félicitations...
Vous venez de télécharger le pack création !