L’éthique en entreprise : qu’est-ce que c’est ? Comment la mettre en pratique ?

4.67/5 (3)

Quelle définition apporter à l’éthique et quels en sont les grands principes ? Quelles étapes pour mettre en place une politique d’éthique d’entreprise ? Dans cet article nous abordons des pistes pour répondre aux principales problématiques soulevées par l’éthique en entreprise.

L’éthique est un axe philosophique basé sur le jugement de valeur. Elle induit des recommandations, systématisant la mise en place de principes et de comportements définis comme moralement acceptables.

La question de l’éthique s’envisage par ailleurs différemment selon que l’on se trouve en Europe ou dans les pays anglo-saxons…

Voyons les principales questions posées par l’éthique en entreprise, et les avantages qu’il y a à adopter une démarche éthique.

L’éthique en entreprise : les principes.

L’approche anglo-saxonne s’apparente à une notion de morale des affaires, tandis que celle des entrepreneurs européens est davantage pragmatique. On retrouve dans cette dernière des impératifs réglementaires (Loi Sapin, Loi sur le devoir de vigilance, directive européenne sur le reporting…) et des démarches volontaires (proactivité, règles de déontologie, chartes éthiques).

Quels avantages à une éthique d’entreprise ?

Les avantages sont nombreux, l’éthique en entreprise :

  • harmonise les comportements,
  • conforte la confiance de votre clientèle,
  • facilite la gestion des risques,
  • accroît votre compétitivité,
  • améliore votre image de marque,
  • participe à la création de valeur.

La mise en place d’une éthique d’entreprise s’inscrit sur le long terme. Son coût peut être élevé mais bien moins que celui d’une controverse (coût juridique, perte de CA, décrédibilisation…). Ne misez pas sur une démarche de façade, optez pour des valeurs vraies représentant votre engagement !

La mise en place d’une politique d’entreprise éthique se fait en plusieurs étapes.

Comment mettre en place une éthique d’entreprise ?

Avant de rendre effective votre nouvelle politique d’entreprise, il vous faudra définir quel axe éthique adopter.

1) Réaliser une évaluation.

Une évaluation pourra être mise en place en collaboration avec les managers, les dirigeants et les salariés. Elle sera l’occasion de mettre en évidence les dysfonctionnements, les enjeux et les aspirations de chacun quant à un engagement éthique, tout en conciliant les impératifs économiques et humains de la structure.

L’échange avec les équipes opérationnelles et la prise en compte de leurs attentes sont primordiaux, ils garantissent une meilleure acceptation des décisions prises.

Cette évaluation permettra ainsi d’aborder des thématiques comme :

  • les situations critiques et leur impact (humain, environnemental…),
  • les conflits d’intérêts,
  • les comportements déviants,
  • etc.

Les nouvelles directives mises en évidence pourront être compilées dans un document source.

2) Choix d’un document de référence.

Selon le niveau de détail et la taille de votre structure, différents documents s’offrent à vous :

  • La charte : la charte éthique est un document simplifié dans lequel seront regroupées les valeurs intrinsèques et fondamentales de votre entreprise, ainsi que vos principes d’actions.
  • Le code de conduite : le code de conduite vient en complément de votre charte. Il intègre les comportements à adopter afin de répondre aux engagement de cette dernière.
  • Le guide de bonnes pratiques : le guide de bonnes pratiques est le document le plus complet, dans le sens où il permet de mettre en exergue les pratiques à adopter par contexte. Il intègre ainsi les différents secteurs/sites de votre entreprise.

Il vous est également possible d’envisager la création d’un comité d’éthique au sein de votre structure.

3) Communiquer son engagement.

Avoir un document de référence nécessite par la suite une bonne communication en interne. Cela assurera la mise en place effective de votre engagement éthique, et sa promotion de de façon efficiente en externe. Pourquoi ne pas proposer à vos équipes des façons ludiques de s’informer et de s’impliquer, par exemple :

  • en mettant en place des formations courtes,
  • en créant des visuels de référence (flyers, posters),
  • ou encore en organisant une “journée de l’éthique”.

Vos collaborateurs sur le terrain sont en première ligne pour appliquer votre politique d’entreprise, il est donc essentiel qu’ils aient à disposition toutes les informations nécessaires à sa mise en pratique.

Ethique d’entreprise : n’oubliez pas l’aspect managérial.

Une cohérence management/politique d’entreprise est indispensable. Selon la taille de votre structure, vous pouvez faire appel à un référent nommé “responsable de l’éthique” ou à des déontologues.

Il est également envisageable d’allouer ce rôle à l’un de vos collaborateurs, afin de remplir cette mission de formation et de sensibilisation. Dans ce cas assurez-vous de ses connaissances quant aux implications des directives.

Voir aussi notre article : Les risques psychosociaux en entreprise : comment les prévenir ?

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre création
Téléchargez notre pack création 100% gratuit

Contient 3 documents indispensables :

guide de l'étude de marché
modèle de business plan Word
modèle de plan financier Excel

Entrez vos coordonnées pour recevoir le pack création

Toutes nos félicitations...
Vous venez de télécharger le pack création !