Qu’est-ce qu’une entreprise libérée ?

5/5 (2)

Qu’est-ce qu’une entreprise libérée ? En quoi consiste l’organisation dans une entreprise libérée ? L’entreprise libérée offre-t-elle de réels avantages ? Quels sont ses inconvénients ?

Dans cet article, nous aborderons la présentation de l’entreprise libérée au travers de son concept idéologique et pragmatique.

L’entreprise libérée : définition.

L’entreprise libérée est un concept mis en évidence et théorisé par Isaac Getz, auteur de nombreux ouvrages portants sur les comportements et les transformations organisationnelles, ainsi que sur les caractéristiques du leadership.

Le concept d’entreprise libérée qu’il décrit vient se détacher de celui des structures organisationnelles portées par des systèmes oligarchiques et pyramidaux hérités du taylorisme.

Dans l’entreprise libérée, les prises de décisions et d’initiatives sont élaborées à tous les niveaux hiérarchiques de manière autonome et responsable.

Les salariés sont donc considérés comme capables et compétents dans la prise de décision au sein de l’entreprise.

Dans un marché en constante évolution, les comportements se modifient. Les structures entrepreneuriales doivent faire face à des changements de fond qui les amènent à envisager de nouveaux rapports au coeur même de l’entreprise. C’est justement l’une des réponses qu’apporte le concept d’entreprise libérée.

En France, des entreprises comme Favi, ChronoFlex ou encore Poult ont mis en pratique ce concept. Mais concrètement, en quoi cela consiste-t-il ?

Comment s’organise une entreprise libérée ?

Dans une entreprise libérée, les salariés ont la possibilité d’investir le processus décisionnel pour organiser leur quotidien au travail :

  • pas de pointage,
  • horaires définis par les salariés eux-mêmes,
  • organisation des tâches en autonomie,
  • etc.

Les salariés sont ainsi laissés libres de décider et d’agir pour optimiser l’activité de l’entreprise. Dans cette nouvelle organisation, le principe hiérarchique laissera alors la place aux compétences.

Les salariés expérimentent les avantages et les contraintes de leurs propres décisions ; ils gagnent en liberté et en productivité, ce qui peut se transformer en un réel atout pour les propriétaires de l’entreprise.

L’entreprise libérée privilégiera une organisation “dégroupée”, permettant à chaque zone ou service de l’entreprise de s’organiser de façon indépendante, tout en conservant une bonne communication avec les autres.

Cela facilitera par exemple :

  • le réajustement d’une campagne publicitaire mal orientée, et ce sans attendre l’approbation de la hiérarchie,
  • les actions sur la chaine de production en cas de remontée d’avis clients négatifs.

Les salariés peuvent aussi désigner un délégué ou un représentant par secteur ou par zone. Ce dernier fera office de référent et de relai d’information vis-à-vis des autres secteurs et de la direction.

Enfin, dans les organisations libérées, la notion de chef est remplacée par celle de leader.

Quels sont les avantages et les inconvénients de l’entreprise libérée ?

Le concept d’entreprise libérée induit de nombreux avantages, mais n’est pas exempt d’écueils.

Les avantages de l’entreprise libérée.

L’entreprise libérée permet :

  • une réponse à la quête de sens et d’autonomie des nouvelles générations de travailleurs salariés,
  • une réduction du turnover,
  • la réduction du risque d’erreur grâce à l’expertise des salariés,
  • un accroissement de la motivation et du bien-être au travail,
  • une amélioration des rapports entre managers et managés, et du climat social de façon générale,
  • une grande agilité en terme d’adaptation à l’environnement entrepreneurial,
  • une meilleure réactivité dans la plupart des situations.

Quels sont les inconvénients de l’entreprise libérée ?

L’entreprise libérée demande que tous les acteurs de l’entreprise comprennent et adhèrent à ce principe. L’implication de tous doit être au centre de la démarche.

Les principaux inconvénients sont :

  • le temps que cette démarche demande pour être effective et efficiente (en moyenne 2 ans en fonction de la structure),
  • le risque de tomber dans le piège chronophage de la prise de décision collégiale.

A cela s’ajoutent d’autres risques plus pernicieux :

  • risque de déclassement des cadres intermédiaires, dont le rôle perd de l’importance,
  • risque de tourner la démarche en une simple réduction des coûts, ce qui serait mal vécu par les salariés,
  • risque de dilution progressive de la stratégie d’entreprise.

Le concept d’entreprise libérée est une vraie opportunité pour les organisations de se libérer des contraintes hiérarchiques. Cependant, sa mise en œuvre demande une bonne préparation et une implication de tous dans le processus.

Voir aussi notre article : Les composantes de la culture d’entreprise.

Le principe d’entreprise libérée vous intéresse pour votre propre structure ? Nous vous conseillons :

  • le livre d’Isaac Getz : L’Entreprise libérée : Comment devenir un leader libérateur et se désintoxiquer des vieux modèles,
  • la vidéo que Possum Interactive et Isaac Getz ont réalisé pour apporter une meilleure compréhension du concept d’entreprise libérée.

Modèles de documents WikiCréa (gratuit).

Créez votre entreprise directement en ligne.

WikiCréa a sélectionné Legalstart pour vos formalités de création d’entreprise en ligne, tout simplement parce qu’il s’agit de l’offre la plus complète et la moins chère du marché. Cliquez ici pour en savoir plus et débuter vos démarches en ligne.

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de participer à notre sondage !

Fermer