35 idées de business à créer en Suisse

3.67/5 (3)

Les business qui cartonnent, c’est inspirant ! Mais pour se lancer, il faut avoir la bonne idée au bon moment. Ou alors s’inspirer de ce qui fonctionne ailleurs, l’adapter à son marché et innover. En trois mots : refaire en mieux. WikiCréa vous propose 35 idées de business à créer en Suisse.

  1. CROWDFUNDIND SOCIAL

Vous connaissez les plateformes de financement participatif (crowdfunding) qui agissent aux Etats-Unis dans le domaine social ? Elles permettent aux associations d’y présenter leurs projets et de recueillir des fonds auprès des particuliers. La plus connue, Classy, a relayé environ 300 000 campagnes et récolté plusieurs centaines de millions de dollars. Développer ce genre de plateforme sur le marché suisse pourrait être une bonne idée.

  1. AIRBNB POUR ANIMAUX

Les animaux domestiques sont nos amis. Et comme leurs propriétaires sont prêts à payer cher pour leur entretien, ce secteur est en pleine croissance ! DogHero au Brésil est par exemple une plateforme qui met en relation des maîtres avec des dog-sitters afin qu’ils gardent leurs chiens lorsqu’ils partent en vacances. Comme ses maitres, le chien peut aimer avoir un lien affectif avec celui/celle qui le garde, même pour un temps.

  1. COLONIES DE VACANCES POUR GEEKS

Et si on inventait des vacances thématiques en offrant à nos enfants ce qui leur plait ? Programmation, impression 3D ou robotique. Prenons l’exemple de l’entreprise française Destination Découverte qui, avec sa marque Telligo, propose une dizaine de camps de ce type pour les enfants de 10 à 17 ans. Ou comment associer système de garde, vacances et sujets d’intérêts de la nouvelle génération !

  1. DISTRIBUTEUR AUTOMATIQUE DE DENREES SAINES

Comme beaucoup, les Suisses sont sensibles à leur équilibre alimentaire. Véganisme, végétarisme, consommation locale, slow food, agriculture biologique… Les régimes spécifiques connaissent une forte croissance. Au Canada, Lean Machine Healthy Vending a mis en place un réseau de distributeurs automatiques ne proposant que des produits sains. Un objectif : encourager les jeunes comme les adultes à privilégier des produits diététiques plutôt que du gras. Le petit plus qui fait la différence ? Proposer des produits locaux !

  1. DETECTIVE NUMERIQUE

Google, Facebook, PayPal etc. comportent de failles de sécurité. Aussi, Detectify propose à ses clients un scan automatique et permanent de leurs offres en ligne. En collaboration avec avec un réseau de plus de 100 hackers pour une meilleure cybersécurité, les clients sont prévenus en direct et reçoivent des instructions pour se protéger.

  1. PLATEFORME DE RENCONTRE POUR SENIORS

Le plus grand fléau des plus de 65  ans est la solitude. Pour pallier à l’isolement de nos anciens, une start-up américaine a développé une application qui met en relation les personnes âgées qui vivent proches l’une de l’autre : Stitch. Activités locales, organisation de voyages ou simples discussions par téléphone et vous n’êtes plus seul. Encore faut-il savoir utiliser les nouvelles technologies.

  1. LIVRAISON PETITS COMMERÇANTS

MoneyTime propose aux petits commerces (ou commerces dits « de proximité ») d’avoir accès à un service de livraison mutualisé. Via une application dédiée, digitaliser les petits commerces leur ouvre de nouveaux horizons. Ainsi votre librairie habituelle, boulangerie ou magasin de prêt-à-porter sont tous à portée de clic.

  1. SERVICES A LA DEMANDE

En 2014, l’entreprise américaine Plowz & Mowz a innové avec un service de déneigement à la demande dans l’Etat de New York. Depuis, ses activités se sont étendues à la tonte de pelouse et au ramassage des sapins de Noël. Prise de rendez-vous, devis et paiement se font par son application, avec photo du travail fini à la clé. Pourquoi ne pas adapter le business modèle américain au marché suisse, en axant aussi sur le jardinage ?

  1. SOUTIEN SCOLAIRE PARTICIPATIF

Snapask est un service de messagerie instantanée qui a déjà attiré plus de 150 000 élèves en Asie. De l’école primaire aux premières années d’études supérieures, il permet aux jeunes de poster une photo de leur problème. Un tuteur qualifié répond à leur question à l’aide d’une image, d’un texte ou d’un message audio. Une solution innovante, non ?

  1. AIRBNB POUR LES INDEPENDANTS

La start-up suédoise Hoffice a développé une alternative aux espaces de coworking qui ne conviennent pas à tout le monde : une plateforme de réservation permet de travailler depuis sa maison ou depuis celle d’un autre indépendant. Travailler les uns chez les autres, c’est ingénieux ! Pour une journée de travail ou pour quelques heures, on travaille seul, mais ensemble. Et on partage les frais (imprimante, chauffage, matériel couteux, etc.)  

  1. HÔTELS POUR CYCLISTES

Quand on a une passion, on aimerait pouvoir en profiter partout et tout le temps, et surtout la partager. Prèsd’Hiroshima, l’établissement Onomichi-u2 a été entièrement conçu pour les cyclistes : supports muraux pour accueillir les vélos en toute sécurité dans les chambres, outils et atelier de réparation dans les espaces communs et même la présence d’un magasin spécialisé. Ou comment se faire plaisir en voyageant à vélo !

  1. CONCIERGERIE POUR FEMMES ENCEINTES

A Dallas, Bed Rest Concierge propose des services en lien avec la grossesse et l’arrivée d’un enfant : création et envoi de liste de naissance et de faire-part, organisation de baby-shower, installation de la chambre du bébé, aide à l’achat d’accessoires et de vêtements, etc. La bonne idée de business, c’est de proposer des services sur mesure qui s’adaptent aux besoins d’une clientèle aisée.

  1. LIVRAISON COLLABORATIVE

D’un côté, il y a des commerçants et des entreprises qui cherchent à faire livrer leurs produits à leurs clients. De l’autre, des particuliers qui veulent arrondir leurs fins de mois. Et c’est la start-up française You2You qui les a réunis en créant un service de livraison collaborative via plateforme. Un concept de business à tester ?

  1. DES CHAUSSURES SUR MESURE

Qui n’a jamais rêvé d’avoir une paire de chaussures unique au monde ? Le site australien Shoes of Prey l’a fait : sur la base d’un modèle de chaussures type, l’internaute peut choisir la hauteur du talon, la forme du bout, les couleurs et matériaux, etc. et tout ceci grâce à une interface ludique qui permet au client de visualiser sa création tout en ayant un œil sur le prix, jusqu’à la validation finale.

  1. EPICERIE 24H/24

Ouverte 24h/24, 7j/7, Farmhouse Market est une épicerie sans personnel et accessible grâce à une carte de membre. Adaptée à des rythmes de vie citadine élastiques, cette supérette a pour objectif de proposer des produits locaux sains et abordables, sans contrainte d’horaires. Accessible via une application sur Smartphone.

  1. E-SPORTS BAR

Le marché international des e-sports est en plein boom. La croissance des sports électroniques a inspiré et créé Storia : un bar qui montre des compétitions d’e-gaming et diffuse des tournois de jeux comme Dota ou StarCraft. S’il s’agit d’une vraie tendance, il faut garder en tête que ce type de structure nécessite un espace important pour la diffusion des compétitions sur grand écran ainsi que du matériel dernier cri.

  1. CARTE DE FIDELITE MULTI-ENSEIGNES

Combien de cartes de fidélité avez-vous dans votre porte-monnaie ? C’est bien simple, vous ne le savez pas car vous êtes débordés ! La start-up française Keetiz a pensé à vous : en développant une application de collecte et de partage d’avantages dans les commerces partenaires. C’est un excellent outil marketing pour les enseignes de taille moyenne !

  1. SALLES DE FITNESS MOBILES

A peine plus grands qu’une cabine téléphonique, des kiosques à fitness ont été installés dans les rues de Pékin par la start-up chinoise Misspao.com. Pour utiliser un tapis de course ou quelques accessoires de gym, c’est simple : il est possible d’y accéder à toute heure du jour et de la nuit.

  1. UBER ANNONCEURS

Une rémunération en l’échange de publicités sur votre véhicule privé ? C’est possible selon le business model de l’américain Wrapify ou de l’indonésienne Sticar. Avec un suivi en temps réel via une application, les annonceurs peuvent ainsi suivre l’itinéraire de chaque voiture ou le kilométrage, tandis que les conducteurs reçoivent en temps réel la somme générée par leurs déplacements.

  1. LA BOX « BOUQUETS DE FLEURS »

La start-up malaisienne BloomThis a trouvé le bon concept : proposer un service de livraison de bouquets de fleurs à domicile. Le client fait son choix sur le site internet et reçoit sa commande le même jour, les créations florales provenant directement du maraîcher.

  1. EXPOSITION D’ART A DOMICILE

Imaginez un peu : des artistes exposent leurs œuvres chez des particuliers qui veulent organiser une soirée ou un événement original chez eux. C’est l’idée qu’a eue la start-up française «Les Expos à la Maison» en proposant des expositions qui peuvent se déployer à partir de 30 m2. Le service est gratuit pour l’artiste et pour l’hôte. L’entreprise se finance en prélevant un pourcentage des ventes.

  1. « UBER » KIDS

Trois mères californiennes ont osé lancer HopSkipDrive en 2014 ! Une application qui permet de réserver un chauffeur pour ses enfants (qui, on le rappelle, ne sont pas censés monter seuls dans un véhicule Uber). Sur un trajet précis, payable en ligne et traçable à l’aide de coordonnées GPS. Les conducteurs sont évidemment triés sur le volet.

  1. SALLE DE DEFOULEMENT

Le concept est simple : une pièce est à votre disposition pendant un certain laps de temps. Nées au Japon en 2008, les Angers Rooms se sont propagées dans différents pays dont la France. A l’aide de battes de baseball, pieds-de-biche ou barres de fer, des particuliers peuvent casser tout ce qu’ils trouvent sur leur passage : objets en verre, ordinateurs, meubles, etc.

  1. POMPES FUNEBRES ON LINE

S’il y a bien un secteur qui n’est pas encore passé en ligne, c’est le service de pompes funèbres. C’est la raison pour laquelle la start-up AdVitam met l’accent sur la liberté de choix, sans la pression d’un vendeur, et la transparence des prix. Sur la base de souhaits formulés via le site ou par téléphone, elle gère toutes les démarches administratives et la cérémonie. Elle se charge aussi de la fermeture des comptes et abonnements du défunt (notamment sur les réseaux sociaux).

  1. TRIPADVISOR POUR PARENTS

Véritable puits de ressources pour parents débordés, à Singapour, la start-up Social Weaver propose une plateforme en ligne à la fois place de marché et site communautaire. Elle permet de réserver des services locaux (traiteur à domicile, activités sportives, rdv chez le pédiatre, organisation d’anniversaires), de poser des questions aux autres membres ou de noter les services proposés dans une centaine de catégories.

  1. LOCATION DE MATERIEL AGRICOLE

La société française Wefarmup propose une plateforme de location originale spécialisée en matériel agricole. Tracteur, outils de manutention, semoir ou même pulvérisateur, tout se fait en ligne. Le propriétaire reçoit une notification par e-mail et peut alors accepter ou refuser la demande de location.

  1. CONTRER LES HACKERS

La société américaine KnowBe4 propose des cours en ligne pour des salariés d’entreprise afin de les sensibiliser à la cybercriminalité. Il faut savoir que souvent, un virus est introduit lorsqu’un employé clique sur un lien qui se trouve dans un e-mail. KnowBe4 simule également des attaques afin de voir comment les salariés réagissent. Le client reçoit ensuite un feedback.

  1. LIVRAISON DE MEDICAMENTS

A l’heure où on livre de tout, la livraison de médicaments s’impose dans de nombreux pays. Comme Pharma Express par exemple en France. L’application est facile d’utilisation et de paiement, et la livraison se fait rapidement à tout moment (en moins d’une heure, de jour comme de nuit).

  1. NETTOYAGE DE LENDEMAIN DE FÊTE

Et si vous proposiez aux fêtards un nettoyage de lendemain de soirée, ainsi que la livraison d’un petit-déjeuner en option ? Nombreux sont ceux qui seraient prêts à payer pour ne pas gérer les lendemains de fête. Le tarif dépend du nombre de pièces, de l’état du logement et du petit-déjeuner choisi. Le personnel d’entretien est aussi joignable «en urgence» par téléphone.

  1. STATIONS-SERVICES MOBILES

C’est au tour du carburant d’entrer dans l’ère de la livraison à domicile. La start-up française Pomp, créée à Paris en 2015, se déplace directement auprès des véhicules de particuliers, mais surtout d’entreprises, pour les ravitailler à l’aide de mini camions-citernes. Effectué par des pompistes certifiés, le service peut être commandé simplement via une application. L’entreprise s’approvisionne en gros, ce qui lui permet de facturer un prix au litre qui correspond à la moyenne de celui des stations-service de la zone où se trouve le client.

  1. SOINS A DOMICILE POUR SENIORS

Assurer des soins à domicile aux personnes vulnérables, c’est la mission que s’est fixée la start-up britannique Cera. Les seniors qui nécessitent du soutien s’inscrivent à un service en ligne. Ils indiquent leurs besoins particuliers et accèdent ensuite à une liste de prestataires de soins en adéquation avec leurs attentes. Le système a été conçu pour répondre à n’importe quelle question que les patients ou les prestataires de soins pourraient avoir, via la plateforme ou par SMS.

  1. PISCINES TO SHARE

Les entrepreneurs français s’inspirent du modèle AirBnB. La start-up Swimmy applique le concept au domaine de la baignade : en ligne, des propriétaires de piscine proposent à des particuliers de venir plonger dans leur piscine contre rémunération. Il est aussi possible de profiter du jardin, du barbecue ou encore d’un terrain de pétanque. L’idée est simple, la proposition séduisante. Est-elle adaptable en Suisse ?

  1. STOCKAGE ENTRE PARTICULIERS

A cause de notre rythme de vie moderne, les Suisses ne savent plus où ranger leurs affaires. C’est l’essor du «self-stockage» à bas prix. Mais un nouveau concept se développe à l’étranger : la location d’espace de stockage entre particuliers, pour des prix en moyenne 50% moins élevés que les solutions traditionnelles.

  1. CAFE A L’HEURE

Payer le temps passé sur place plutôt que ce que l’on consomme, ne serait-ce pas le bon équilibre entre cafés et espaces de coworking ? Chez Anticafé, sur ce concept, on vous propose des boissons (sans alcool), des petits gâteaux, pains et autres tartines à volonté, ou encore des jeux de société et l’accès internet haut débit. Il fallait y penser !

  1. CONSEIL EN PLANIFICATION FINANCIERE POUR LES MILLENNIALS

Pour que tous les jeunes aient les mêmes chances, l’Américaine Ramona Ortega a créé sa start-up Mi Dinero Mi Futuro. Il s’agit d’une plateforme en ligne qui donne des conseils à la «génération Y» (nés entre  1980 et  2000) pour savoir comment gérer son argent.

En synthèse, quel que soit le concept, aussi intéressant soit-il, c’est à vous, entrepreneurs, d’inventer le business model qui marche tout en correspondant aux spécificités locales !

Lisez aussi notre article Créer une entreprise en Suisse.

Découvrez notre formation à la création d’entreprise 100% en ligne

WikiCréa vous présente sa formation en ligne pour apprendre toutes les bases et créer votre organisation professionnelle en toute sérénité.
Son prix est avantageux et vous recevez à la fin une certification, qui vous aidera dans vos diverses démarches.

Cliquez ici pour en savoir plus et débuter vos démarches en ligne.

Vous pouvez noter cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre création
Téléchargez notre pack création 100% gratuit

Contient 3 documents indispensables :

guide de l'étude de marché
modèle de business plan Word
modèle de plan financier Excel

Entrez vos coordonnées pour recevoir le pack création

Toutes nos félicitations...
Vous venez de télécharger le pack création !