Stockage : la clé du succès de votre e-commerce

5/5 (1)

Les commerçants le savent très bien : la logistique et le stockage coûtent cher. Pour maintenir son entreprise à flot, il est donc essentiel d’avoir une bonne organisation et une bonne gestion des produits « dormants ». Il ne s’agit pas uniquement d’entreposer et compter les articles, mais aussi de gérer son turn-over pour qu’il soit rentable. L’inventaire est aussi crucial pour ne pas constater des fuites d’argent. Voici les clés du succès quand on doit stocker ses produits vendus en ligne.

Faire baisser ses coûts

Ce n’est pas un secret : plus vous achetez en masse, plus vos fournisseurs seront enclins à vous faire des ristournes. Toutefois, pour stocker, il convient d’avoir beaucoup d’espace. Par ailleurs, si vous misez sur une grande quantité de produits, votre stratégie marketing doit suivre pour ne pas vous retrouver avec des invendus. Pour optimiser votre place et pouvoir commander en conséquence, il est nécessaire d’opter pour du rayonnage industriel.

En effet, le rayonnage métallique professionnel comprend des étagères supportant des charges lourdes et monte assez haut. Par ailleurs, les racks commercialisés par Ractem sont personnalisables ce qui vous laisse le choix pour mieux organiser votre espace de stockage. Toutefois, ne vous laissez pas emporter lors de vos commandes : plus un produit reste sur son rayonnage, plus son coût de revient augmente et plus votre marge diminue.

Ainsi, il faut se baser sur vos ventes antérieures et sur vos ventes prévisionnelles pour éviter le sur-stockage mais aussi la rupture de stock.

Des stocks justes pour des clients satisfaits

Rien n’est plus désagréable que de voir que son article est dans le panier puis qu’au moment de passer commande, il n’est plus disponible. Pour le client, cela signe la fin de ses visites sur votre site. Pour vous, c’est la perte inutile d’un client après tous vos efforts pour l’attirer et le convertir. Avoir un stock juste n’est donc pas une question secondaire, c’est une des bases de l’e-commerce.

Les inventaires

La loi impose au moins un inventaire par an. Il vous permet de faire un état des lieux des actifs et passifs de votre entreprise qui sera utile à l’administration fiscale, mais aussi pour vous. En effet, grâce à l’inventaire, vous obtiendrez un taux de démarque. S’il est souvent trop haut, vous serez probablement soumis à un contrôle de gestion ou fiscal et risquez d’être confrontés à un défaut de votre organisation commerciale. C’est pourquoi, nous vous conseillons de réaliser un second inventaire dans l’année. Réajuster ses stocks est primordial pour éviter les contrôles mais aussi pour réaliser des économies.

En outre, savez-vous qu’une démarque inconnue viendrait de l’interne ? C’est-à-dire que les salariés seraient plutôt enclins à se servir ou à faire des erreurs. Par conséquent, il convient d’optimiser sa surveillance.

Une question de priorité

Quels produits prioriser ? C’est là un dilemme présent dans chaque entreprise. En premier lieu, il faut donner la priorité aux 20/80 : les 20 % de vos articles qui représentent 80 % de votre chiffre d’affaires.

Il existe aussi la règle des 5/40 : 5 % des produits qui entraînent 40 % de votre CA. Ces références ne peuvent et ne doivent jamais être en rupture de stock. Pour cela, vérifiez régulièrement l’état de votre stock au moins sur ces produits. Si vous savez que le temps de livraison est long, n’hésitez pas à commander en amont, n’attendez pas d’être en zone rouge.

De plus, préoccupez-vous des produits qui représentent une forte marge. Même s’ils ne se vendent pas énormément, la marge reste le facteur le plus important pour le bénéfice final.

Anticiper pour gagner plus

Le commerce qu’il soit en ligne ou non, doit s’anticiper. En effet, on ne peut pas faire de chiffre au hasard, sans stratégie. De ce fait, il est fondamental de contrôler vos ventes passées et tenter de faire des estimations des ventes à venir. N’oubliez pas de prendre en compte les événements du mois (Noël, fête des Mères, Pâques, etc). Ainsi, vous pourrez modifier votre façon de fonctionner; louer d’autres locaux lors de période de forte affluence, acheter davantage de rayonnages industriels… afin de ne pas vous retrouver coincé. Par exemple, si vous constatez que votre site e-commerce décolle peu à peu et que les fêtes de fin d’année approchent, n’attendez pas pour faire le réassort et commandez en plus grande quantité que l’année précédente si vos ventes sont en hausse.

Vider les stocks

Les invendus font un sacré trou dans le budget des entreprises. Si vous constatez que certaines références se vendent mal et « dorment », prenez rapidement rendez-vous avec votre marketeur et mettez en place des stratégies commerciales pour liquider le stock rapidement. Bien qu’il soit interdit de vendre à perte, il existe diverses méthodes pour vous débarrasser des références qui n’ont pas connu le succès escompté, comme un acheté le deuxième à moins 50 %, 2 achetés le troisième offert, etc. Même si vous les vendez sans faire de marge, vous couperez les fuites d’argent liées au stockage de ces produits.

Le stockage peut paraître secondaire dans la réussite d’une entreprise d’e-commerce. Pourtant, c’est cet arrière-plan qui est à la base du succès, c’est aussi l’un des facteurs les plus difficiles à gérer.

image_pdf

Vous pouvez noter cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre création
Téléchargez notre pack création 100% gratuit

Contient 3 documents indispensables :

guide de l'étude de marché
modèle de business plan Word
modèle de plan financier Excel

Entrez vos coordonnées pour recevoir le pack création

Toutes nos félicitations...
Vous venez de télécharger le pack création !