Les registres obligatoires en entreprise

Quels sont les registres obligatoires en entreprise ?

La réglementation prévoit la tenue obligatoire d’un certain nombre de registres au sein des entreprises.

Registres à tenir dans toutes les entreprises, quel que soit l’effectif

  • Le registre unique du personnel, comportant une partie pour les stagiaires : à compléter à chaque entrée ou départ définitif d’un salarié ou d’un stagiaire. Vous pourrez vous procurer ce registre dans les librairies spécialisées.
  • Le registre des mises en demeure : registre sur lequel vous devez conserver les remarques écrites de l’inspecteur du travail ou contrôleur du travail.
  • Le document unique d’évaluation des risques (« document unique ») : à mettre à jour chaque année et à réactualiser chaque fois qu’une modification des conditions de travail est effective. Contactez la médecine du travail pour vous orienter vers un Intervenant habilité en Prévention des Risques Professionnels (IPRP).
  • Le registre des contrôles de sécurité (« registre de sécurité ») : doivent y figurer les remarques des organismes habilités pour les différents contrôles de sécurité prévus par la loi en fonction de la profession.
  • Le registre des assemblées (cliquez pour consulter notre article).

Registres à tenir dans les entreprises de plus de 11 salariés

  • Le registre des délégués du personnel : contient les demandes des délégués du personnel et les réponses motivées de l’employeur.

Registres à tenir dans certaines branches ou secteurs d’activité

  • Le registre des horaires de service dans l’hôtellerie : doivent y figurer les écarts par rapport à l’horaire affiché. Ce registre doit être signé périodiquement par le personnel concerné.
  • Le registre des horaires de service pour les transports routiers : la tenue d’un registre unique de délivrance est obligatoire. Les employeurs du transport routier doivent remettre un livret individuel de contrôle à chaque salarié concerné, ainsi que le numéro du livret ou de l’horaire qui doit être délivré. Chaque salarié doit être porteur d’une copie de l’horaire de service auquel il est soumis.
  • Le registre des risques en matière de santé publique et d’environnement dans l’entreprise : en cas de déclenchement d’une alerte par un salarié ou un représentant du personnel au CHSCT, une consignation écrite s’impose dans un registre spécial dont les pages sont numérotées. La consignation doit également être signée et datée.

.

Voir aussi notre article sur l’affichage obligatoire en entreprise (modèle à télécharger).

 

N’hésitez pas à commenter cet article ou à poser vos questions (ci-dessous).

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WikiCréa lance son offre formation à la création d'entreprise
100% en ligne, 100% gratuit

Souhaitez-vous en savoir plus ?

Entrez vos coordonnées pour recevoir le ebook

Bravo !
Vous pouvez fermer