Protéger son entreprise : quels systèmes de sécurité ?

5/5 (2)

Quels sont les risques de sécurité auxquels une entreprise est susceptible d’être exposée ? Quels sont les meilleurs moyens de faire face à ces risques ?

Tous les jours, des centaines d’entreprises (artisans, commerçants, agriculteurs, libéraux…) sont touchées par des problèmes de sécurité, principalement des intrusions, des vols de marchandises ou encore des vols de données.

Les atteintes aux bâtiments, aux stocks, au matériel ou aux systèmes informatiques sont fréquentes et peuvent causer des pertes financières importantes, voire la fermeture de l’entreprise.

Des sociétés spécialisées dans la sécurité, telles EyeTech à Paris, proposent des solutions face à ces risques trop souvent négligés.

Voir aussi nos articles :

Gérer la sécurité de l’entreprise.

Toute entreprise a des points faibles en matière de sécurité. Le tout est de les connaître et de les traiter au mieux, sans attendre.

Chaque risque peut être classé en fonction de sa probabilité d’occurrence et de sa gravité. Si les risques peu probables et sans gravité peuvent être négligés, les autres doivent absolument être traités, c’est-à-dire prévus, contournés, transférés ou éliminés.

Adopter une bonne stratégie de gestion des risques peut se révéler coûteux mais présente des avantages décisifs :

  • la pérennité de l’entreprise est confortée,
  • les dirigeants ont une meilleure confiance en l’avenir,
  • le prix des assurances peut s’en trouver diminué.

Quels sont les risques de sécurité de l’entreprise ?

video surveillance entreprise

Voici les principaux points faibles et risques de sécurité auxquels les entreprises sont confrontées :

  • l’intrusion de personnes non autorisées : ce risque est important dans la journée si les allées et venues sont mal contrôlées, ou si l’accueil est mal organisé. Et c’est bien sûr un risque majeur la nuit ou en dehors des horaires d’ouverture de l’entreprise : dans ce dernier cas il y a souvent effraction. L’intrusion peut être non-préméditée (journée) ou bien due à une malveillance dans le but de voler des biens, des données, par exemple dans un contexte d’espionnage industriel.
  • le vol de biens et de marchandises : c’est un risque extrêmement courant et potentiellement gravissime, pouvant aller jusqu’à l’arrêt de l’activité. Un vol de câbles, de matériel informatique, de matériel, de véhicule ou de machine peut en effet entrainer la suspension de l’activité pour plusieurs semaines. Le vol peut venir de l’extérieur ou de l’intérieur (salariés de l’entreprise).
  • le vol de données : le vol de données peut avoir des conséquences graves et sur le long terme, notamment sur le plan juridique. C’est un risque difficile à réparer, et qui peut dégrader l’image de l’entreprise. La sauvegarde et la protection des données est devenue stratégique pour beaucoup d’entreprises (start-ups notamment).
  • l’incendie, l’intoxication : c’est bien sûr un risque d’une gravité exceptionnelle, mais qu’il faut absolument envisager. Un incendie peut aboutir à l’arrêt de l’activité et à une démotivation des dirigeants. Seule une bonne assurance peut permettre de redémarrer dans de bonnes conditions.
  • la contamination, la pollution : c’est là aussi un risque majeur, qui peut avoir des conséquences sur le plan pénal.

Heureusement les solutions sont nombreuses, citons par exemple l’installation de vidéosurveillance par Eye Tech, société spécialisée dans la sécurité des entreprises déjà citée plus haut.

Quelles sont les systèmes de sécurité les plus performants ?

En matière de sécurité, les solutions sont nombreuses. Il n’y a pas de solution plus efficace que les autres, l’important étant de trouver la solution adaptée aux risques spécifiques à l’entreprise.

Parmi les solutions les plus couramment utilisées, donc ayant fait leurs preuves, on citera :

  • Pour lutter contre les intrusions et le vol :
    • le contrôle physique des accès (coûteux en personnel),
    • le contrôle d’accès électronique (badges),
    • les systèmes de serrures et de gestion des clés,
    • les blindages et les vitrages anti-effraction,
    • les systèmes d’alarmes,
    • les détecteurs de présence,
    • la vidéosurveillance : en interne ou à distance, en télésurveillance ou audiosurveillance.
  • Pour lutter contre l’incendie :
    • la prévention,
    • les extincteurs,
    • les alarmes incendies,
    • les systèmes automatiques d’extinction (souvent coûteux mais très efficaces).
  • Pour lutter contre le vol de données :
    • les sauvegardes,
    • le renforcement des mots de passe,
    • le cryptage.

En conclusion, posez-vous la question : quels sont les points faibles de mon entreprise (ou future entreprise) en matière de risques ?

Essayez de lister vos risques et de chiffrer les pertes qu’ils occasionneraient s’ils venaient à se déclarer. Ne faites pas l’économie d’une analyse des risques poussée !

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre création
Téléchargez notre pack création 100% gratuit

Contient 3 documents indispensables :

guide de l'étude de marché
modèle de business plan Word
modèle de plan financier Excel

Entrez vos coordonnées pour recevoir le pack création

Toutes nos félicitations...
Vous venez de télécharger le pack création !