Avantages et inconvénients du portage salarial

5/5 (1)

Le portage salarial intéresse de nombreux travailleurs qui souhaitent avoir plus de liberté dans leurs missions quotidiennes tout en conservant une part de sécurité financière. En effet, pouvoir se lancer dans le monde de l’entrepreneuriat n’est pas toujours évident. Il existe toujours une phase de lancement, plus ou moins longue, pendant laquelle les revenus ne sont pas réguliers et où il faut tout de même payer ses charges courantes. La solution du portage paraît être une solution intermédiaire lorsque le lancement sans filet de sécurité est trop risqué.

Mais, alors avant de savoir si cette solution est adaptée, il est important de connaître ses avantages et ses inconvénients.

Les avantages du portage salarial

L’autonomie du salarié porté

Dans un premier temps, le salarié porté, c’est-à-dire, rattaché à une entreprise spécialisée dans le portage par l’intermédiaire d’un contrat de travail reste autonome dans son activité quotidienne. Concrètement, il peut toujours faire lui-même ses cherches pour trouver les missions et les clients qui l’intéressent sans avoir de directives particulières à suivre de la part de l’entreprise avec laquelle il est en portage salarial.

Ainsi, il peut tout à fait faire le choix de refuser certaines missions ou, au contraire, de privilégier certains clients. Ces choix lui appartiennent sans avoir à être jugés par l’entreprise spécialisée dans le portage. Une liberté particulièrement positive pour le salarié porté.

La sécurité du statut du salarié avec le portage

La difficulté pour la plupart des travailleurs qui souhaitent se lancer dans le monde de l’entrepreneuriat réside dans le fait de ne pas avoir de revenus stables. En effet, principalement au début de l’activité, il existe de nombreuses incertitudes sur les premiers mois de revenus. Le chiffre d’affaires peut varier énormément d’un mois à un autre. Le portage salarial offre la possibilité d’avoir une sécurité beaucoup plus intéressante.

Le salarié porté reçoit à chaque fin de mois un bulletin de salaire de la part de l’entreprise spécialisée dans le portage. Il peut alors profiter de la mutuelle de celle-ci et des allocations chômage, si besoin. Il bénéficie aussi de la prévoyance et du régime de la sécurité sociale des salariés. Des conditions de travail non négligeables pour améliorer sa sécurité quotidienne.

L’absence de gestion administrative pour le salarié porté

Avec le portage salarial, les formalités administratives incombent à l’entreprise spécialisée dans le portage. Ainsi, le salarié est délesté de toutes ces obligations, contrairement à l’entrepreneur. En effet, en tant qu’auto entrepreneur, il faut, par exemple, régulièrement effectuer ses déclarations auprès de l’URSSAF. Ces obligations administratives sont contraignantes.

Le salarié porté n’a pas à s’en soucier. Il peut se concentrer uniquement sur son activité professionnelle et gagner du temps au quotidien. Vous pouvez retrouver des conseils pour optimiser la gestion de votre activité professionnelle avec le site spécialisé entreprise-et-compagnie.fr.

En plus de ces avantages, le salarié porté bénéficie généralement d’un accompagnement grâce à l’entreprise à laquelle il est rattaché. Il peut alors trouver, au départ, plus facilement ses premiers clients et profiter de son réseau professionnel. Des avantages supplémentaires non négligeables.

Les inconvénients du portage salarial

L’accès au portage n’est pas toujours très simple. En effet, l’article L.1254.2-1 du Code du travail affirme le fait que « le salarié porté justifie d’une expertise, d’une qualification et d’une autonomie qui lui permet de rechercher lui-même ses clients et de convenir avec eux des conditions d’exécution de sa prestation et de son prix ». Ainsi, il faut avoir certains prérequis pour pouvoir bénéficier de ce statut auprès d’une entreprise spécialisée.

De plus, les professions réglementées comme les médecins ou encore les avocats n’y ont pas accès. C’est aussi le cas pour les métiers de service à la personne. Enfin, il faut avoir un niveau de rémunération minimum pour pouvoir en bénéficier. Le salarié porté doit pouvoir justifier d’au minimum 2534 euros brut à temps plein. Ces conditions sont alors restrictives pour accéder au portage salarial. Le site service-public.fr met à jour les dernières informations utiles pour mieux connaître ce statut. Vous pouvez aussi retrouver les textes législatifs et réglementaires.

C’est pour cette raison qu’il est important d’être guidé tout au long de la procédure pour avoir accès au portage afin de pouvoir en bénéficier dans les meilleures conditions. Des entreprises sont spécialisées dans le domaine pour vous accompagner sur toutes ces questions juridiques et administratives. Ainsi, il est important de connaître les avantages et les inconvénients pour savoir si ce statut est adapté à vos besoins professionnels. Dans certains cas, d’autres solutions peuvent être envisagées. Le but est alors de trouver un statut qui s’adapte parfaitement à vos attentes pour ne pas être frustré lors du début de votre activité professionnelle.

Vous pouvez noter cet article !

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Avatar BRUXELLES dit :

    Excellent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre création
Téléchargez notre pack création 100% gratuit

Contient 3 documents indispensables :

guide de l'étude de marché
modèle de business plan Word
modèle de plan financier Excel

Entrez vos coordonnées pour recevoir le pack création

Toutes nos félicitations...
Vous venez de télécharger le pack création !